Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Instant articles sous Android, Facebook renforce la publicité, AMP affine son calendrier

Chacun prépare ses armes
Internet 3 min
Instant articles sous Android, Facebook renforce la publicité, AMP affine son calendrier

Cette fin d'année est définitivement chargée sur le terrain de l'information « instantanée » sur mobile. Si Apple News reste encore en retrait, Facebook et Google accélèrent, chacun à leur manière.

Si Instant articles est encore une expérience qui déçoit certains partenaires de Facebook, le projet continue d'évoluer. Ainsi, le réseau social vient d'annoncer une disponibilité de ce format sous Android. De quoi toucher un public bien plus large, notamment sur certains marchés. Au passage, il précise que 350 médias sont partenaires dans le monde.

Instant articles : plus de partenaires et de publicité

Un nombre important et en croissance, mais qui reste limité par le fait que Facebook se garde toujours le droit de choisir qui peut distribuer ou non des Instant articles pour le moment. Ainsi, pour la France, on retrouve des noms déjà connus comme 20 Minutes, Demotivateur, Groupe Cerise (Ohmymag, Gentside), Le Parisien, Les Échos ou Paris Match. Mais, désormais, le groupe Altice Média est de la partie avec L’Express ainsi que L’Équipe. Condé Nast, un temps évoqué, n'est pas cité pour le moment. 

Outre cette extension en termes de territoires et de contenus, le Wall Street Journal indiquait la semaine dernière que les éditeurs avaient désormais bien le droit d'afficher plus de publicités dans un contenu : une tous les 350 mots plutôt que tous les 500 mots. 

Ils peuvent aussi maintenant vendre des campagnes spécifiques à leurs Instant articles, mettre en avant du contenu relatif accessible sur leur propre site via des liens ou la section en bas de page, dont des contenus sponsorisés. De quoi contenter les partenaires sans forcément retomber dans les dérives classiques du web mobile ? Cela reste à voir.

AMP se prépare pour un décollage début 2016

Dans le même temps, les équipes du projet Accelerated Mobile Pages continuent elles aussi d'avancer. La semaine dernière, on apprenait que Google allait finalement intégrer ce format dans ses résultats de recherche dès le mois de février. De nouveaux partenaires ont aussi été annoncés au niveau des éditeurs intéressés mais aussi des services comme Line, Tango, Viber ou encore Pinterest. Le cas de ce dernier a d'ailleurs été détaillé dans un billet de blog évoquant notamment les widgets proposés aux sites.

Et si un acteur de l'importance de Wordpress proposera une publication AMP à ses utilisateurs dès janvier, il reste tout de même de nombreux aspects qu'il faut encore régler, que ce soit pour l'audience ou la monétisation des contenus. Plusieurs régies sont ainsi de la partie, qu'il s'agisse de formats classiques ou de vidéo : Outbrain, AOL, Taboola, OpenX, DoubleClick, AdSense, Pubmatic, Integral Ad Science, Moat, Smart AdServer, Krux, Polar, Nativo et Teads.tv. Nielsen et Adobe Analytics proposeront pour leur part de mesurer l'audience.

Ceux qui misent plutôt sur du contenu en accès payant pourront compter sur l'intégration d'un « metered paywall » (qui s'active après un nombre donné de consultations gratuites d'articles) ou d'un accès réservé à leurs abonnés. Sur ce point, aucune date n'est encore donnée mais des éditeurs sont en train de valider un brouillon des caractéristiques qui pourront ensuite être implémentées.

L'année prochaine devrait donc être définitivement celle d'un accès rapide aux contenus depuis un smartphone. Reste néanmoins à voir si les mauvaises habitudes du marché publicitaire et des éditeurs ne vont pas venir à nouveau gâcher la fête et l'expérience des utilisateurs.

1 commentaire
Avatar de Zorglob INpactien
Avatar de ZorglobZorglob- 17/12/15 à 16:34:30

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

"Reste néanmoins à voir si les mauvaises habitudes du marché publicitaire et des éditeurs ne vont pas venir à nouveau gâcher la fête et l'expérience des utilisateurs."
 
 Quelle lucidité 

Édité par Zorglob le 17/12/2015 à 16:34
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.