Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

SNCF : l’œil de la CNIL sur la détection des comportements par vidéosurveillance

Sans Nous, C'est Foutu
Droit 1 min
SNCF : l’œil de la CNIL sur la détection des comportements par vidéosurveillance
Crédits : maxkabakov/iStock

Mi-décembre, on apprenait que la SNCF teste actuellement un dispositif de vidéosurveillance capable théoriquement de détecter les comportements suspects pour prévenir les risques d'attentats. Nous avons eu des éclairages de la CNIL sur ce sujet.

Ce test compte s’appuyer sur plusieurs critères dont le changement de température corporelle, le haussement de voix dans l’enceinte de la gare ou les éventuelles saccades dans les mouvements des voyageurs, pour anticiper un risque terroriste. Ces caméras de surveillance enrichies sont actuellement expérimentées pour déterminer leur utilité, mais également leur « acceptabilité sociale », avait expliqué la SNCF à l’Agence France Presse.

Contactée, la CNIL nous a fourni plusieurs éléments. Elle nous rappelle que la SNCF a signé avec elle en 2013 une charte de collaboration sur les dispositifs de vidéo surveillance placé dans les gares, les boutiques SNCF et les trains quotidiens (TER, RER et tramways). « C’est une collaboration régulière qui s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement de la CNIL auprès des organismes (publics/privés) vers la conformité » nous précise l’autorité indépendante.

Le bilan de l'expérimentation sera dressé par la CNIL

Toutefois, le présent test « ne relève pas de la loi Informatique et Libertés, mais du code de la sécurité intérieure ». Ce code exige en effet une autorisation préalable de la préfecture, conformément aux articles L251-1 à L255-1. Cependant, « la CNIL a un rôle à jouer puisque compétente pour les contrôles de vidéoprotection. Les principes à respecter concernent notamment l’information des usagers et leur droit d’accès aux images ».

Il n’est finalement pas encore tout à fait certain que la SNCF puisse installer aussi facilement que cela de tels outils de surveillance dans l’ensemble de ses enceintes. Et pour cause, la CNIL nous promet qu’elle « analysera le bilan de l’expérimentation et du cadre juridique précis avant toute généralisation. »

50 commentaires
Avatar de BeaverFever INpactien
Avatar de BeaverFeverBeaverFever- 28/12/15 à 10:56:43

"changement de température corporelle, saccades dans les mouvements
des voyageurs"
Du coup si tu as le coup de foudre pour une nana qui viens de te croiser, hop on te contrôle pour prévenir le terrorisme?

Avatar de MuadJC INpactien
Avatar de MuadJCMuadJC- 28/12/15 à 11:01:33

BeaverFever a écrit :

pour prévenir le terrorisme?

ou une hypothétique tentative de viol. (dixit l'actu initiale)

Avatar de vyrgil INpactien
Avatar de vyrgilvyrgil- 28/12/15 à 11:01:48

Minority Report on y arrive tout doucement mais sûrement...

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 28/12/15 à 11:03:20

Autant ce genre d'analyse pour détecter rapidement les agressions, je veux bien (du moment que les données restent bien anonymes), mais pour prévenir les attentats, il faudrait posséder suffisamment de données d'enregistrement vidéo pré-attentats pour que leur algo puisse bien apprendre à quoi ça ressemble un terroriste qui va passer à l'acte. A mon avis c'est pas si évident que ça.

Avatar de ErGo_404 Abonné
Avatar de ErGo_404ErGo_404- 28/12/15 à 11:04:36

Non, mais le logiciel peut mettre la personne à risque en surbrillance pour qu'un humain puisse analyser de plus près, et, si besoin, envoyer une patrouille sur place.

Sans ce genre de systèmes, il faudrait un monde fou pour surveiller l'ensemble des caméras, c'est impossible. Du coup elles servent avant tout après-coup... mais c'est trop tard à ce moment là.

Avatar de Estya Abonné
Avatar de EstyaEstya- 28/12/15 à 11:07:08

hello,
une coquille ? 'compétente pour les contrôles de vidéoprojection' D'autres médias ont aussi regardé le côté technique du dispositif et sont un peu dubitatifs. Je crois qu'il n'y a pas besoin de s'inquiéter tout de suite... 

Avatar de xplane93 INpactien
Avatar de xplane93xplane93- 28/12/15 à 11:45:44

C'est une bonne chose, si c'est bien utilisé, il n'y a que des systèmes automatiques qui peuvent aider à détecter les comportements suspects. Et ce n'est que le début, cela sera sans nul doute perfectionné dans l'avenir pour devenir un vrai outil d'aide "anti Charlie", pourvu que la CNIL n'y mette pas un véto mal venu qui pourrait être considéré comme un soutient au terrorisme...
 

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

xplane93 a écrit :

C'est une bonne chose, si c'est bien utilisé, il n'y a que des systèmes automatiques qui peuvent aider à détecter les comportements suspects. Et ce n'est que le début, cela sera sans nul doute perfectionné dans l'avenir pour devenir un vrai outil d'aide "anti Charlie", pourvu que la CNIL n'y mette pas un véto mal venu qui pourrait être considéré comme un soutient au terrorisme...

Faut être soit totalitariste/démago, soit ne rien comprendre au rôle de la CNIL pour considérer qu'un veto serait un soutien au terrorisme...

Édité par ActionFighter le 28/12/2015 à 11:50
Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 28/12/15 à 11:51:35

T'es pas encore au courant que si tu ne soutiens pas la surveillance, c'est donc bin que tu es allié des terroristes ? (C'est pourtant logique nan ? Droitdel'hommisme rime avec terrorisme)

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

xplane93 a écrit :

il n'y a que des systèmes automatiques qui peuvent aider à détecter les comportements suspects.

J'ai oublié de dire également que cette affirmation, c'est vraiment n'importe quoi.

John Shaft a écrit :

T'es pas encore au courant que si tu ne soutiens pas la surveillance, c'est donc bin que tu es allié des terroristes ? (C'est pourtant logique nan ? Droitdel'hommisme rime avec terrorisme)

Ça me fait penser à un sketch des guignols :http://www.dailymotion.com/video/xeayym_les-guignols-de-l-info-vendre-la-gu_news (5m33)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5