Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

En pleine reprise, Qobuz perd les albums de 20 labels

20 de perdus, 20 de retrouvés
Internet 2 min
En pleine reprise, Qobuz perd les albums de 20 labels

Alors que deux repreneurs se sont présentés pour sauver Qobuz, le catalogue du service de musique en ligne s'est vidé des albums de 20 labels, sous l'impulsion d'un distributeur. Selon la société, les albums en question devraient revenir une fois sa situation stabilisée.

Qobuz est dans une situation difficile depuis plusieurs mois. Placée en redressement judiciaire depuis mi-novembre, le service de musique en ligne haute-fidélité devrait pouvoir aller de l'avant à partir du 29 décembre, date à laquelle le tribunal rendra sa décision concernant les deux repreneurs qui restent en lice. Le service prépare donc sa possible transition, mais elle n'est pas encore acceptée de tous, explique-t-il dans un billet de blog. Elle prévient que des pans de catalogues pourraient subir des « allers-retours », le temps de faire transiter les contrats.

Une indemnisation est prévue

Depuis quelques jours, les albums de 20 labels ont d'ailleurs simplement disparu du catalogue de Qobuz. En cause, un fournisseur qui ne verrait pas d'un bon œil le changement en cours. La société dénonce ainsi « des actions totalement injustifiées, voire en rupture contractuelle, liées à des contextes de concurrence inavoués ». Des labels de musique classique distribueraient ainsi eux-mêmes leur catalogue en haute résolution (Hi-Res), ce qui en ferait des concurrents de Qobuz. L'entreprise explique tout de même que « des discussions auront lieu très vite, afin de réintégrer rapidement ces catalogues ».

En attendant, le service appelle ses utilisateurs au calme et leur promet de les dédommager. « Quand la tempête sera passée, nous trouverons une manière d’indemniser nos abonnés et utilisateurs pour les catalogues qui auraient disparu pendant quelques jours ou quelques semaines » promet-il. À voir, donc, si la situation pourra durer aussi longtemps.

Un cas isolé selon le service

Selon le billet, le problème ne se posera que pour une part limitée de la base. Le distributeur en question, sans nom, étant le seul à poser problème, poursuit l'entreprise. « En fait, la majorité des labels, les trois majors en premier lieu et la plupart des indépendants, se comportent à l’égard de Qobuz de manière extrêmement positive, ce dont nous sommes très reconnaissants » explique-t-elle. De même, la plateforme technique elle-même ne devrait pas subir d'aléa.

Pour rappel, selon Électron Libre, le service de streaming et de téléchargement pourrait être repris par le propriétaire de la boutique de matériel Son-Video.com ou par celui du magasin de contenus Allbrary.com. Réponse dans une semaine donc, tout pile. Le temps, peut-être, pour Qobuz de revoir ses contrats.

58 commentaires
Avatar de anonyme_17187f2fe30034ef77b37a104608a3ce INpactien

Comment un concurrent, au hasard.... un GAFA poignarde dans le dos un acteur en abusant d'une position dominante....
Exemple, vous voulez être sur I-music..... vous retirez vos catalogues des concurrents....

Avatar de Patatt Abonné
Avatar de PatattPatatt- 22/12/15 à 11:08:23

Pas facile de vivre dans le monde de requin des ayants droits.

Avatar de 007sivade INpactien
Avatar de 007sivade007sivade- 22/12/15 à 11:14:10

Ce sont vraiment de bon gros FDP.
Je rêve du jour béni où ils se feront casser la gueule par un Etat révolutionnaire, un pigeon qui leur chie dessus et leur donne la rage, ou qu'ils s'effondrent sous leur propre poids de matière fécale !

Ayant droits de mes fesses. :mad:

En attendant, Qobuz, c'est bien trop cher...

Avatar de loser Abonné
Avatar de loserloser- 22/12/15 à 11:16:17

Si le distributeur en question n'est pas dans son droit, j'espère que Qobuz sera indemnisé correctement...

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 22/12/15 à 11:18:51

Je ne pige pas le fond du problème :transpi:

Depuis quelques jours, les albums de 20 labels ont d'ailleurs simplement disparu du catalogue de Qobuz. En cause, un fournisseur qui ne verrait pas d'un bon œil le changement en cours. La société dénonce ainsi « des actions totalement injustifiées, voire en rupture contractuelle, liées à des contextes de concurrence inavoués ».

La société ici c'est Qobuz ? Mais du coup la suite...

Des labels de musique classique distribueraient ainsi eux-mêmes leur catalogue en haute résolution (Hi-Res), ce qui en ferait des concurrents de Qobuz. L'entreprise explique tout de même que « des discussions auront lieu très vite, afin de réintégrer rapidement ces catalogues ».

Là je suis perdu. C'est un problème pour qui la concurrence ? Où est la version du distributeur et qu'est-ce que çà à voir avec les autres distributeurs ??? :mad2:

Si quelqu'un peut m'expliquer :transpi:

Édité par CryoGen le 22/12/2015 à 11:19
Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 22/12/15 à 11:23:10

Visiblement ces 20 labels en question possèdent déjà leur plateforme privée de distribution Hi-Fi. Comme Qobuz est en transition pour proposer du Hi-Fi, ce qui n'était pas le cas avant, Qobuz devient de fait un concurrent pour ces 20 labels, alors qu'avant c'était juste un gros client.

Et comme Qobuz doit négocier du tarif de masse, ça doit devenir moins rentable pour ces 20 labels que quand ça passe par leurs propres plateformes.

C'est mon interprétation de l'article, bien que je ne connaisse pas Qobuz (ni son fonctionnement, ni son but, ni ses prix)

Édité par Nozalys le 22/12/2015 à 11:25
Avatar de inextenza Abonné
Avatar de inextenzainextenza- 22/12/15 à 11:24:49

CryoGen a écrit :

Là je suis perdu. C'est un problème pour qui la concurrence ? Où est la version du distributeur et qu'est-ce que çà à voir avec les autres distributeurs ??? :mad2:

Si quelqu'un peut m'expliquer :transpi:

Pour les concurrents! Un gros chèque du concurrent 1 pour que le concurrent 2 ne puisse plus distribuer le produit, et ainsi récupérer tout le marché de la vente du dit produit, et hop. Ou un contrat d'exclusivité… ce qui, quelque part est la légalisation du dessous de table.

Avatar de damaki Abonné
Avatar de damakidamaki- 22/12/15 à 11:25:47

Vu la difficulté de fidéliser des clients sur un nouveau service de musique payante, j'admire beaucoup la vision bisounours des ayants-droits. Ils pensent que c'est facile de faire un nouveau site marchand de musique dématérialisée ? Ou alors c'est un peu comme l'industrie du livre française et ils essaient de tuer le démat' ?

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 22/12/15 à 11:38:11

Nozalys a écrit :

Visiblement ces 20 labels en question possèdent déjà leur plateforme privée de distribution Hi-Fi. Comme Qobuz est en transition pour proposer du Hi-Fi, ce qui n'était pas le cas avant, Qobuz devient de fait un concurrent pour ces 20 labels, alors qu'avant c'était juste un gros client.

Et comme Qobuz doit négocier du tarif de masse, ça doit devenir moins rentable pour ces 20 labels que quand ça passe par leurs propres plateformes.

C'est mon interprétation de l'article, bien que je ne connaisse pas Qobuz (ni son fonctionnement, ni son but, ni ses prix)

Hum ca semble logique et non en contradiction avec l'article :) Merci beaucoup.

inextenza a écrit :

Pour les concurrents! Un gros chèque du concurrent 1 pour que le concurrent 2 ne puisse plus distribuer le produit, et ainsi récupérer tout le marché de la vente du dit produit, et hop. Ou un contrat d'exclusivité… ce qui, quelque part est la légalisation du dessous de table.

Oui d'accord mais là ca serait Qobuz qui romprait le contrat, ce qui n'est pas le cas ici.

Avatar de Gnppn Abonné
Avatar de GnppnGnppn- 22/12/15 à 12:03:12

En fait, ces labels avaient déjà leur catalogue en Hi-Fi (Hi-Res) chez Qobuz depuis longtemps. Mais maintenant que Qobuz est repris (on ne sait pas par qui), un distributeur a décidé de retirer son catalogue. Qobuz laisse entendre que c'est parce que ce distributeur a sa propre plateforme Hi-Res. Pourquoi ils ne l'ont pas fait avant ? Aucune idée.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6