Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

La Hadopi réintègre Éric Walter... mais le suspend de ses fonctions

Par les pieds ?
Droit 2 min
La Hadopi réintègre Éric Walter... mais le suspend de ses fonctions
Crédits : Marc Rees

Une douche écossaise. Voilà le sort que la Hadopi a réservé à Éric Walter, son secrétaire général licencié le 1er août dernier, mais réintégré depuis par la justice.

Cet été, la Hadopi avait décidé de licencier son secrétaire général, taclant une « insuffisance professionnelle ». Stupeur estivale alors que les relations publiques de l'un et l'autre avaient été au beau fixe du moins en 2014.

La pastille n'est pas passée chez le principal concerné qui avait contrattaqué devant le tribunal administratif. Et il a obtenu gain de cause : auscultant en référé sur les bisbilles internes, notamment avec la Commission de protection des droits, le juge administratif a suspendu le licenciement considérant que la Hadopi avait bien fait « une erreur d’appréciation ». Mieux, dans sa décision du 16 octobre, il a ordonné la réintégration du secrétaire général dans le mois suivant la notification de l’ordonnance, soit à peu près au même moment où la Hadopi a prévu de présenter à la presse son rapport annuel. Joie pour les uns, malaise pour les autres.

Voilà quelques jours, la Hadopi a bien fait un pourvoi devant le Conseil d’État contre cette décision, mais cette procédure prend plusieurs mois et surtout, elle n’est pas suspensive. Bref, la Haute autorité se devait de suivre la décision du tribunal administratif… Mais c’était sans compter un dernier lapin dans le chapeau.

Dans sa riposte graduée contre Éric Walter, la haute autorité a visiblement trouvé un nouveau foyer d'infection : elle lui a adressé ce 16 novembre deux courriers, comme nous l’ont confirmé plusieurs sources convergentes. Dans le premier, elle lui annonce qu’il est bien réintégré, et dans le second, qu’il est immédiatement suspendu de ses fonctions. Les causes exactes de cette suspension ne nous ont pas été communiquées. Éric Walter reste injoignable et la Hadopi ne veut faire aucun commentaire. Une certitude : ce n'est pas demain que les portes de la rue du Texel vont se rouvrir à lui.

MàJ 15h10 : « On se moque du jugement du tribunal administratif. Je vais naturellement continuer à me battre » a réagi Eric Walter.

93 commentaires
Avatar de 0xFlame INpactien
Avatar de 0xFlame0xFlame- 20/11/15 à 13:43:25

Par les pieds ?

Dans sa riposte graduée contre Éric Walter

ce dredi va me marquer! :D

aah quel exception culturel!

Avatar de Inny Abonné
Avatar de InnyInny- 20/11/15 à 13:43:57

Et ce sont des juges à la commission des lois... c'est beau. :fou:

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 20/11/15 à 13:44:12

Xavier Bertrand a pourtant du boulot pour lui :D

Avatar de SrBelial Abonné
Avatar de SrBelialSrBelial- 20/11/15 à 13:46:36

Amouuuuur, Gloire et Beautéééééé ... Ces mots qui font rêveeeeer ...

Dans l'épisode de cette semaine, Eric ne comprend plus Mireille et Marie-Françoise, que se passe t'il ? ont-elles trouvé un secrétaire général plus beau que lui ? Il est perdu, lui qui a tant donné de sa personne dans le cadre de l'exercice de ses fonctions.
Il ne trouve de réconfort que dans sa réintégration.
Il espère de tout son coeur que les choses rentrent dans l'ordre et que leur dispute cesse pour enfin retrouver cette belle complicité qui les unissait, mais stupeur ! En rentrant chez lui, Eric découvre une lettre l'informant de sa suspension... Comment va t'il réagir ? Pourquoi donc ses anciennes collègues s'acharnent-elles contre lui ? Souffrira t'il encore longtemps de cette situation ?

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 20/11/15 à 13:47:34

Il aurait pu être muté à l'hôpital Vellepeau :dd:

Avatar de francois-battail INpactien
Avatar de francois-battailfrancois-battail- 20/11/15 à 13:49:00

J'espère que Mireille connaît bien le code du travail sinon ça va douiller sévère (enfin c'est pas grave, c'est juste de l'argent public).

Avatar de blamort Abonné
Avatar de blamortblamort- 20/11/15 à 13:49:23

Cette suspension est-elle temporaire en attendant le résultat du pourvois au Conseil d'Etat ? 
Si tel est le cas, c'est assez logique d'attendre d'avoir épuisé tous les recours avant de le refaire bosser et engager sa responsabilité sur des sujets sensibles.
 

Avatar de Thot INpactien
Avatar de ThotThot- 20/11/15 à 13:50:52

Et c'est eux qui sont censés "éduquer" les petites gens et les guider dans la bonne voie ? Quelle mafia.

C'est la preview d'hadopi v3 :

  • un premier courrier pour dire "merci d'avoir téléchargé ce film sur les réseaux torrent"
  • un deuxième courrier juste derrière pour dire "en fait vous aviez pas le droit"
Avatar de Arcy Abonné
Avatar de ArcyArcy- 20/11/15 à 13:54:10

Ma vision de cette "réintégration" n:

Cher Eric,

Sachez que nous sommes heureux de vous revoir au sein de notre équipe.
Votre perspicacité et ... bla bla bla bla

HADOPI - 20/11/2015, à 14h00

Cher Eric,

Nous sommes au regret de vous annoncer votre suspension. Les restrictions budgétaires actuelles nous obligent à des choix difficiles qui ... bla bla bla bla

HADOPI - 20/11/2015, à 14h03

:dd:

Avatar de MuadJC INpactien
Avatar de MuadJCMuadJC- 20/11/15 à 13:54:31

John Shaft a écrit :

Il aurait pu être muté à l'hôpital Vellepeau :dd:

à l'hôpital Vellepeau?

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10