Electronic Arts récolte 650 millions de dollars par an avec Ultimate Team

Messi c'est possible...
Electronic Arts récolte 650 millions de dollars par an avec Ultimate Team

Le directeur financier d'Electronic Arts est toujours très bavard lorsqu'il tient des conférences et cela permet bien souvent d'obtenir des chiffres intéressants. Dernièrement, il s'est ainsi étendu sur les revenus des micro-transactions dans ses jeux de sport.

Les micro-transactions dans les jeux à gros budget sur console ont tendance à pulluler ces dernières années. Les éditeurs n'hésitent plus à proposer des bonus cosmétiques payants, voire des raccourcis permettant de progresser plus rapidement. Si la pratique n'est pas appréciée de tous les joueurs, elle semble néanmoins très rentable. 

Electronic Arts, par exemple, ne s'en est jamais caché. Le géant américain a toujours été très transparent, tout du moins avec ses actionnaires et les analystes concernant les revenus générés par ce type de produit. L'an dernier, lors de la présentation de ses résultats en mai, l'éditeur avait ainsi déclaré 580 millions de dollars de revenus tirés des micro-transactions de ses seuls jeux de sport (Ultimate Team), un montant en croissance de 53 % sur 12 mois et correspondant à près de 13 % de son chiffre d'affaires.

Cette semaine, au cours de la Morgan Stanley Technology, Media & Telecom Conference, Blake Jorgensen, le directeur financier d'Electronic Arts s'est une nouvelle fois étalé sur les revenus générés par ce mode de jeu. « Le marché des contenus additionnels représente chez nous 1,3 milliard de dollars par an. Grossièrement, la moitié de ce chiffre provient d'Ultimate Team », lâche-t-il devant un parterre d'investisseurs et d'analystes.

Ainsi, les joueurs du monde entier auraient dépensé environ 650 millions de dollars sur le mode Ultimate Team de FIFA, Madden et NHL. Une somme colossale qui correspond à l'ensemble des revenus annuels d'EA Mobile, pourtant bien aidés par le succès de The Simpsons : Tapped Out qui figure en bonne position dans les boutiques d'applications depuis quelques années.

Ces 650 millions de dollars représentent également un peu moins du tiers des revenus d'EA issus de ventes de produits dématérialisés. À ce train-là, les micro-transactions ont encore de très beaux jours devant elles, y compris dans des jeux vendus 60 euros pièce.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !