Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Microsoft aussi alerte ses clients en cas d’attaques étatiques supposées et non autorisées

Tout dire, ou presque
Internet 2 min
Microsoft aussi alerte ses clients en cas d’attaques étatiques supposées et non autorisées
Crédits : Henrik5000/iStock

Après Facebook ou encore Twitter, Microsoft va désormais alerter ses clients lorsque leur compte est présumé avoir fait l’objet d’une attaque gouvernementale.

La nouvelle, annoncée par Scott Charney, l’un des responsables de l’informatique de confiance chez le géant de l’informatique, vise ainsi à apporter un surcroit d’informations. Microsoft veut en effet franchir une « étape supplémentaire », puisque comme d’autres acteurs du numérique, il alertait déjà ses abonnés en cas d’accès ou tentative d’accès non autorisés.

Pour identifier ces attaques étatiques ou en lien avec une organisation gouvernementale, MS n’est pas plus bavard que ses concurrents. Il s’appuiera notamment sur leur caractère plus ou moins sophistiqués, étant précisé que « ces notifications ne signifient pas que les propres systèmes de Microsoft ont été compromis. »

L’enjeu sera avant tout pour l’abonné de prendre des mesures d’hygiène notamment en fournissant son numéro de téléphone aux fins d’une meilleure sécurisation d’accès... Du côté de Microsoft, le gain n’est donc pas négligeable, d’autant que l’éditeur peut en outre revêtir l’habit du protecteur face à l’État menaçant, tout en surfant sur la vague de la sécurité et de la confiance, autant de critères écornés par les révélations Snowden.

Il y a attaque et attaque

Ces mesures de transparence, décidées par les géants de l’informatique, sont toutefois à relativiser, spécialement quant à la notion d’« attaque ».

En France, l’article L871-3 du Code de la sécurité intérieure oblige « l'exploitant public, les autres exploitants de réseaux publics de communications électroniques et les autres fournisseurs de services de communications électroniques autorisés [à prendre] les mesures nécessaires pour assurer l'application, dans le respect du secret de la défense nationale, des dispositions du présent livre et de la section 3 du chapitre Ier du titre III du livre Ier du code de procédure pénale relatives aux interceptions de correspondances émises par la voie des télécommunications ordonnées par l'autorité judiciaire ».

De même l’article L881-1 du Code de la sécurité intérieure prohibe « le fait par une personne concourant, dans les cas prévus par la loi, à l'exécution d'une technique de recueil de renseignement, de révéler l'existence de la mise en œuvre de cette technique ». Peines à prévoir pour les réfractaires ? L'interdiction d'exercer l'activité professionnelle, un an d'emprisonnement, 15 000 euros d'amende, etc.

Il ne faut donc pas croire que MS, Yahoo, Facebook, Twitter et consorts souffleront à l’oreille de tel ou tel abonné qu’une mesure de surveillance pèse sur ses épaules. Il y a en effet d’un côté des attaques sauvages et de l’autre, des immixtions plus profondes encore car autorisées par les législations nationales où la discrétion absolue est de rigueur. En conclusion, seules les premières sont concernées par ces mesures que certains qualifieront d'affichages. Sûrement pas les secondes qui devront rester silencieuses.

69 commentaires
Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 31/12/15 à 11:03:49

Feraient déjà bien de corriger les failles connues et laissées à l'abandon. Ou de désactiver les backdoors dans W10.
 Mais bon, on va pas se plaindre tout le temps non plus. :D

Avatar de 0xFlame INpactien
Avatar de 0xFlame0xFlame- 31/12/15 à 11:07:14

Ricard a écrit :

Mais bon, on va pas se plaindre tout le temps non plus. :D

bah si! il faut se plaindre! sinon ils vont croire qu'on est content et ils bougeront pas :transpi:

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 31/12/15 à 11:11:04

Cool.
Microsoft, comme d'habitude, opte pour note information et notre sécurité : c'est très bien.
Merci MS et espérons que vous serez suivis par beaucoup d'autres.

Avatar de tmtisfree Abonné
Avatar de tmtisfreetmtisfree- 31/12/15 à 11:29:00

Il y a en effet d’un côté des attaques sauvages et de l’autre, des immixtions plus profondes encore car autorisées par les législations nationales où la discrétion absolue est de rigueur.

« de rigueur » ou plus surement supposée telle sans autre justification que la manie du secret des zélites au pouvoir à ce moment-là, ce qui revient à pas de justification du tout, en un mot illégitime.

L'initiative de Microsoft est à saluer même si sa portée est réduite.

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 31/12/15 à 11:29:39

Ça m'etonne qu'ils n'aient pas rajouté "pour les utilisateurs de W10 seulement".
Ils ont tellement l'habitude du forcing avec leurs mises à jour obligatoires ou avec DirectX...

Avatar de Exception INpactien
Avatar de ExceptionException- 31/12/15 à 11:55:30

Les terroristes remercient MS d'être avertis quand les autorités surveillent leur compte.

Avatar de FRANCKYIV INpactien
Avatar de FRANCKYIVFRANCKYIV- 31/12/15 à 11:55:48

Ricard a écrit :

Feraient déjà bien de corriger les failles connues et laissées à l'abandon. Ou de désactiver les backdoors dans W10.
 Mais bon, on va pas se plaindre tout le temps non plus. :D

J'aime bien les gens qui parlent de backdoor dans Windows alors qu'il n'existe aucune preuve concrète ... :windu:

Avatar de t0FF INpactien
Avatar de t0FFt0FF- 31/12/15 à 12:06:49

Dans W10, non, mais dans les précédents, c'est autre chose... 

Avatar de metaphore54 INpactien
Avatar de metaphore54metaphore54- 31/12/15 à 12:09:20

Exception a écrit :

Les terroristes remercient MS d'être avertis quand les autorités surveillent leur compte.

Les autres utilisateurs (non terroristes) aussi d'être prévenu.

 C'est toujours le curseur entre sécurité et vie privée qui est difficile à placer car il est différent pour chacun.

Avatar de Bejarid INpactien
Avatar de BejaridBejarid- 31/12/15 à 12:11:30

blackdream a écrit :

Dans W10, non, mais dans les précédents, c'est autre chose... 

Le mec il demande des preuves, et toi tu balances une petite attaque gratuite, t'as pas l'impression de troller ?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7