Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Facebook renforce les notifications via son application Notify, LinkedIn réduit la voilure

Chacun son truc
Mobilité 4 min
Facebook renforce les notifications via son application Notify, LinkedIn réduit la voilure

Proposant désormais aux éditeurs de diffuser leur contenu, Facebook veut aller plus loin en s'occupant directement de la notification des utilisateurs. Le réseau social met ainsi en ligne une application dédiée à cet usage, à l'accès encore assez limité.

L'annonce était attendue, elle est tombée ce 11 novembre : Facebook a lancé Notify, son application dédiée aux notifications. Un nom qui se veut assez générique, mais qui cache une stratégie qui se focalise une fois de plus sur l'information et sa distribution.

Notify : Facebook répond à la problématique de la gestion des notifications...

Car dans le domaine du mobile, la notification est reine. Elle est le meilleur moyen pour un éditeur d'attirer l'attention de l'utilisateur. Or, pour en profiter, il faut souvent disposer d'une application dédiée, les navigateurs ayant la plus grande peine du monde à se mettre d'accord sur ce terrain. L'utilisateur doit donc installer des applications pour chaque source et gérer les possibilités de notification au niveau du système d'exploitation, dans des interfaces qui ne sont pas toujours très unifiées ou simples à appréhender. 

Dans sa grande volonté de devenir une plateforme fonctionnant presque en circuit fermé, détachée des contraintes du web et des OS, Facebook a donc décidé de proposer son propre service de gestion des notifications à travers Notify. Vous pouvez suivre des sources diverses, souscrire à différents types de notifications et recevoir des alertes sur ce qui vous intéresse avec une granularité assez fine.

Vous aimez le sport mais ne voulez être alerté que des informations sur une équipe en particulier ? Vous voulez connaître la météo pour une zone, ou le cours bourse pour un secteur spécifique ? Ce sera désormais possible. Vous pourrez ensuite décider de partager ou de mettre de côté chaque information :

Facebook NotifyFacebook NotifyFacebook NotifyFacebook Notify

... mais en profite pour enfermer un peu plus l'utilisateur dans son écosystème

Le tout passe donc par une application spécifique, uniquement proposée sur iOS pour le moment. Cela nécessite bien entendu que les services soient acceptés par Facebook, qui ne travaille pour le moment qu'avec certains partenaires outre-Atlantique. On retrouve les habitués du genre dans le monde des médias, mais aussi certains services comme Hulu ou Groupon. Au total, ils ne sont pas moins de 72

On imagine qu'il sera sans doute préférable de proposer la lecture des contenus via Instant Articles, qui permet un chargement rapide au sein même de l'application Facebook (voir nos analyses). Des formats publicitaires seront aussi sans doute proposés par la suite afin d'assurer aux partenaires d'atteindre l'utilisateur.

Bien entendu, chacun peut se proposer comme source potentielle, mais il faudra remplir un formulaire et montrer patte blanche, page par page :

De quoi continuer de poser la question de la position de Facebook qui veut se créer son propre réseau dans le réseau, le tout en étant le seul à pouvoir choisir qui sont ses partenaires, comment ils sont mis en avant, et ce qui peut arriver jusqu'à ses membres ou non. Le tout en contrôlant presque l'ensemble de la chaîne, de l'envoi d'une alerte à la distribution du contenu qui lui est lié en passant, éventuellement, par sa monétisation.

Moins de SMS chez Facebook...

Notez que dans le même temps, la société a annoncé qu'il était aussi possible de suivre des personnalités afin de pouvoir être informé lorsqu'elles publieront des vidéos en direct. Une possibilité ouverte depuis quelques mois maintenant.

Certains utilisateurs ont également reçu un email leur indiquant que le canal des SMS ne serait plus utilisé pour les alertes de connexion, mais uniquement l'email ou la notification via son application : « Votre compte Facebook est actuellement configuré pour recevoir des alertes de connexion quand quelqu’un tente d’accéder à votre compte. À partir du 11 novembre 2015, vous recevrez les alertes de connexion sous forme d’e-mails et notifications Facebook et nous ne vous enverrons plus de textos. Cela n’affecte pas les autres notifications que nous vous envoyons. »

Cette tendance à revoir les choses au niveau des notifications ne touche pas que Facebook. Twitter a décidé il y a déjà quelques temps de permettre aux utilisateurs de désactiver tous les envois d'email en un seul clic via une option présente au sein de cette page.

... plus de précautions chez Linkedin

LinkedIn, qui est connu pour être un grand adepte des envois d'emails pour tout un tas de raisons, quitte à être perçu comme une source de spam par ses membres, a décidé il y a quelques mois déjà de faire des efforts dans ce sens. Ses équipes ont ainsi mis en place la plateforme Air Traffic Controller (ATC) qui gère l'ensemble des notifications par email, application ou SMS afin de mieux décider quand et via quel canal vous informer d'un élément. 

Le but est ainsi de continuer à réduire le volume d'informations envoyées, déjà divisé par deux, mais aussi de limiter la fréquence des contacts et d'améliorer la qualité de ceux-ci afin de rendre l'ensemble plus naturel et plus efficace. 

6 commentaires
Avatar de jul INpactien
Avatar de juljul- 12/11/15 à 15:31:17

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Sérieux... minitel quoi 
Heureusement que les petits jeunes désertent... M'enfin, ils ont de la marge : 1MM d'users, ça fait peur.

Avatar de maxxyme INpactien
Avatar de maxxymemaxxyme- 12/11/15 à 15:34:15

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ouais... vivement que la Commission Européenne mette le nez dans ce système pour suspiçion d'abus de position dominante, et ça les calmera un peu...

Avatar de MuadJC INpactien
Avatar de MuadJCMuadJC- 12/11/15 à 15:50:19

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

jul a écrit :

Sérieux... minitel quoi 
Heureusement que les petits jeunes désertent... M'enfin, ils ont de la marge : 1MM d'users, ça fait peur.

Merci de me classer parmi les petits "jeunes" ^^

Mais peut-être est-ce la prise d'âge des plus anciens membres qui les fait partir (je n'y crois pas, tous les ages y vont)

Avatar de Antwan Abonné
Avatar de AntwanAntwan- 12/11/15 à 16:38:48

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

LOL le jour ou j'installerai cette merde sur mon device est loin d'arriver ^^

Avatar de jul INpactien
Avatar de juljul- 12/11/15 à 22:10:32

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

MuadJC a écrit :

Merci de me classer parmi les petits "jeunes" ^^

Mais peut-être est-ce la prise d'âge des plus anciens membres qui les fait partir (je n'y crois pas, tous les ages y vont)

Bah c'est souvent parce que leurs parents/famille y sont... Ils préfèrent faire les choses dans leur coin, c'est normal... mais ils ont souvent aussi un compte de toute manière.
 Mais ils préfèrent de plus en plus rester sur twitter en privé ou snapchat ou encore Tumblr qui est en plus en train de sortir sa messagerie instantanée qui va faire des ravages (comme moi, qui suis pourtant vieux, mais j'ai un compte depuis la beta, j'adore Tumblr).
Autour de moi, Facebook, entre semi-vieux, certains sont à donf dessus, d'autres non parce qu'ils sont plus pudiques et ya les glands comme moi qui trouvent ça mal fait, ennuyeux et qui n'aime pas voir les gens se la jouer (genre ma vie est troooop bien).

Avatar de jul INpactien
Avatar de juljul- 12/11/15 à 22:17:49

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

et aussi, je n'aime pas qu'une boîte te fasse passer pour un con parce que tu n'es pas sur leur réseau (genre tu peux pas lire les messages que des amis envoient, tu as moins de nouvelles etc.). C'est le côté fermé (et ça ne s'arrange pas justement) que je n'aime pas.
+nt au message précédent : oh la grosse faute ! 

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.