Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Microsoft Connect(); 2015 : le grand résumé des annonces pour les développeurs

.NET Core et ASP.NET 5 sont quasi finalisés
Logiciel 5 min
Microsoft Connect(); 2015 : le grand résumé des annonces pour les développeurs

Microsoft tenait hier la keynote d'ouverture de sa conférence Connect(); dédiée aux outils de développement. C’est dans ce cadre notamment qu’ont été ouvertes les sources de Visual Studio Code. Plusieurs autres annonces importantes ont été faites, avec en premier lieu les versions presque finales d’ASP.NET et .NET Core 5.

La conférence Connect(); est l’occasion pour Microsoft de faire le point chaque année sur les solutions prévues pour les développeurs. La première grosse annonce était bien sûr l’ouverture de Visual Studio Code à l’open source, plus précisément sous licence MIT, très permissive. Parallèlement, l’environnement de développement pour Windows, OS X et Linux s’accompagne d’un nouveau système d’extensions pour doper les fonctionnalités.

ASP.NET et .NET Core 5, les plus grosses annonces de la conférence

D’autres annonces ont cependant suivi. L’une des plus importantes est la disponibilité de la première Release Candidate des versions 5 de .NET Core et d’ASP.NET. Elles s’accompagnent d’une licence GoLive et Microsoft certifie donc que ces solutions sont prêtes à l’emploi pour les entreprises, y compris en production. Pour les développeurs intéressés, le plus gros point à souligner est que les Release Candidates sont complètes et qu’elles embarquent donc toutes les fonctionnalités prévues. Autre point, ces dernières peuvent être utilisées sans craindre désormais des changements qui viendraient casser la compatibilité des applications web créées avec.

Question nouveautés, elles sont nombreuses et beaucoup sont structurelles. .NET Core 5 peut s’installer sur Windows, OS X et Linux et donc fournir un environnement d’exécution sur les trois plateformes principales. Des changements importants qui accompagnent évidemment Visual Studio Code et sa disponibilité identique. Signalons d’ailleurs que les versions RC permettent aux moutures pour OS X et Linux d’avoir désormais pratiquement les mêmes performances que sous Windows, même si Microsoft indique que des optimisations doivent encore avoir lieu.

visual studio

De nombreuses nouveautés pour les applications web

.ASP NET 5 doit être considéré en fait comme un très gros ménage de la technologie, avec par exemple la disparition des Web Forms et même de Visual Basic, seul C# étant désormais supporté. Les développeurs habitués aux MVC Helpers utiliseront les Tag Helpers, qui apportent plus de souplesse dans la création des vues. Idem, les sous-contrôleurs sont remplacés par les View Components. Certains seront par ailleurs ravis d’apprendre que les supports d’AngularJS, Bower, GruntJS et NPM sont de la partie. Enfin, un support intégré pour Dependency Injection est également présent, coupant le besoin de recourir à un framework externe.

Bien entendu, comme d’autres technologies de Microsoft, ASP.NET 5 est conçu pour être utilisé autant sur site que dans le cloud, voire dans des déploiements hybrides. Cela concerne aussi bien les pages que les diagnostics, les états de sessions, les caches ou encore les configurations multiples. Les applications peuvent en outre être installées côte à côte, mais gérées et mises à jour séparément. L’explication est simple : elles n’ont plus à partager le même runtime. Ajoutons encore que le modèle de développement est strictement le même pour les pages ASP.Net MVC, ASP.Net Web API et ASP.Net Web. Dans tous les cas, le framework est le même et le développeur n’a qu’à gérer un seul type de contrôleur pour l’ensemble des requêtes.

Des changements de noms et un nouveau package gratuit

Parallèlement à ces nouveautés, Visual Studio Online change de nom et devient Team Services. Pour Microsoft cette modification doit permettre de mieux représenter la finalité du produit. De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées, notamment un plugin pour IntelliJ IDEA, un service BUILD personnalisable et basé sur les tâches ou encore des tableaux récapitulatifs sur la progression des équipes.

Microsoft a également profité de l’occasion pour renforcer son offre gratuite. Celle-ci était déjà significative avec l’édition Community de Visual Studio 2015, qui n’est autre qu’une version Pro. L’éditeur propose désormais les Visual Studio Dev Essentials, une offre qui reprend l’édition Community, Visual Studio Code et la partie gratuite des Team Services. Il s’agit d’un package « tout-en-un » qui inclut des accès aux forums d’aide, des formations pour certains environnements tels que Xamarin (ce qui n’est pas une surprise) et même des crédits pour utiliser gratuitement Azure pendant un certain temps. Ces derniers n’arriveront cependant que début 2016 et Microsoft doit encore préciser le temps qui sera accordé.

Un Marketplace unique et des abonnements mensuels ou annuels

Autre annonce importante, le Visual Studio Marketplace. Nous l’avons brièvement abordé ce matin avec Visual Studio Code, mais il s’agit d’une zone unique de présentation des extensions pour toutes les versions de Visual Studio, y compris pour les Team Services. Les installations se font par de simples clics. Cette place unique de marché servira aussi bien pour les contenus gratuits que payants. Ce qui signifie aussi, dans le cas de Visual Studio, la vente des abonnements.

Car l’environnement de développement intégré peut maintenant s’obtenir via des formules mensuelles ou annuelles, pour suivre évidemment la mode actuelle sur les outils professionnels. Les éditions Professionnal et Enterprise sont de la partie, de même que les Team Services ou encore Team Foundation Server. Microsoft indique que les avantages sont alors les mêmes que pour les abonnés MSDN, avec le support technique, les crédits Azure, des sessions de formation et ainsi de suite. À cet ensemble, Microsoft ajoute même Office ProPlus pour l’ensemble des développeurs, Power BI Pro et quelques offres avec des partenaires.

Notez que tous ces abonnements ne sont pas encore disponibles dans le Marketplace. Seules les éditions Professional et Enterprise le sont. La première coûte 45 dollars par mois ou 539 dollars par an, tandis que la seconde s’affiche à 250 dollars par mois ou 2 999 dollars par an.

Parmi les autres annonces, citons également l’arrivée de l’Update 1 pour Visual Studio 2015, prévue pour le 30 novembre. Outre les nouveautés que nous avons déjà abordées, il faudra ajouter (évidemment) le support du tout nouveau Xamarin 4. La version 1.1 finale de Node.JS pour Visual Studio est en outre disponible, de même que la mouture 2.8 du SDK d’Azure pour .NET. Microsoft prépare aussi l’arrivée de son émulateur Visual Studio pour Android sur Mac. Enfin, signalons la disponibilité de Microsoft Graph, prévu pour offrir aux développeurs un moyen unique d’accès à toute sorte d’informations en provenance du cloud, données, API et ainsi de suite.

Ceux qui souhaitent plus d’informations sur les annonces faites hier soir pourront lire le résumé sur le blog de Microsoft consacré aux développeurs. La conférence est toujours en cours, mais se concentre désormais sur les ateliers.

5 commentaires
Avatar de arno53 INpactien
Avatar de arno53arno53- 19/11/15 à 18:35:47

Le compilateur AOT de .Net (.Net Native) est aussi Open Source désormaishttps://mobile.twitter.com/xjoeduffyx/status/667010187203489792

Avatar de bart-rennes INpactien
Avatar de bart-rennesbart-rennes- 19/11/15 à 18:38:51

Plus de support du VB pour ASP.NET 5! il va y avoir une rebellion :D

Avatar de arno53 INpactien
Avatar de arno53arno53- 19/11/15 à 18:50:36

Sinon je sais pas si certains connaisse mais Modern C++ for Windows RunTime (permettant une syntaxe plus agréable que le C++/CX) a été racheté par Microsoft et ça deviendra bientôt officiel =)http://moderncpp.com/2015/11/19/microsoft-modern/

Avatar de Baradhur INpactien
Avatar de BaradhurBaradhur- 20/11/15 à 08:29:02

En même temps, on l'a vu venir. Ca fait un moment que crosoft essaye de sortir VB pour se concentrer sur C#

Avatar de PanDaReN INpactien
Avatar de PanDaReNPanDaReN- 20/11/15 à 09:59:14

Ils ont quand même dit en interview pendant la conférence qu'ils se concentraient sur C# jusqu'à la RTM, mais que VB viendrait après , sauf dans les vues Razor (les .cshtml). Mais effectivement, ça disparaîtra tôt ou tard de toute façon.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.