Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Chrome 47 : 41 failles de moins et plus de 105 000 dollars de récompenses

Google paye sa tournée
Logiciel 1 min
Chrome  47 : 41 failles de moins et plus de 105 000 dollars de récompenses

Le navigateur Chrome de Google vient de passer en version 47. Cette mouture ajoute de nouvelles fonctionnalités qui étaient déjà présentes dans la bêta, supprime le centre de notifications et corrige aussi et surtout 41 failles de sécurité.

Google continue d'enchainer rapidement les mises à jour pour son navigateur maison, Chrome, qui vient de passer en version 47. Comme à chaque nouvelle itération majeure, l'éditeur en profite pour corriger de nombreuses failles.

Elles ne sont pas moins de 41 dans cette mouture, dont une jugée comme critique. Au total, plus de 105 000 dollars ont été distribués en guise de récompenses. Trois d'entre elles concernent AppCache et ont rapporté plus de 30 000 dollars à ceux qui les ont découvertes. Pour le reste, il est surtout question de DOM, du moteur JavaScript V8 et de PDFium. Tous les détails sont disponibles par ici.

Bien évidemment, de nouvelles fonctionnalités sont également de la partie. Pour la plupart, elles étaient d'ores et déjà disponibles sur Chrome 47 en version bêta (voir cette actualité pour tous les détails), disponible depuis près de deux semaines. Il est ainsi question du splash screen, de requestIdleCallback() et de notifications persistantes.

Comme Google l'avait annoncé, cette mouture signe l'arrêt du centre de notifications de Chrome sur Linux, OS X et Windows, mais pas sur Chrome OS. Pour rappel, ce dernier existait depuis mai 2013, mais il n'avait visiblement pas rencontré le succès escompté et Google a donc décidé de le supprimer.

13 commentaires
Avatar de tybreizh INpactien
Avatar de tybreizhtybreizh- 02/12/15 à 10:24:14

crapware version 47, dure à éradiquer la bestiole :D

Édité par tybreizh le 02/12/2015 à 10:24
Avatar de anonyme_17187f2fe30034ef77b37a104608a3ce INpactien

et combien de nouvelles ? Le titre est tres trompeur....

Avatar de gvosnet Abonné
Avatar de gvosnetgvosnet- 02/12/15 à 10:40:54

Really?

Avatar de 0xFlame INpactien
Avatar de 0xFlame0xFlame- 02/12/15 à 11:55:13

a une faille près ils avaient la réponse à la grande question :D

Avatar de mikfr INpactien
Avatar de mikfrmikfr- 02/12/15 à 12:37:34

0xFlame a écrit :

a une faille près ils avaient la réponse à la grande question :D

https://www.chromium.org/Home/chromium-security/reporting-security-bugs :windu:

Édité par mikfr le 02/12/2015 à 12:38
Avatar de Origami Abonné
Avatar de OrigamiOrigami- 02/12/15 à 12:50:32

Question aux possesseurs de Chromium. Y'a-t-il un moyen de faire des mise à jour auto, ou à minima d'être averti de la mise à disposition d'une nouvelle version. Sur le site du projet Chromium à part récupérer les sources et compiler, j'ai rien trouvé.

Édité par Origami le 02/12/2015 à 12:50
Avatar de Yseader INpactien
Avatar de YseaderYseader- 02/12/15 à 14:04:24

Et plus de support 32 bits sous Linux à partir de Mars 2016

Édité par Yseader le 02/12/2015 à 14:06
Avatar de Yseader INpactien
Avatar de YseaderYseader- 02/12/15 à 14:08:08

Chromium est en développement perpétuel et ne dispose pas de version fixe, les packages d'installation dépendent des mainteneurs pour chaque OS/distribution

Avatar de flagos_ INpactien
Avatar de flagos_flagos_- 02/12/15 à 14:57:44

Yseader a écrit :

Et plus de support 32 bits sous Linux à partir de Mars 2016

Mais Chromium reste supporté. Ouf !

Avatar de Origami Abonné
Avatar de OrigamiOrigami- 02/12/15 à 15:34:53

Merci  :chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2