Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Le logiciel libre de retouche GIMP a 20 ans

La version majeure 3.0 en ligne de mire
Logiciel 2 min
Le logiciel libre de retouche GIMP a 20 ans
Crédits : Web UPD8

Le logiciel libre de retouche GIMP fête cette semaine ses 20 ans. L’occasion pour l’équipe de développement de faire le point sur la petite histoire du projet, et d’annoncer ses prochaines grandes évolutions. En ligne de mire, l’arrivée de GEGL, le nouveau moteur de traitement d’images, prévue pour la version instable 2.9.

GIMP est un acronyme qui signifiait initialement « General Image Manipulation Program », avant de devenir « GNU Image Manipulation Program ». La première mouture sortie le 21 novembre 1995 est le résultat d’un petit projet développé par deux étudiants, Peter Mattis et Kimball Spencer. Ils faisaient partie de l’eXperimental Computing Facility, un club de la fameuse université de Berkeley (dont sont issus les systèmes Unix BSD) réservé aux étudiants qui n’ont pas encore eu leur diplôme.

GIMP est devenu connu en bonne partie pour sa personnalisation, à la manière de ce qu’on a retrouvé plus tard dans Firefox. Le logiciel peut être enrichi de nombreuses extensions pour en étendre les fonctionnalités. Parallèlement, GIMP s’enrichissait de capacités propres sur la retouche d’image, la gestion des couleurs, la peinture, le design et ainsi de suite. L’interface, régulièrement critiquée par le passé, fera plus tard l’objet d’une révision sur plusieurs années.

Les plans de GIMP sont désormais totalement tournés vers la version majeure 3.0. Mais avant d’y arriver, plusieurs étapes vont devoir être franchies. En premier lieu, une version 2.9 dite « instable » car servant de pont pour tester les fonctionnalités ajoutées avant la 2.10 qui, elle, sera conçue pour une utilisation grand public. Le grand apport de GIMP 2.9 (et donc 2.10) sera GEGL, le nouveau moteur de traitement de l’image sur lequel l’équipe travaille depuis maintenant un bon moment.

Cette version 2.10 sera particulièrement importante puisqu’en plus d’apporter le moteur GEGL, plusieurs fonctionnalités feront leur apparition, comme le traitement avec 16 ou 32 bits par canal, un premier support (partiel) du format d’image OpenEXR, une meilleure gestion des couleurs, etc. La version 3.0 devra son changement majeur de numéro en grande partie avec le passage à GTK+3. Alors disponible, le logiciel aura été réécrit pratiquement de fond en comble.

En attendant, et pour fêter les 20 ans du logiciel, les développeurs proposent une version stable 2.8.16.  Elle présente surtout des corrections, quelques petits remaniements d’interface, un fonctionnement plus fiable sous OS X, des traductions mises à jour ainsi que le support des groupes de calques pour les fichiers OpenRaster.

43 commentaires
Avatar de sr17 INpactien
Avatar de sr17sr17- 23/11/15 à 17:18:06

Un logiciel au développement assez lent. Mais qui est puissant et globalement bon.
Au départ, il déroute un peu les habitués de Photoshop.
Plus adapté au graphisme web que pour l'imprimerie.
Mais bon, les plaquettes papier, ça deviens de moins en moins courant.

Édité par sr17 le 23/11/2015 à 17:18
Avatar de mLzz Abonné
Avatar de mLzzmLzz- 23/11/15 à 17:56:04

il est franchement excellent comme logiciel.

Je l'utilise tout le temps pour mon design web et il rempli parfaitement ses fonctions.

Joyeux anniversaire !:tchintchin:

Avatar de hansi Abonné
Avatar de hansihansi- 23/11/15 à 19:18:04

@sr17  Côté imprimerie, il est vrai qu'Inkscape est plus recommandé et beaucoup plus puissant sur de nombreuses fonctionnalités. Cela étant, GIMP reste indispensable côté traitement photo au niveau pro. Et finalement, les deux outils se complètent parfaitement...
De toute façon le client final n'en a rien à foutre de savoir quel est le produit utilisé pour concevoir sa comm. Il veut juste que le boulot soit fait et bien fait. Et c'est toujours amusant de voir encore certaines agences de comm s'auto-convaincre qu'il n'y a point de salut sans le couple mac/adobe - bref,  des gens qui n'ont toujours pas compris la différence entre l'outil et le talent...

Avatar de Srg2 Abonné
Avatar de Srg2Srg2- 23/11/15 à 19:43:25

Bon Anniversaire Gimp !! :smack:

Avatar de edrin17 Abonné
Avatar de edrin17edrin17- 23/11/15 à 19:51:07

Indispensable pour la retouche d'image et pour le dessin avec son copain Inkscape c'est vraiment indispensable sous Ubuntu.

Avatar de gokudomatic INpactien
Avatar de gokudomaticgokudomatic- 23/11/15 à 19:54:20

j'ai beau testerdes concurrents, je reviens toujours sur le trio gimp/inkscape/blender. Ce sont d'ailleurs les seuls qui fonctionnent aussi super bien sur un netbook peu puissant avec un petit écran.

Édité par gokudomatic le 23/11/2015 à 19:54
Avatar de sr17 INpactien
Avatar de sr17sr17- 23/11/15 à 20:38:57

hansi a écrit :

@sr17  Côté imprimerie, il est vrai qu'Inkscape est plus recommandé et beaucoup plus puissant sur de nombreuses fonctionnalités. Cela étant, GIMP reste indispensable côté traitement photo au niveau pro. Et finalement, les deux outils se complètent parfaitement...
De toute façon le client final n'en a rien à foutre de savoir quel est le produit utilisé pour concevoir sa comm. Il veut juste que le boulot soit fait et bien fait. Et c'est toujours amusant de voir encore certaines agences de comm s'auto-convaincre qu'il n'y a point de salut sans le couple mac/adobe - bref,  des gens qui n'ont toujours pas compris la différence entre l'outil et le talent...

Non

The Gimp n'a tout simplement pas les fonctionnalités requises pour travailler vraiment avec le monde de l'imprimerie. Par exemple, la prise en charge du CMJN. Il y a également le format de fichier PSD que tout le monde utilise dans le monde graphique. Et ne parlons pas des imprimeurs qui ont toute leur chaîne logicielle calibrée et leur personnel habitué à fonctionner avec les produits Adobe.

Bref, pourquoi un pro du graphisme papier s'emmerderait avec The Gimp ?

Pour le graphisme Web en revanche, The Gimp dispose de toutes les fonctionnalités requises et peut être utilisé sans souci par un professionnel.

Enfin, Inkscape n'appartient pas à la même catégorie de logiciels, c'est un logiciel de dessin vectoriel. Donc ni le même but, ni le même usage, ni la même finalité que Gimp/Photoshop qui font partie de logiciels de retouche d'image bitmap.

Édité par sr17 le 23/11/2015 à 20:40
Avatar de anonyme_48f54344f57bc4eacd661c408bda4495 INpactien

"Et ne parlons pas des imprimeurs qui ont toute leur chaîne logicielle
calibrée et leur personnel habitué à fonctionner avec les produits
Adobe."
Qui on surement etait former dans des écoles qui sont sponsoriser par ?
MAC et adobe.
 
Leur chaîne calibrer sur adobe parce que ?
le materiel ne supporte que du format adobe

Si dans le monde profesionnel il n'y a pas autre chose que adobe c'est du a:
-en effet les graphiste non pas envie de réapprendre l'utilisation d'un logiciel.
-adobe a un foutue monopole et ne veut pas le lâcher.
-Les constructeur n'en non rien a foutre du libre ça les arrange même (comme ça ils peuvent baratiner pour vendre).

voila pour faire fonctionner le CMJN et les psd
&nbsphttp://registry.gimp.org/node/471

je suis étonner que personne n'a parler de Kritta.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 23/11/15 à 21:15:19

Enfin, GEGL arrive ! je crois que ça doit faire presque 10ans qu'ils en parlaient ! (quand j'ai commencé avec la 2.2, je crois que ça en parlait déjà).

Seconde avancé que j'attends, les "filtres dynamiques".

hansi a écrit :

@sr17  Côté imprimerie, il est vrai qu'Inkscape est plus recommandé et beaucoup plus puissant sur de nombreuses fonctionnalités. Cela étant, GIMP reste indispensable côté traitement photo au niveau pro. Et finalement, les deux outils se complètent parfaitement...
De toute façon le client final n'en a rien à foutre de savoir quel est le produit utilisé pour concevoir sa comm. Il veut juste que le boulot soit fait et bien fait. Et c'est toujours amusant de voir encore certaines agences de comm s'auto-convaincre qu'il n'y a point de salut sans le couple mac/adobe - bref,  des gens qui n'ont toujours pas compris la différence entre l'outil et le talent...

Heu... Un pro qui prend une photo et veut retoucher la colorimétrie, je doute qu'il veuille se contenter de seulement 8bit/canaux. Déjà, moi, simple amateur, ça me fait bien chier que dès lors que je joue avec les couleurs, les dégradés deviennent dégueulasse.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 23/11/15 à 21:34:08

cislo a écrit :

"Et ne parlons pas des imprimeurs qui ont toute leur chaîne logicielle
calibrée et leur personnel habitué à fonctionner avec les produits
Adobe."
Qui on surement etait former dans des écoles qui sont sponsoriser par ?
MAC et adobe.
 
Leur chaîne calibrer sur adobe parce que ?
le materiel ne supporte que du format adobe

Si dans le monde profesionnel il n'y a pas autre chose que adobe c'est du a:
-en effet les graphiste non pas envie de réapprendre l'utilisation d'un logiciel.
-adobe a un foutue monopole et ne veut pas le lâcher.
-Les constructeur n'en non rien a foutre du libre ça les arrange même (comme ça ils peuvent baratiner pour vendre).

voila pour faire fonctionner le CMJN et les psd
&#160http://registry.gimp.org/node/471

je suis étonner que personne n'a parler de Kritta.

Krita, ce n'est vraiment pas la même chose, c'est pour de la "peinture".

Sinon, le monopôle "Adobe" vient aussi qu'il n'y a pas à rouler du cul, mais photoshop a une putain d'avance sur Gimp (rien que dire que Gimp ne gère jusqu'à présent que 8bit par canaux ça en dit long). Photoshop est fait pour les professionnels ce qui n'est pas le cas pour Gimp. Gimp n'est pas pensé pour un usage pro.

Mais sinon, oui, les photographes sont toujours content de payer chaque année une licence Adobe photoshop la peau du cul juste pour le plaisir.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5