Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

François Hollande : l’état d’urgence sera adapté à l’évolution des technologies

Détails mercredi
Droit 2 min
François Hollande : l’état d’urgence sera adapté à l’évolution des technologies
Crédits : Elysée

Lors de son discours au Congrès de Versailles, François Hollande a annoncé l’extension pressentie de l’état d’urgence. Une des nombreuses réponses aux attentats de vendredi à Paris.

Dès mercredi, un projet de loi sera ainsi présenté en Conseil des ministres. Il s’agira d’étendre à trois mois, l’état d’urgence – ce que nous savions déjà – mais surtout de mettre à jour ce dispositif administratif aux adaptations technologiques et aux menaces : « J’ai décidé que le Parlement serait saisi dès mercredi pour un projet de loi prolongeant l’état d’urgence pour trois mois à l’évolution des technologies et des menaces. En effet, la loi du 3 avril 1955 ne pouvait pas être conforme à l’état des technologies et des menaces que nous rencontrons ».

Une loi de 1955 inadaptée

Comme expliqué ce matin, la loi sur l’état d’urgence n’envisageait pas lors de son adoption en 1955 la question d’Internet ou des autres moyens de télécommunication. Le seul article qui peut s’en approcher, d’assez loin, est le 11 2°) qui habilite les autorités administratives « à prendre toutes mesures pour assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature ainsi que celui des émissions radiophoniques, des projections cinématographiques et des représentations théâtrales ».

Seulement, cette disposition est imparfaite puisque tout n’est pas « publication » (contenu publié, « publiquement ») sur Internet. De plus, dans une circulaire dévoilée dans nos colonnes, le ministre de l’Intérieur a déjà indiqué que cet article 11 2°) ne sera pas activé.

Quelles pourraient être ces modifications ? Les scénarios sont multiples, mais il pourrait s'agir de rabaisser l'encadrement prévu pour mettre en oeuvre les outils installés par la récente loi sur le renseignement. 

Les outils de la loi sur le renseignement ouverts au pouvoir judiciaire

Dans sa lancée, François Hollande a aussi annoncé la modification de la Constitution : ses articles 16 et 36 sont jugés inadaptés, sans doute parce que l’état de siège n’y est pas prévu. Il devrait s’agir cette fois d'une activation plus facile de ces mesures exceptionnelles, avec des moyens adaptés. Il faut attendre les détails sachant qu'il est rarement bon de lancer une telle révision du texte fondateur dans un calendrier aussi court...

Sur la question des moyens, justement, ceux mis en œuvre par la loi sur le renseignement (et donc la future loi sur la surveillance internationale) seront intégralement mis à disposition du pouvoir judiciaire : boites noires, accès direct aux données de connexion, etc. tous ces mécanismes seront aussi bien accessibles en préventif (anticipation des menaces par l’administration) qu’en curatif (traitement a posteriori par les magistrats). L’échelle des peines de certaines infractions sera « significativement alourdie » sans qu'on sache pour l'heure les articles du Code pénal impactés.

Il y aura en outre création de plusieurs milliers postes de policiers supplémentaires, notamment dans les services de lutte contre le terrorisme et la police des frontières. Le versant budgétaire de cette réforme sera inscrit dans la loi de finances pour 2016, soit dans les prochains jours, le texte étant actuellement en discussion au Parlement. 

195 commentaires
Avatar de Koxinga22 INpactien
Avatar de Koxinga22Koxinga22- 16/11/15 à 16:42:31

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Encore cette même rengaine : vous avez ds problèmes ? on va surveiller internet.
Des gens meurent ? On va surveiller internet.
Des commandos militaires étrangers viennent massacrer notre population à l'arme automatique ? On va surveiller internet.

Avatar de knos Abonné
Avatar de knosknos- 16/11/15 à 16:45:46

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Imposons de plus en plus un état totalitaire. Merci daech ...

Avatar de anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968 INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Édité par Vincent_H le 17/11/2015 à 07:03
Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 16/11/15 à 16:47:26

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

création de plusieurs milliers postes de policiers supplémentaires C'est pas en un claquement de doigt que cela va se faire, la formation des agents et longues. Perso, c'est plus de militaires qui font défaut.

Édité par Ami-Kuns le 16/11/2015 à 16:48
Avatar de Naneday INpactien
Avatar de NanedayNaneday- 16/11/15 à 16:47:30

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je m'en fou si l'etat surveille, si c'est pour la securité de chacun, ce que je ne supporte pas, c'est les entreprises qui me track

Avatar de anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968 INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Un boomerang quand tu le lances bien fort il te revient fatalement en pleine gueule !

Avatar de anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968 INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Alors sérieusement, qui est Daech ? (c'est un vrai débat)

Avatar de odoc Abonné
Avatar de odocodoc- 16/11/15 à 16:50:32

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

L'Europe a résisté à la séparation de l'Allemagne,
à la guerre froide
à l'URSS
à l'idée que tout un peuple pouvait disparaître en moins d'une heure

Il aura fallu une crise de migrant et 2 attentats sur le sol de l'une des patries fondatrices pour tout détruire

Avatar de Kakuro456 INpactien
Avatar de Kakuro456Kakuro456- 16/11/15 à 16:50:51

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Naneday a écrit :

Je m'en fou si l'etat surveille, si c'est pour la securité de chacun, ce que je ne supporte pas, c'est les entreprises qui me track

Ben a l'avenir ce sera des entreprises privés qui le feront, car l'état aura encore moins d'argent et d'agents

Avatar de anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968 INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

au bah , quel hasard depuis les deux derniers gouvernements justement on dézingue nos forces : mais quel hasard didons , quel hasard !!!

On a même à nouveau rejoint (merci sarkozy)l'armée du nouvel ordre mondial : l'OTAN !
Quel hasard ...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 20