Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

La nouvelle formule des promotions Steam profite bien à Valve

Dites adieu aux ventes flash
Logiciel 4 min
La nouvelle formule des promotions Steam profite bien à Valve
Crédits : Luc Willame/iStock

Valve a publié quelques données pour montrer le succès de sa dernière vague de promotions sur Steam. La nouvelle formule sans ventes flash semble plutôt porter ses fruits, si l'on se fie à ces chiffres, mais aussi à ceux de Steam Spy.

Récemment, Valve a changé le mode de fonctionnement de ses grandes périodes de promotions sur Steam. Auparavant, l'ensemble des jeux profitait de promotions réduites, mais chaque jour certains titres profitaient de réductions tarifaires plus importantes. Les acheteurs devaient alors attendre que le titre qu'ils avaient en ligne de mire profite d'une vente flash à un meilleur prix pour être certain de faire la meilleure affaire possible. 

Des promotions « nouvelle formule » depuis novembre

Depuis le mois de novembre, les périodes promotionnelles sur Steam se déroulent différemment : les ventes flash ont disparu et chaque jeu reste à son prix minimal pendant toute la durée de l'opération. Une modification logique, suite à la mise en place du système de remboursement automatisé des jeux.

Dans son billet d'annonce à ce sujet en juin dernier, la firme expliquait en effet que les « demandes de remboursement effectuées pour un jeu acheté juste avant les soldes plus cher que son prix soldé ne sont pas considérées comme des abus ». Avec cette nouvelle formule, Valve espérait ainsi s'éviter de devoir gérer des milliers de demandes de remboursements lors du passage d'un titre en vente flash.

Le deuxième effet Kiss Cool

La mesure a également eu un autre effet bénéfique, bien plus intéressant pour la boutique en ligne. Dans un billet de blog diffusé aux développeurs présents sur Steam et relayé par SteamDB, l'éditeur explique que « ce nouveau format de promotions a encouragé les clients à consulter leur liste de découvertes, leur faisant émerger des recommandations personnalisées incluant des titres qui n'étaient pas mis en avant sur la page principale ». Cela a eu pour conséquence directe de « multiplier par trois le nombre de pages produits affichées », par rapport aux phases promotionnelles précédentes.

Steam Winter SalesSteam Winter Sales

Cette augmentation du nombre de fiches produits visitées s'est également traduite par une progression du nombre d'ajouts de titres dans les listes de souhaits des joueurs. Selon l'éditeur, la mise en avant de la liste de découvertes a également permis d'augmenter cette valeur de près de 200 %, en précisant que « certains de ces ajouts se sont convertis en achats pendant la phase de promotion, tandis que d'autres sont restés dans les listes des clients, marquant leur futur intérêt pour ces jeux ». On finirait presque par croire que les gros soucis de cache rencontrés par la plateforme à Noël n'ont pas refroidi les acheteurs.

Des revenus en hausse pour les petits studios

Dans son billet, Valve précise que cette progression n'a pas seulement profité qu'aux gros éditeurs, mais également aux studios indépendants. « Nous avons étudié les performances des jeux ne se situant pas dans le top 500 en termes de chiffre d'affaires. Ce groupe a représenté 35 % du trafic de pages pendant les promotions, ce qui correspond à une part quatre fois plus importante que l'an passé. Et il ne s'agissait pas que de simples vues, nous avons observé une hausse de 45 % des revenus générés par ces jeux ». Une bonne nouvelle pour les petites structures.

De son côté, Sergey Galyonkin, le créateur du très sérieux Steam Spy a tenté d'estimer les revenus totaux des ventes lors des dernières « Winter Sales » de Steam. Selon les données recueillies par son outil, 46 millions de jeux ont trouvé preneur à cette occasion, soit 50 % de plus que lors des promotions d'été, pour un chiffre d'affaires « supérieur à 270 millions de dollars », sur lequel Valve prélève 30 % de commissions.

Steam Spy Steam Winter Sales
Crédits : Steam Spy / Sergey Galyonkin

Sans surprise, selon les données de Steam Spy, les grands gagnants de cette phase promotionnelle sont les éditeurs majeurs, qui trustent 12 des 15 premières places du classement en termes de revenus. On saluera tout de même la performance de Rocket League, avec ses 400 000 exemplaires vendus en 13 jours, et celle de ARK : Survival Evolved, qui s'offre la palme du titre en Early Access le plus vendu lors de ces « Winter Sales ».

53 commentaires
Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 12/01/16 à 14:46:16

alors, vous êtes plutôt Rust ou bien ARK? :D

Avatar de Arystos INpactien
Avatar de ArystosArystos- 12/01/16 à 14:50:41

Joli score.

Valve bien que mastodonte du démat' continue a innové pour augmenter son CA.
Bien heureux celui qui a acheté des actions Valve en 96 :)

Avatar de castormalin INpactien
Avatar de castormalincastormalin- 12/01/16 à 15:01:57

C'est pas plutôt leur "jeu" pour faire gagner des cartes que plus de fiches produit ont été consultées ?

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 12/01/16 à 15:02:03

Valve n'est pas côté en bourse. Les quelques actions qu'il y a sont divisé entre un nombre très faible de personnes. Les fondateurs je suppose (si GabeN ne les a pas mangé :D)

Avatar de Stel INpactien
Avatar de StelStel- 12/01/16 à 15:02:34

Perso ce que je trouve génial sur steam c'est de pouvoir être remboursé facilement.

Du coup j'achète plein de jeux sans avoir " peur " de me faire arnaquer, et quand je tombe sur une grossse bouse intergalactique, hop remboursement.
C'est vraiment génial, et tout le monde est gagnant.
Sauf bien sur les studio qui sortent de la merde.

Édité par Stel le 12/01/2016 à 15:03
Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 12/01/16 à 15:03:14

Une trentaine / jour / personnes voulant grappiller les 4-5 cts / cartes, c'est fort probable :D

(J'ai réussi à quasiment choper 1€ sur mon porte-feuille :youhou:)

Avatar de Paul Muad'Dib Abonné
Avatar de Paul Muad'DibPaul Muad'Dib- 12/01/16 à 15:06:13

56 millions de jeux pour au moins 270 millions de dollars, cela évalue la valeur moyenne des jeux à 5,87€...
Je ne suis pas convaincu que l'on puisse se féliciter de déprécier autant ce produit culturel.

Avatar de chaps INpactien
Avatar de chapschaps- 12/01/16 à 15:06:53

+1 !

Ce sont les premières soldes où il y avait moyen de gagner de l'argent (pas économiser, vraiment gagner) si on était assez fort pour ne pas craquer :D

Avatar de R404a INpactien
Avatar de R404aR404a- 12/01/16 à 15:07:08

jme suis pris au délire pendant les soldes d'hivers, en collant les cartes en vente (menfou des badges) j'ai gagné 6€ (la fortune) mais juste pour avoir consulté leurs listes c'est cool.

Avatar de jimmy_36 INpactien
Avatar de jimmy_36jimmy_36- 12/01/16 à 15:08:33

Des anciens jeux à 1€, c'et plutôt intéressant  je trouve. Ca permet de redécouvrir des pépites sans risque.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6