Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Jolla annule une levée de fonds, se place en redressement et licencie « temporairement »

C'est pas la joie là
Economie 2 min
Jolla annule une levée de fonds, se place en redressement et licencie « temporairement »

Jolla, l'éditeur de Sailfish OS vient d'annoncer des « licenciements temporaires », l'annulation de sa prochaine levée de fonds ainsi qu'une restructuration de sa dette. Un cumul de nouvelles peu glorieuses, qui laisse planer le doute sur l'avenir de l'entreprise. 

Coup dur pour Jolla. Vendredi dernier, la société finlandaise a annoncé une série de mauvaises nouvelles, laissant entendre que son avenir est menacé. Quatre ans après sa fondation, et malgré le lancement de deux terminaux mobiles, la start-up scandinave est en grande difficulté sur le plan financier, ce qui l'oblige à prendre des mesures drastiques.

Une levée de fonds annulées et des livraisons retardées

Depuis le mois de novembre, les mauvaises nouvelles s'accumulent pour Jolla. Tout commence le 11 novembre avec l'annonce d'un retard dans les livraisons de la Jolla Tablet, dont la production a été financée un peu plus tôt via Indiegogo. Un retard « qui peut être attribué à différents facteurs et simplement par le fait que nous sommes toujours une start-up » expliquait alors l'entreprise sur son blog.

Le mal semble toutefois plus profond que ce que la société voulait bien admettre alors, puisqu'elle a purement et simplement annoncé vendredi dernier l'annulation d'une levée de fonds, alors qu'elle semble justement avoir plus que jamais besoin d'argent frais pour assurer son fonctionnement. Sailfish OS est prêt à être commercialisé, mais encore faut-il que des partenaires se lancent aussi dans cette aventure. « Nous avons plusieurs clients majeurs et d'autres plus petits qui sont intéressés par l'utilisation de Sailfish OS dans leurs projets », se défend Jolla.

« Pour sortir de cette vallée de la mort, nous devons basculer d'une phase de développement à une phase de croissance, et en même temps adapter nos coûts à cette nouvelle situation », explique la jeune société. Une adaptation des coûts qui n'aurait peut-être pas été nécessaire si sa levée de fonds était allée jusqu'au bout.

Aux grands maux les grands remèdes

Cette adaptation de la structure de coûts passe par deux grands axes. Le premier consiste à s'engager dans un programme de restructuration de la dette en Finlande, ce qui s'apparente à un placement en redressement en France. « Cela donne à l'entreprise plus de temps pour prendre soin de son passif financier ». 

La deuxième partie du plan consiste à « licencier temporairement une grosse partie de son personnel ». Le chiffre exact n'est pas connu, mais la tournure de la phrase dans le communiqué, en sachant que les entreprises ont habituellement tendance à minimiser leurs licenciements, laisse entendre qu'il s'agit d'une opération de très grande envergure. Cette phase de licenciements débutera au mois de décembre.

60 commentaires
Avatar de frikakwa Abonné
Avatar de frikakwafrikakwa- 24/11/15 à 10:26:06

Ca sent l'oignon! :craint:

Pas simple de lutter contre les "2 grands" et de s'imposer en tant qu'OS alternatif qui rameute les foules!

Avatar de frscot INpactien
Avatar de frscotfrscot- 24/11/15 à 10:26:24

Ils devraient s'inspirer des US, lever des fonds alors qu'on est endette, ce n'est pas un soucis:transpi:
Bon courage pour les employes

Avatar de Berri-UQAM INpactien
Avatar de Berri-UQAMBerri-UQAM- 24/11/15 à 10:28:13

D'un côté, avec 2 appareils en 4 ans et de toute évidence peu de partenariats (quoi qu'ils en disent), ça aurait été étonnant qu'ils n'aient pas de difficultés financières.

Avatar de chris_lo INpactien
Avatar de chris_lochris_lo- 24/11/15 à 10:35:45

frikakwa a écrit :

Ca sent l'oignon! :craint:

Pas simple de lutter contre les "2 grands" et de s'imposer en tant qu'OS alternatif qui rameute les foules!

"2 grands" ?

pas sympa pour Microsoft :D

Avatar de m1k4 Abonné
Avatar de m1k4m1k4- 24/11/15 à 10:37:26

Lien vers la lettre ouverte :https://blog.jolla.com/open-letter-jolla-community/

Sinon c'est dommage, j'avais participé au financement, car je pense que Jolla est un système qui peut (et doit) exister.
Autant que Firefox OS.
Malheureusement, les problèmes à répétition ne font que frustrer ceux qui ont participé au financement, ca se ressent dans les commentaires du précédent blog post.
Moi y compris.
Quand je vois ce retard je me dis qu'ils n'ont pas qu'un soucis de trésorerie ou de compatibilité avec SailfishOS 2.0, j'ai carrément tendance à penser que c'est un problème d'incompétence, que ce soit les concernant ou du coté des prestataires/fournisseurs/tiers.
Et je pèse mes mots.

Avatar de Vekin Abonné
Avatar de VekinVekin- 24/11/15 à 10:40:23

frikakwa a écrit :

Ca sent l'oignon! :craint:

Pas simple de lutter contre les "3 grands" et de s'imposer en tant qu'OS alternatif qui rameute les foules!

:cap:

Avatar de frikakwa Abonné
Avatar de frikakwafrikakwa- 24/11/15 à 10:40:54

Lol... je sous-entendais bien entendu les "2 grands" qui cannibalisent les parts de marché actuellement!

MS a les moyens d'attendre pour s'INsérer dans un triumvirat! Même si je me demande combien de temps ils ont pour y parvenir! Quand on voit que même avec leurs moyens financiers ils ont du mal à y parvenir... ce n'est pas rassurant pour des acteurs comme SailfishOS, FirefoxOS ou autre Ubuntu Mobile.
Il suffit pour s'en convaincre de voir aussi où en est le moribond BB10 qui est de l'avis de tous un super OS!

Avatar de frikakwa Abonné
Avatar de frikakwafrikakwa- 24/11/15 à 10:41:41

Voir ma réponse ci-dessus! :smack:

Avatar de Rozgann Abonné
Avatar de RozgannRozgann- 24/11/15 à 10:43:26

C'est le jeu quand on lance une startup, on est pas certain de réussir. Joli parcours quand même, c'était pas gagné de sortir deux appareils tout en développant un OS mobile. C'était risqué, mais en même temps je pense pas qu'ils auraient pu trouver un partenaire sans avoir créé une plateforme de démonstration et montré qu'il y avait un marché.

Et puis ils ont contribué à l'amélioration de Qt, de Wayland et de Linux sur mobile en général, notamment en développant libhybris qui permet à un GNU/Linux standard d'utiliser les pilotes graphiques Android. Dans tous les cas, ce sera bénéfique pour d'autres projets, à commencer par Ubuntu qui aurait eu beaucoup plus de mal à se lancer sur mobile autrement. Espérons qu'ils aillent jusqu'au bout de la logique et qu'ils publient sous licence libre le reste de Sailfish OS dans le cas où ils devraient mettre la clé sous la porte.

Avatar de seb2411 INpactien
Avatar de seb2411seb2411- 24/11/15 à 11:04:47

frikakwa a écrit :

Ca sent l'oignon! :craint:

Pas simple de lutter contre les "2 grands" et de s'imposer en tant qu'OS alternatif qui rameute les foules!

Peut être pas. Ils ont simplement peut être vu trop ambitieux et ils peuvent revenir sur une taille d'entreprise plus en phase avec leur marché. Mais peut être avec moins d'ambitions.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6