La SEC s'inquiète de la valorisation folle des start-ups

Pour un milliard, t'as plus rien
Economie 3 min
La SEC s'inquiète de la valorisation folle des start-ups
Crédits : Yuri_Arcurs/iStock

Ces derniers temps, de nombreuses start-ups ont atteint des niveaux de valorisation stratosphériques, si bien que les autorités financières américaines commencent à s'émouvoir des chiffres exhibés dans certains cas.

Lyft : 5 milliards de dollars. Spotify : 8 milliards de dollars. Dropbox : 10 milliards de dollars. SpaceX : 12 milliards de dollars. Snapchat : 16 milliards de dollars. Airbnb : 25,5 milliards de dollars. Xiaomi : 46 milliards de dollars. Uber : 62 milliards de dollars.

Il ne s'agit pas de chiffres lancés au hasard, mais de la valorisation de quelques-unes des start-ups les plus connues, selon un classement de Fortune, recensant les 174 « licornes » disséminées partout dans le monde, mais surtout concentrées dans la Silicon Valley. Une licorne au sens financier du terme n'est pas un animal mythique, mais tout au plus une espèce rare, que les investisseurs s'arrachent. Il s'agit tout simplement d'une start-up non cotée en bourse, dont la valorisation dépasse le milliard de dollars. Et des licornes, il y en a de plus en plus.

Un troupeau sous haute surveillance

Lors d'une conférence tenue à l'université de Stanford, Mary-Jo White, la grande patronne de la SEC (l'autorité financière américaine) a tenu à rappeler certaines règles concernant la valorisation des entreprises. Elle a ainsi martelé que « les règles anti-fraude s'appliquent à tous les échanges de titres, publics ou privés et ce peu importe le degré de sophistication des acteurs », rapporte le Wall Street Journal.

Un coup de semonce qui laisse entendre que quelques entreprises ou investisseurs auraient pu tenter de faire gonfler la valorisation de leurs actifs dans des proportions suffisamment importantes pour que les radars de la SEC se déclenchent. Aux États-Unis, les entreprises ont pour obligation de fournir des informations fiables et honnêtes à leurs investisseurs, en vertu de la règle 10b-5 de la SEC.

« Dans le contexte des licornes nous sommes inquiets du fait qu'en termes de valorisation, la charrue est mise avant les bœufs. Notre inquiétude touche au prestige associé avec l'atteinte d'une forte valorisation, qui pousse les entreprises à essayer d'apparaitre plus chères qu'elles ne le sont véritablement », précise Mary-Jo White. Il sera donc intéressant de voir si ces paroles seront suivies d'actes, et pourquoi pas de contrôles chez les licornes.

La dictature de la valorisation

Cette déclaration de la responsable de la SEC met le doigt sur un problème qui devient récurrent au sein de la Silicon Valley. Rappelant que « la quasi-totalité des valorisations est hautement subjective », elle souligne que « l'on doit se demander si la publicité et la pression subie par les licornes pour atteindre leurs jalons sont analogues à celles subies par les entreprises cotées en bourse au regard des projections qu'elles montrent aux marchés ».

Pour étayer son propos, la patronne de la finance américaine s'est appuyée sur un article de Vanity Fair dans lequel il est question d'un investisseur qui expliquait crument la nature des négociations avec ces fameuses licornes. « Quand nous avons demandé au PDG pourquoi il valorisait son entreprise à un milliard de dollars, il nous a répondu "nous avons besoin de valoir un milliard de dollars pour recruter de nouveaux ingénieurs. Nous avons donc décidé que nous valions ça" ».

Une méthode de calcul plus que discutable pour déterminer la valeur d'une entreprise. Il ne suffit pas de dire « mon entreprise vaut dix milliards » pour qu'elle trouve preneur à ce prix-là, Martin Bouygues peut en témoigner. Pourtant, dans la Silicon Valley, cette stratégie semble tenir bon. Pour combien de temps encore ?

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !