Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

VTC : au CES 2016 de Las Vegas, Lyft et Uber se font la guerre

Intégration du Wi-Fi contre voyage gratuit
VTC : au CES 2016 de Las Vegas, Lyft et Uber se font la guerre
Crédits : Uber

Alors que Las Vegas accueille depuis peu certains services de VTC, ceux-ci se livrent une guerre commerciale relativement intense. Et elle se renforce à l'occasion de l'ouverture du CES cette semaine.

Cette semaine, le CES (Consumer Electronic Show) ouvre ses portes à Las Vegas. De quoi attirer les acteurs du monde entier dans le secteur des nouvelles technologies et permettre aux plus malins de se payer une bonne tranche de visibilité.

Et si de nombreuses entreprises et autres startups vont tenter de faire parler d'elles cette semaine, c'est aussi le cas d'acteurs déjà bien en place, notamment les VTC. Et ce pour une raison simple : la Nevada Transportation Authority a accepté le 15 septembre dernier que les chauffeurs de Lyft et Uber puissent opérer dans la ville. Certains arborent d'ailleurs les deux logos sur leur pare-brise.

Depuis, chacun tente de faire la différence, et le salon va être l'occasion pour chacun d'essayer de marquer des points.

Lyft : premier à McCarran et de nombreux codes promo

Lors de son arrivée dans la ville, Lyft a ainsi mis en place une opération permettant de disposer de 5 dollars offerts pour une première course à travers un code promotionnel valable pour une durée de six mois : 5OFFVEGAS. Fin octobre, la société annonçait pouvoir accepter des courses directement depuis l'aéroport international McCarran.

Une zone a en effet été dédiée aux VTC dans les parkings des terminaux 1 et 3, un endroit éloigné des taxis et autres navettes. Cette fois, c'était un code de 5 dollars pour deux courses qui était mis en place (FLYAS) afin de tenter les utilisateurs potentiels.

Et comme si cela ne suffisait pas, c'est désormais à travers des publicités largement diffusées dans les zones de retrait des bagages que Lyft s'expose avec un code permettant d'obtenir jusqu'à 50 dollars de courses gratuites : LAS50. L'objectif est clair : inciter à l'installation de son application et créer un réflexe chez les utilisateurs avant même qu'ils ne pensent à Uber.

Las Vegas Aéroport Lyft Promotion
Crédits : David Legrand (licence: CC by SA 3.0)

Uber : plus de possibilités et un service mieux pensé

Car le leader du secteur a lui aussi déployé ses offres. Après Uber X, ce sont les offres XL et Select qui ont été annoncées fin septembre et fin octobre. La première permet de transporter un maximum de six personnes alors que la seconde permet de cibler des chauffeurs qui proposent des véhicules d'un standing supérieur.

C'est seulement début décembre qu'Uber a pu prendre place au sein de l'aéroport de Las Vegas. Mais la communication et les promotions de Lyft semblent avoir incité la société à être plus agressive. Ainsi, elle annonçait dans la foulée proposer une réduction de 30 % sur le tarif des courses.

Dans la pratique, pour vous rendre au Venetian depuis l'aéroport à l'heure où nous écrivons ces lignes, il vous en coûtera entre 11 et 18 dollars chez Lyft, contre de 13 à 17 dollars pour un UberX (22/28 dollars pour un XL, 28/35 dollars pour un Select). Les tarifs pour une offre de base semblent donc bien du même niveau pour le moment, avec plus de possibilités chez Uber.

On appréciera aussi que le service propose d'indiquer le terminal où l'on se trouve dès la commande, là où l'intégration de Lyft est plus approximative sur ce point. Il vous sera ainsi conseillé de contacter le chauffeur pour confirmer votre lieu de prise en charge.

Uber Las VegasLyft Las VegasLyft Las Vegas

Le Wi-Fi dans les voitures Uber pendant le CES

Uber dispose d'un autre atout dans sa manche : l'intégration du Wi-Fi. Comme l'a noté Techcrunch, la société Vinli a annoncé avoir signé un partenariat avec le service de VTC afin de proposer une connexion internet dans certains véhicules à l'occasion du CES.

Il sera ainsi possible de demander à voir spécifiquement les chauffeurs équipés à travers un nouveau filtre. L'opération sera mise en place du 6 au 9 janvier uniquement. Là aussi, un code de promotion (de 20 dollars) est proposé pour une première course : CESVINLI2016.

Chacun a donc peaufiné ses atouts et devra convaincre tout au long de cette semaine. Reste à voir qui sera le grand gagnant. Il sera aussi intéressant de voir comment réagiront les autres acteurs du secteur des transports comme les taxis ou les navettes. Car ce sont sans doute eux qui vont pâtir de cette guerre entre VTC organisée à coup de courses gratuites et de services offerts.

5 commentaires
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 04/01/16 à 08:27:55

Lyft et Uber se font la guerre : Tant que c'est pas à coup de cric.

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 04/01/16 à 09:05:54

Bah... c'est un secteur comme un autre, pas de raison qu'ils ne se mettent pas sur la tronche (en toute amitié... :transpi: ) comme partout ailleurs :)

Avatar de oldchap INpactien
Avatar de oldchapoldchap- 04/01/16 à 12:33:39

Le problème est que ces promotions sont financées d'une part par des levées de fond gigantesques auxquelles n'ont pas accès les autres acteurs et d'autre part par des marges arrières payées par les chauffeurs qui n'ont pas le choix de refuser. Comme dans la grande distribution...

Avatar de Mithrill INpactien
Avatar de MithrillMithrill- 04/01/16 à 19:09:48
Édité par Vincent_H le 03/02/2017 à 07:03
Avatar de Krutors INpactien
Avatar de KrutorsKrutors- 05/01/16 à 03:25:16

Pour que les taxis vivant sur un modèle économique rentier et moyen-âgeux paralysent les grands axes routiers...le gouvernement ne le permettra pas, et les taxis lui feront un joli zizi-culcul :(

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.