Sauvegarde d'articles : Wallabag 2.0 déboule avec une longue liste de nouveautés

Des tuyaux nettement plus modernes
Logiciel 3 min
Sauvegarde d'articles : Wallabag 2.0 déboule avec une longue liste de nouveautés
Crédits : Petrovich9/iStock

Wallabag, qui permet le stockage et la synchronisation des liens, revient dans une version 2.0.0. Il ne s’agit pour l’instant que du serveur dédié, mais les améliorations majeures seront répercutées ensuite sur le service principal.

Il aura fallu trois années de travaux pour que Wallabag 2.0 soit finalement disponible. Il ne s’agit pour l’instant que du serveur dédié, ce qui ne devrait pas intéresser tout le monde dans un premier temps. Mais ce composant est central puisqu’il détermine directement les capacités du service. Une fois que cette version 2.0 aura été un peu « rodée », elle sera répercutée sur le service général proposé aux utilisateurs.

Un composant central largement remanié et modernisé

Wallabag peut être présenté comme un concurrent de Pocket, sans proposer toutefois le même niveau de fonctionnalités (du moins pour l'instant). Il est cependant open source (sous licence MIT), ce qui peut faire pour une partie des utilisateurs une différence très nette. La version 2.0 a d’ailleurs pour mission de rattraper une bonne partie du retard sur les fonctionnalités, tout en rénovant sérieusement l’infrastructure de base de l’ensemble.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les nouveautés sont nombreuses : compatibilité OAuth 2, une API REST, la possibilité d’éditer les titres, la sauvegarde d’articles agrémentée de mises en favoris et d’archivage, les flux RSS (avec limitation possible du nombre d’articles), l’annotation des articles mis de côté, l’ajout de tags pour mieux classer les contenus, la récupération du mot de passe perdu depuis la page d’identification, la prévisualisation des images, la double-authentification, un nouveau thème graphique (très largement inspiré du Material Design de Google) ou encore le filtrage par différents critères (domaine, date de création, statut, temps de lecture…)

wallabag

Le service classique et les clients de connexion mis à jour plus tard

L’objectif de Wallabag désormais étant de concurrencer un peu plus Pocket, la nouvelle version intègre même un module de migration depuis le concurrent. Cependant, l’importation asynchrone n’étant pas encore prise en charge, le processus peut échouer si le nombre d’articles devient trop important.

Comme indiqué, cette version 2.0 concerne d’abord ceux qui ont un serveur dédié et qui veulent donc sauvegarder et synchroniser leurs propres contenus. Nous en avons profité pour poser quelques questions à Thomas Citharel, l’un des développeurs, qui nous a précisé que cette installation ne requérait que peu de composants, dont un serveur PHP.

Il nous a précisé que le plan actuel était de répercuter la version 2.0 sur le service global dans les semaines qui viennent, normalement avant la fin du mois. Il faut rappeler ici que seul le composant central de Wallabag est géré par l’équipe. Tous les clients de connexion, qu’il s’agisse de logiciels pour ordinateurs, d’extensions pour Chrome et Firefox ou d’applications mobiles, sont gérés par d’autres développeurs, mais toujours en open source. De fait, tous ces clients seront probablement mis à jour dans les prochains mois.

Peut-être une version Premium à l'avenir 

Par ailleurs, l’équipe envisage désormais de travailler sur une version « Premium » et donc payante du service. Des fonctionnalités supplémentaires sont à l’étude, mais c’est surtout la robustesse qui recevra une attention spéciale. Attention cependant, il ne s’agit pour l’heure que d’un projet, et il n’existe donc aucune certitude, ni aucun délai estimé.

Le téléchargement se fait en tout cas depuis le site officiel. La page d’annonce de Wallabag 2.0 contient d’ailleurs des indications pour installer le module sur un serveur, en passant par la récupération des données depuis le dépôt Github. Notez que nous reviendrons sur le service général une fois que celui-ci aura été mis à jour, puisque la plupart des utilisateurs n’utilise pas de serveur dédié.

Enfin, une version 2.1.0 est déjà prévue pour le 3 juillet prochain. Comme on s'en doute, elle aura pour objectif d'améliorer les nouvelles fondations mises en place.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !