Nintendo : la Wii U stagne, la 3DS chute, les bénéfices restent

Vivement la NX
Economie 6 min
Nintendo : la Wii U stagne, la 3DS chute, les bénéfices restent
Crédits : Kevork Djansezian/Getty Images News/Thinkstock

La valse des résultats se poursuit et Nintendo est le dernier fabricant de consoles à dévoiler ses chiffres trimestriels. La 3DS et la Wii U sont en passe de remplir leurs objectifs, mais ceux-ci étant très conservateurs ce n'est pas nécessairement une très bonne nouvelle. Heureusement, la société reste rentable, sans aide du yen.

Les résultats de Nintendo sont toujours très attendus, surtout quand ils suivent la période des fêtes de fin d'année, habituellement très propices aux affaires du géant nippon. Cette année, il n'est toutefois pas vraiment à la fête, notamment à cause de ventes de consoles portables en nette baisse par rapport à l'an dernier

Des revenus qui chutent, un bénéfice qui ne doit rien au cours du yen

Le troisième trimestre (de son exercice fiscal se terminant fin mars) est normalement un moment clé pour Nintendo. C'est là que l'entreprise réalise la plus grosse part de son chiffre d'affaires et de ses ventes de consoles, il est donc important pour la société d'afficher un minimum de croissance à ce moment-là pour rassurer ses investisseurs. 

Manque de chance, ce n'est pas le cas. Avec un chiffre d'affaires de 221,5 milliards de yens, Nintendo a engrangé 18 % de revenus en moins que l'an passé à la même époque. Sur le cumul des neuf premiers mois de l'année, le bilan est toutefois moins alarmant, avec un recul de seulement 4 %.

Cela dit, Nintendo reste rentable et c'est bien le principal, notamment quand on se souvient des déboires qu'a rencontré l'entreprise ces dernières années. Elle affiche ainsi un bénéfice net de 29,1 milliards de yens, en baisse de 35 % sur un an, ou multiplié par trois si l'on ne tient pas compte des effets des fluctuations du yen qui avaient très largement bénéficié au géant nippon l'an dernier. Par contre, pour l'objectif de Tatsumi Kimishima, consistant à doubler les bénéfices de l'entreprise à moyen terme, cela commence mal.

Comme prévu, les ventes de 3DS s'enfoncent lentement

Nintendo avait annoncé dès le début de son exercice fiscale que les ventes de consoles 3DS, toutes variantes confondues (New, XL, 2DS..) allaient baisser, la console entrant dans sa phase de déclin. C'est effectivement le cas, depuis deux ans. L'an passé au troisième trimestre, Nintendo avait vendu 4,49 millions de 3DS, ce qui était déjà un chiffre faible au regard des 7 à 8 millions des années précédentes. Sur les trois derniers mois, seuls 3,6 millions d'exemplaires ont trouvé preneur.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, ce sont 5,88 millions de consoles qui ont été vendues, dont 3,34 millions de New 3DS XL. Nintendo s'étant fixé un objectif de 7,6 millions d'exemplaires cette année, le constructeur devra vendre 1,72 million d'unités supplémentaires s'il veut tenir parole. Un score qui semble difficilement atteignable si l'on se fie à l'historique des deux dernières années. À moins que l'édition spéciale de la 2DS avec Pokémon Bleu ou Rouge ne fasse un carton au Japon, où elle sortira le 27 février. Au total, 57,94 millions de 3DS ont été vendues depuis son lancement.

Nintendo Q3 15 ventes consoles 

Du côté des jeux, Nintendo assure en avoir vendu près de 39 millions en neuf mois, sur un objectif annuel de 56 millions. Là aussi il est fort probable que le géant nippon passe en dessous de cette barre, à moins d'un lancement massif d'ici fin mars, et rien de tel ne semble prévu. Quelques titres majeurs sont attendus, tels que Bravely Second, en Europe ou Fire Emblem Fates aux États-Unis, mais cela semble un brin court. Certains noteront Que le lancement d'Hyrule Warriors Legends tombe juste avant la fin du trimestre (les 24 et 25 mars), mais il n'aura probablement pas le temps de faire suffisamment pencher la balance.

Toujours du côté des jeux, seuls deux titres 3DS édités par Nintendo et lancés ces neuf derniers mois ont franchi la barre du million d'exemplaires : Animal Crossing Happy Home Designer avec 2,93 millions d'unités, et The Legend of Zelda : Tri Force Heroes, qui atteint péniblement 1,08 million d'unités, dont seulement 190 000 vendues au Japon.

La Wii U devrait remplir ses maigres objectifs

Du côté de la Wii U, on aurait presque envie de dire que tout va bien. La plus mal-aimée des consoles de Nintendo poursuit son bonhomme de chemin avec des ventes quasi parfaitement stables d'année en année. Le hic, c'est que les ventes sont certes stables, mais elles restent aussi très mauvaises.

Ainsi au dernier trimestre, Nintendo a écoulé 1,87 million de Wii U, soit tout juste 40 000 de moins que l'an passé à la même période. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, ce sont 3,06 millions de consoles qui ont trouvé preneur, soit 30 000 de plus qu'un an plus tôt. Un véritable métronome. Nintendo s'était fixé un objectif de 3,4 millions de Wii U vendues d'ici la fin de l'année, il ne lui reste donc plus qu'à trouver 340 000 clients lors du prochain trimestre, et ça tombe bien, sur les trois derniers exercices, Nintendo a toujours vendu entre 310 000 et 390 000 exemplaires lors du dernier quart de l'année. Au total, 12,6 millions de Wii U ont trouvé un foyer.

Nintendo Q3 15 ventes consoles 

Si les ventes de consoles ne sont pas à la fête, celles des jeux se portent quant à elles très bien sur Wii U. Entre avril et décembre, Nintendo a écoulé 22,6 millions de jeux Wii U, remplissant avec trois mois d'avance son objectif annuel de 23 millions d'unités. Sur un an, on note même une hausse de 10 % du volume de jeux vendus, ce dont la 3DS ne peut pas se vanter. 

Trois titres lancés ces neuf derniers mois sur Wii U et édités par Nintendo ont dépassé le million d'unités : Splatoon, avec 4,06 millions d'exemplaires vendus, est présent sur près d'un tiers du parc de consoles, juste devant Super Mario Maker et ses 3,34 millions d'unités. Le surprenant Yoshi's Wooly World a quant à lui séduit 1,31 million de clients, probablement grâce à son Amiibo en laine. Petit aparté avec Mario Kart 8, qui a convaincu 2,13 millions de personnes supplémentaires depuis avril dernier, et dont désormais 7,24 millions d'exemplaires circulent.

Dernier arrêt du côté des Amiibo, Nintendo se déclare satisfait des performances de ses figurines, qui se sont désormais écoulées à 20,5 millions d'exemplaires, et de ses cartes, dont 21,5 millions ont déjà trouvé preneur. Cela reste bien loin des 80 millions de Skylanders qu'Activision parvient à vendre chaque année, mais la performance mérite tout de même d'être saluée.

En bourse, Nintendo enregistre une hausse de 1,6 % à Francfort, seule place de marché ayant eu pour l'instant l'occasion de réagir aux résultats de l'entreprise. Sa valorisation devrait donc rester aux alentours des 20 milliards de dollars. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !