Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Piratage : l’administrateur du site de streaming « Full-Stream » écroué

Full sentimentale
Droit 3 min
Piratage : l’administrateur du site de streaming « Full-Stream » écroué
Crédits : Merydolla/iStock/ThinkStock

Un homme de 22 ans, présenté comme l’administrateur du très populaire site de streaming « Full-Stream », a été mis en examen et incarcéré la semaine dernière. Le portail reste toutefois actif à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Créé en 2013, Full-Stream est rapidement devenu l’un des principaux sites de piratage à abattre pour l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA). Il faut dire que la plateforme propose près de 10 000 films et 2 000 séries visionnables gratuitement en quelques clics grâce à des lecteurs vidéo intégrés. Elle se place aujourd’hui en 135ème position des sites les plus visités en France d’après Alexa, devant Les Échos, Blablacar, ParuVendu ou Airbnb. Sa page Facebook compte quant à elle 43 000 « J’aime »...

Aux yeux de l’ALPA, il s’agissait surtout du troisième site de streaming illégal consulté par les internautes français – avec plus d’un million de visiteurs uniques par mois et près de 100 000 vidéos vues par jour (selon des chiffres fournis par Médiamétrie). En juillet 2014, le bras armé des ayants droit du cinéma a donc déposé – aux côtés de la SACEM – une plainte à l’encontre de Full-Stream, entraînant l'ouverture d'une enquête préliminaire pour contrefaçon en bande organisée.

Troisième site de streaming illégal français selon l’ALPA

Les investigations des forces de l’ordre ont conduit à l’interpellation de deux hommes à Salon-de-Provence et Grenoble, les 23 et 24 février dernier. « Le principal mis en cause, âgé de 22 ans, reconnaît avoir créé, en 2013, depuis son domicile (...) le site 'full stream'. Il en tirerait des bénéfices via des régies publicitaires avec utilisation de comptes bancaires ouverts dans des paradis fiscaux », a fait savoir vendredi le Parquet d’Aix-en-Provence.

L’intéressé a été mis en examen et – fait rare – écroué. D’après Zataz, il devrait rester au moins quatre mois en prison « en raison de son comportement et ses propos tenus devant le juge »... Une « première » dans ce type d’affaire, selon plusieurs observateurs.

full stream

Une BMW, « du matériel informatique et téléphonique dernier cris ont été saisis », toujours selon Zataz, outre un million d’euros (qui seraient cachés sur des comptes bancaires basés à Hong-Kong). « De l’argent perçu via plusieurs régies publicitaires basées en Espagne et en Israël, explique un proche de l’enquête cité par nos confrères. Certaines régies publicitaires venaient les supplier de travailler avec elles. Full-Stream se rémunérait aussi via des plateformes off-shore proposant des vidéos. »

Première étape d’une longue procédure

Les poursuites concernant l’individu de Grenoble, présenté par une source proche du dossier comme un complice présumé, n’ont pas été précisées par le Parquet. D’autres personnes sont encore recherchées pour « complicité active » dans le blanchiment de l’argent généré par Full-Stream, selon nos informations. Ils pourraient à leur tour être mis en examen.

L'enquête va donc continuer, notamment afin d'évaluer le montant exact des gains du site. Viendra ensuite le temps du procès... Rappelons qu’en vertu de l’article L335-2 du Code de la propriété intellectuelle, la contrefaçon en bande organisée est passible de 5 ans de prison et 500 000 euros d’amende, sans parler des éventuels dommages et intérêts pouvant être alloués aux ayants droits victimes.

Du côté de l’ALPA, on se félicite naturellement de ce coup de filet. « La mise examen et le placement en détention de l’administrateur d’un site dédié à la contrefaçon, même si celui-ci n’est pas fermé pour l’instant, est un signe fort à destination de cette forme de délinquance. Celle-ci n’étant pas à l’abri de l’application des dispositions de la justice française » réagit Frédéric Delacroix, le délégué général de l’organisation, contacté par Next INpact.

116 commentaires
Avatar de otto INpactien
Avatar de ottootto- 29/02/16 à 13:34:53

"Le principal mis en cause, âgé de 22 ans, reconnaît avoir créé, en
2013, depuis son domicile (...) le site 'full stream'. Il en tirerait
des bénéfices via des régies publicitaires avec utilisation de comptes
bancaires ouverts dans des paradis fiscaux "

Ben oui mon petit bonhomme, toi tu n'es pas une boite du CAC40, tu n'as pas le droit de faire de l'optimisation fiscale...

Avatar de jeje07bis Abonné
Avatar de jeje07bisjeje07bis- 29/02/16 à 13:40:33

otto a écrit :

"Le principal mis en cause, âgé de 22 ans, reconnaît avoir créé, en
2013, depuis son domicile (...) le site 'full stream'. Il en tirerait
des bénéfices via des régies publicitaires avec utilisation de comptes
bancaires ouverts dans des paradis fiscaux "

Ben oui mon petit bonhomme, toi tu n'es pas une boite du CAC40, tu n'as pas le droit de faire de l'optimisation fiscale...

Ça attaque fort dans le troll.... :transpi:
 
 Pour le coup, on ne parle pas d'optimisation fiscale vu que le gars n'avait aucun statut. C'est du truandage pur et simple. Il a eu ce qu'il méritait.

Édité par jeje07bis le 29/02/2016 à 13:40
Avatar de t0FF INpactien
Avatar de t0FFt0FF- 29/02/16 à 13:44:21

Différence entre optimisation fiscale et évasion fiscale : dans la première, tu as un cadre juridique qui te permet de le faire légalement (si j'ai bien compris en général ça passe par une holding situé dans le paradis en question).

Mais bon je dirais que c'est ni l'un ni l'autre, simplement du blanchiment d'argent. 

Avatar de anonyme_5308cee4763677866e1421efa4474f79 INpactien

 D'ailleurs je viens de voir que mon dealer allait déménager d'Inde (.in) en Suisse (.ch).  :windu:

Avatar de Vilainkrauko Abonné
Avatar de VilainkraukoVilainkrauko- 29/02/16 à 13:51:32

Il a joué ... il perdu !

"In your face" comme dirait l'autre !

Par contre écroué, ca me laisse perplexe ...

Avatar de hellmut Abonné
Avatar de hellmuthellmut- 29/02/16 à 13:52:01

D’après Zataz, il devrait rester au moins quatre mois en prison « en raison de son comportement et ses propos tenus devant le juge »

lol il a du envoyer du gros, le gars. en général les mecs sont remis en liberté.
d'un autre côté avec un million à Hong Kong, y'a moyen de vivre pépère dans certains pays. peut-être que le juge estimait qu'il y avait un risque de fuite.

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

Bien fait.

C'est totalement immoral de se faire autant d'argent se payer des bagnoles de luxe et tout, alors que celui-ci aurait du profiter aux artistes piratés, qui auraient pu se payer des bagnoles de luxe et des œuvres d'art pour la défiscalisation :cartonrouge:

Avatar de CUlater INpactien
Avatar de CUlaterCUlater- 29/02/16 à 13:54:09

l devrait rester au moins quatre mois en prison « en raison de son comportement et ses propos tenus devant le juge »
.
"All your bases are belong to us... L0l pwned noob."

Avatar de MuadJC INpactien
Avatar de MuadJCMuadJC- 29/02/16 à 13:54:33

Crysalide a écrit :

D'ailleurs je viens de voir que mon dealer allait déménager d'Inde (.in) en Suisse (.ch).  :windu:

ce choix m'étonne d'ailleurs.

jeje07bis a écrit :

C'est du truandage pur et simple.

oui, et il a l'air d'assumer.
En revanche, tu ajoutes qu'il a eu ce qu'il méritait... tu suggères donc qu'on le relâche après ses 4 mois de prison?
(bien entendu, si je pars du principe que tu ne présumes pas d'un jugement n'ayant pas encore eu lieu...)

Avatar de NonMais INpactien
Avatar de NonMaisNonMais- 29/02/16 à 13:54:45

il devrait rester au moins quatre mois en prison « en raison de son comportement et ses propos tenus devant le juge ».

Encore un qui se la joue et qui va s'en mordre les doigts.

Enfin là on s'approche plus de la mafia qu'autre chose (d'après les éléments relatés ici)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 12