Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Gmail et WhatsApp franchissent la barre du milliard d'utilisateurs actifs

Les progressions n'ont par contre pas été les mêmes
Mobilité 3 min
Gmail et WhatsApp franchissent la barre du milliard d'utilisateurs actifs
Crédits : Maxiphoto/iStock

En moins de 24 heures, Gmail puis WhatsApp ont indiqué avoir désormais un milliard d’utilisateurs actifs. Mais au-delà de ce palier important, on remarquera bien sûr que l’un progresse plus vite que l’autre, porté par des usages plus immédiats.

Lorsque WhatsApp a annoncé la fin de l’abonnement à 99 centimes par an, certains s’étonnaient que l’éditeur n’en profite pas pour déclarer avoir dépassé le milliard d’utilisateurs actifs. Le tournant était attendu de pied ferme, non seulement parce que l’étape était évidemment symbolique, mais surtout parce que la solution de messagerie avait déjà franchi la barre des 900 millions d’utilisateurs quatre mois auparavant.

WhatsApp : 100 millions d'utilisateurs en plus en quatre mois

Dans un nouveau billet de blog, WhatsApp déclare donc cette fois que le chiffre du milliard a été atteint. Le score a été enregistré sur le mois de janvier et seuls ont été comptés les utilisateurs considérés comme actifs, c’est-à-dire s’étant connecté au moins une fois dans le mois. Chez WhatsApp, l’heure est largement à l’autocongratulation : « Nous sommes fiers d'avoir franchi cette étape, et nous sommes admiratifs devant les usages extraordinaires que vous avez fait de WhatsApp ». L’éditeur indique cependant que le travail est loin d’être terminé : « Mais à présent, on se remet au travail, car il nous reste six milliards de personnes à connecter sur WhatsApp et un long chemin à parcourir ».

On rappellera que WhatsApp a été racheté par Facebook pour la bagatelle de 19 milliards de dollars au total, mais que le fonctionnement de l’entreprise reste indépendant. Derrière WhatsApp cavale Facebook Messenger, qui a dépassé pour sa part les 800 millions d’utilisateurs il y a quelques mois. Mais maintenant que le milliard a été atteint, on aimerait que WhatsApp profite de sa fortune pour améliorer certains points. Pourquoi ne pas imaginer par exemple une utilisation sur plusieurs appareils (l’application reste scotchée à un seul smartphone) et, soyons fous, des clients pour ordinateurs, comme le font déjà Telegram, Viber ou encore Line ?

Une croissance plus lente pour Gmail

Parallèlement à l’annonce de WhatsApp, Gmail a franchi également le cap du milliard d’utilisateurs actifs. Là encore, on parle de personnes ayant utilisé le service au moins une fois au cours du dernier mois. La progression est cependant plus lente que pour WhatsApp, Google ayant annoncé les 900 millions d’utilisateurs en mai dernier. En juin 2012, le service cumulait 425 millions d’utilisateurs actifs.

On peut d’ailleurs s’étonner que Gmail n’ait pas franchi ce cap avant. On peut y avoir une démonstration du changement des habitudes pour communiquer, car les messageries instantanées et les réseaux sociaux progressent beaucoup plus rapidement. Facebook possédait ainsi presque 1,4 milliard d’utilisateurs il y a déjà plus d’un an. Le rythme plus lent pourrait également venir d’une concurrence plus importante, notamment du côté de Microsoft, puisque les comptes Outlook.com sont de plus en plus utilisés dans les services et produits de l’éditeur, notamment Windows 10.

26 commentaires
Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

Alphabet/Google, Facebook, Et moi, et moi, et moi j'y pense et puis j'oublie...

Édité par joma74fr le 03/02/2016 à 07:48
Avatar de Bwana INpactien
Avatar de BwanaBwana- 03/02/16 à 07:52:42

Je ne comprends pas le business-model de Whatsapp.
Comment font-ils de l'argent depuis que l’abonnement n'existe plus?

J'ai pas trouvé d'information claire la dessus.
Si quelqu'un peut m’éclairer.
 

Avatar de kwak-kwak INpactien
Avatar de kwak-kwakkwak-kwak- 03/02/16 à 07:57:44

Bwana a écrit :

Je ne comprends pas le business-model de Whatsapp.
Comment font-ils de l'argent depuis que l’abonnement n'existe plus?

J'ai pas trouvé d'information claire la dessus.
Si quelqu'un peut m’éclairer.

Et pour ma part je ne comprends pas pourquoi Whatsapp est aussi populaire alors qu'il n'existe aucun client PC (Windows/Mac/Linux). De plus l'application fut un temps payante tout en étant bien inférieure à des clients comme Hangout, Viber, voir même Facebook Messenger (J'ai exclu volontairement Skype du lot le client PC étant extrêmement lourd)

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 03/02/16 à 08:02:30

kwak-kwak a écrit :

Et pour ma part je ne comprends pas pourquoi Whatsapp est aussi populaire alors qu'il n'existe aucun client PC (Windows/Mac/Linux). De plus l'application fut un temps payante tout en étant bien inférieure à des clients comme Hangout, Viber, voir même Facebook Messenger (J'ai exclu volontairement Skype du lot le client PC étant extrêmement lourd)

Si je me goure pas what's app a un client Web.
Mais il faut un smartphone avec l'appli pour s'authentifier ?

Avatar de jaguar_fr Abonné
Avatar de jaguar_frjaguar_fr- 03/02/16 à 08:02:40

j'avais vu que des sites comme FB se font 10$/an en revendant les données des utilisateurs US et environ 3$/an pour les utilisateurs européens
https://www.nextinpact.com/news/97194-facebook-milliard-dutilisateurs-quotidiens...
 

Édité par jaguar_fr le 03/02/2016 à 08:05
Avatar de Patate95 INpactien
Avatar de Patate95Patate95- 03/02/16 à 08:13:28

kwak-kwak a écrit :

Et pour ma part je ne comprends pas pourquoi Whatsapp est aussi populaire alors qu'il n'existe aucun client PC (Windows/Mac/Linux). De plus l'application fut un temps payante tout en étant bien inférieure à des clients comme Hangout, Viber, voir même Facebook Messenger (J'ai exclu volontairement Skype du lot le client PC étant extrêmement lourd)

Je peux peut être apporter un élément de réponse.
J'ai commencé à utiliser whatsapp quand je fût expatrié afin de pouvoir continuer d'échanger des messages avec des amis en France. Ajouter à cela que des personnes étrangères me disait qu'ils étaient friands de ce type d'application car les sms/mms étaient payant dans leurs pays.
 
Je dirais que la grande force de l'application c'est qu'elle nécessite pas d'inscription (je crois qu'elle était la seule dans son genre à l'époque). Tu cites Hangout, Viber et Fb Messenger mais elles sont arrivées bien après whatsapp, pourquoi les gens switcheront sur ces applications alors qu'elles ont tous leurs contacts sur whatsapp  ?

 

Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 03/02/16 à 08:36:55

Bon je sais, Wikipédia toussa toussa, mais GTalk (aka Hangout) existe depuis 2005 alors que What's app existe depuis 2010.

Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

GTalk existait-elle sur mobile ?

J'ai cru comprendre que l'ambition de Whatsapp (et de Viber, Facebook messenger, Skype, Blackberry messenger, etc) était de rivaliser avec le SMS. Ce qui ne me semble pas être l'ambition de GTalk qui me fait plus penser à MSN Messenger ou à ICQ (messageries apparues avant la démocratisation des smartphones).
Édité par joma74fr le 03/02/2016 à 08:50
Avatar de sephirostoy Abonné
Avatar de sephirostoysephirostoy- 03/02/16 à 09:01:38

Yep, ça a existé sur mobile. Je me rappelle qu'on utilisait ça à l'école, vu qu'on avait tous des comptes Google. ^^

Avatar de boogieplayer Abonné
Avatar de boogieplayerboogieplayer- 03/02/16 à 09:42:14

Ils revendent les données perso, comme FB, twitter, google etc... rien de nouveau sous le soleil :fumer:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3