Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

AirBnB confirme une levée de fonds de 1,5 milliard de dollars

Pour cent briques t'as plus rien
Economie 2 min
AirBnB confirme une levée de fonds de 1,5 milliard de dollars

Airbnb vient de confirmer aux autorités financières américaines avoir levé 1,5 milliard de dollars lors d'un tour de table avec des investisseurs. Cette levée de fonds valoriserait le géant américain à plus de 25 milliards de dollars, alors qu'il ne réalise pas le moindre bénéfice.

En juin dernier, le Wall Street Journal dévoilait qu'Airbnb avait levé 1,5 milliard de dollars dans une levée de fonds organisée avec quelques fonds d'investissements. Parmi eux on retrouvait du joli monde dont Tiger Global Management qui avait notamment investi dans Zynga fin 2009, GGV Capital qui s'est invité chez Pandora, ou encore Alibaba, Square et SoundCloud.

Une confirmation qui tardait à venir

Si jusqu'ici, Airbnb n'avait pas confirmé officiellement la nouvelle, c'est désormais le cas. La jeune pousse a fait ses devoirs auprès de la SEC, l'organisme régulant les marchés financiers américains, en déclarant un investissement extérieur d'un montant de 1 499 937 904 dollars. Oui, la déclaration est aussi précise que cela. Le document ne confirme par contre, ni la valorisation finale de l'entreprise, ni l'identité des investisseurs.

Selon nos confrères, l'opération valorisait à l'époque Airbnb à hauteur de 25,5 milliards de dollars, ce qui en fait une des entreprises non cotées en bourse les plus chères au monde, derrière Xiaomi (45 milliards de dollars) et Uber qui caracole en tête au-dessus de la barre des 60 milliards.

Airbnb, une entreprise chère, mais déficitaire

Ces fonds, Airbnb compte les utiliser pour accélérer sa croissance, actuellement plus solide que prévue. La start-up table sur un chiffre d'affaires de 900 millions de dollars en 2015, contre 500 millions en 2014 et 210 millions un an plus tôt. Par contre, la société estime qu'elle affichera encore des pertes opérationnelles à hauteur de 150 millions de dollars. 

Une ardoise qui sera rapidement effacée par cette nouvelle arrivée d'argent frais, qui se cumule aux 100 millions de dollars récoltés lors d'un autre tour de table il y a tout juste deux semaines. Prochaine étape pour l'entreprise, se mettre à l'abri avant qu'Expedia ne tente de la mettre hors d'état de nuire, suite au rachat de Homeway, l'un de ses plus gros concurrents, pour 3,9 milliards de dollars.

9 commentaires
Avatar de jb Abonné
Avatar de jbjb- 08/12/15 à 16:30:32

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

o_O

Avatar de L3R4F Abonné
Avatar de L3R4FL3R4F- 08/12/15 à 16:58:07

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Quelqu'un peut m'expliquer comment un société de services en ligne qui ne doit pas avoir plus de 600 employés et dégage presque 1 milliard de CA peut terminer dans le rouge à la fin de l'année ?  Impôts ? Achat de locaux ? Serveurs ?
Et ils vont faire quoi avec 1.5 milliards ?

Édité par L3R4F le 08/12/2015 à 17:01
Avatar de Ellierys INpactien
Avatar de EllierysEllierys- 08/12/15 à 17:05:57

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Si tu veux, j'ai un début de réponse.

Avatar de L3R4F Abonné
Avatar de L3R4FL3R4F- 08/12/15 à 17:16:20

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Vu les résultats de l'écurie et donc la visibilité de la marque, j'espère qu'ils n'y ont pas mis plus de $50.000 

Avatar de ZeHiro Abonné
Avatar de ZeHiroZeHiro- 08/12/15 à 17:47:09

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Parce que l'objectif court terme d'AirBnB est de grossir très vite, pour limiter la concurrence, voire l'anihiler, et ensuite profiter. FB et Google ont eu la même approche. Comme ces entreprises ne font "que" de la mise en relation d'offre et de demande, il faut qu'il soient incontournable, en ayant la plus grosse base utilisateur et la plus grosse base fournisseur. Donc ils dépensent comme des malades.

Avatar de Exception INpactien
Avatar de ExceptionException- 09/12/15 à 06:31:57

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

On apprend à l'école que la vente à perte est interdite pour que la concurrence ne soit pas faussée.
Sauf pour les grandes sociétés comme Amazon, AirBnb, ... apparemment.

Avatar de PtaH INpactien
Avatar de PtaHPtaH- 09/12/15 à 08:10:18

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Exception a écrit :

On apprend à l'école que la vente à perte est interdite pour que la concurrence ne soit pas faussée.
Sauf pour les grandes sociétés comme Amazon, AirBnb, ... apparemment.

C'est quoi le rapport entre AirBnB et la vente à perte?

Avatar de Cypus34 Abonné
Avatar de Cypus34Cypus34- 09/12/15 à 08:49:32

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Air BnB ne vend pas à perte, ils ne font que mettre en relation des particuliers sans se faire payer assez pour entrer dans leur frais.
Vendre à perte c'est acheter un objet 100€, le revendre 90.
Là l'idée c'est qu'ils n'achètent rien, et vendent la mise en relation 90 alors qu'ils devraient la vendre 100 pour être rentable.

Le but est comme dit plus haut d'annihiler la concurrence pour pouvoir truster le marché plus tard et monter les prix.

Comme Bein Sport ou Netflix, qui sont déficitaires (pour l'instant).

Le problème est que dans 10 ans, ces sociétés seront incontournables, se prendront des marges déraisonnables (comme Blablacar qui prend bien plus que ne justifie le service rendu), et dans le cas d'Air BnB c'est même pire puisque ça remplace la location longue durée peu chère pour les habitants en appartements loués toute l'année à la semaine à des prix exorbitants. Sur une ville comme Paris, ça ne fera que faire augmenter la tension du marché des logements et donc les prix pour les gens qui veulent louer à l'année.

Avatar de Patch INpactien
Avatar de PatchPatch- 09/12/15 à 12:40:25

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

PtaH a écrit :

C'est quoi le rapport entre AirBnB et la vente à perte?

Il n'y a pas, Exception n'a juste pas beaucoup de notion d'économie (sans compter que c'est la revente à perte qui est interdite, un détail qui compte)...

Édité par Patch le 09/12/2015 à 12:41
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.