Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Canal Plus serre les dents en France, Vivendi veut investir lourdement

L'effet Bolloré
Economie 4 min
Canal Plus serre les dents en France, Vivendi veut investir lourdement
Crédits : RichVintage/iStock

Il y a deux jours, Vivendi annonçait ses résultats financiers pour le troisième trimestre 2015. Outre le renforcement de sa prise de participation dans Gameloft, le géant français des médias a dévoilé ses intentions pour les deux années à venir et il compte bien se servir de ses 8 milliards d'euros de liquidités pour réaliser plusieurs acquisitions.

Les derniers résultats de Vivendi n'ont pas séduit les marchés, mais ils étaient pourtant conformes aux prévisions de l'entreprise. Celle-ci a réalisé sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 7,615 milliards d'euros, un résultat en hausse de 7 % sur un an. Ses bénéfices sont également en hausse, avec un résultat net de 501 millions d'euros, en progression de 13,4 % par rapport à l'an passé

Canal trébuche en France et en Pologne

Pour comprendre ce qui a fait tiquer les marchés, il faut plonger un peu plus loin dans les résultats de la société. On y apprend que les revenus de la télévision payante en France métropolitaine sont en baisse de 1,9 M sur un an, à 2,541 milliards d'euros Pourquoi cette baisse ? Tout simplement parce que le Groupe Canal + commence à perdre des abonnés.

Au 30 juin 2015, l'entreprise comptait en France métropolitaine 5,964 millions d'abonnés individuels ayant souscrit à 9,307 millions d'abonnements. Une même personne pouvant à la fois souscrire une offre Canal + avec une autre pour Canalsat. Au 30 septembre, on ne compte plus que 5,926 millions d'abonnés avec 9,315 millions d'abonnements. La société a donc signé 8 000 contrats supplémentaires au dernier trimestre, mais en perdant 38 000 clients. Sur un an, la baisse est même de 88 000 clients et de 84 000 contrats.

La chute est du même ordre de grandeur en Pologne, le deuxième plus gros marché du Groupe Canal +. L'entreprise y a perdu 70 000 abonnés en un an, sur un total qui s'établit désormais à 2,084 millions de personnes. En Afrique et au Vietnam, le groupe est parvenu à séduire respectivement 472 000 et 100 000 nouveaux clients, de quoi largement compenser les pertes françaises.

« Une période d'investissements potentiellement élevés »

Vivendi a également annoncé disposer de 8 milliards d'euros de liquidités au 30 septembre, une somme que le géant français des médias ne compte pas laisser dormir tranquillement sur ses comptes. Au contraire, il fait savoir que « dans son ambition de construire un groupe international de médias ainsi que de production et de distribution de contenus, Vivendi prévoit une période d’investissements potentiellement élevés de deux ans, en 2016 et 2017 ». Par investissements potentiellement élevés, la société entend qu'elle n'exclut pas de se lancer dans quelques acquisitions ciblées à l'avenir.

Justement, outre sa récente prise de participation dans Gameloft et Ubisoft, à respectivement 15,98 % pour 59 millions d'euros et 10,81 % pour 256 millions d'euros, Vivendi a déjà bien pioché dans son pactole pour se lancer dans diverses acquisitions. 217 millions d'euros ont été investis dans l'achat de 90 % de Dailymotion, 460 millions dans celui de la Société d'Edition de Canal Plus et 1,6 milliard d'euros pour 20,03 % de Telecom Italia.

« Et c'est pas fini »

Vivendi a également décidé d'investir lourdement dans les domaines de la production et de la distribution de contenus télévisuels. Cela passe par un décaissement de 290 millions d'euros pour entrer au capital du groupe formé par la fusion entre Banijay (Touche pas à mon poste, Les Ch'tis vs Les Marseillais...) et Zodiak Media (N'oubliez pas les paroles, Fort Boyard, Le Grand Journal...)

Avec cette opération, Vivendi estime investir « dans l’un des plus talentueux créateurs de programmes scénarisés ou non pour la télévision et les plateformes multimédia », rien que cela. Cette opération doit avoir lieu dans le courant du premier semestre 2016. 

Annexement, Vivendi a également choisi d'accroitre sa présence sur le marché du cinéma, avec une participation de 30 % dans Mars Films, une société française de production et distribution de films. Elle s'est notamment chargée de la distribution de L'Auberge Espagnole, de Case Départ ou encore de Million Dollar Baby en France. Il est à noter qu'il s'agissait déjà d'une filiale détenue à 100 % par Studiocanal, mais le géant français des médias a visiblement décidé de s'investir plus directement dans ce secteur. 

Réaction des marchés boursiers : une baisse de plus de 6 % du cours de Vivendi lors de la séance du 11 novembre, baisse qui se poursuit aujourd'hui avec un recul de 0,5 point, dans le sillage du CAC 40. Vivendi reste valorisée à hauteur de 29,4 milliards d'euros, de quoi encore supporter quelques soubresauts sans trembler.

63 commentaires
Avatar de Nerkazoid INpactien
Avatar de NerkazoidNerkazoid- 12/11/15 à 14:12:01

On sait plus précisément à quoi est due la perte d'abonnés C+? Arrivée de Netflix ou autres?

Avatar de tomahawk67 Abonné
Avatar de tomahawk67tomahawk67- 12/11/15 à 14:13:42

Je dirais Netflix pour la VOD et Bein Sport pour le Foot/NBA/...
Sans parler des 40€/mois de l'abonnement

Avatar de Nerkazoid INpactien
Avatar de NerkazoidNerkazoid- 12/11/15 à 14:15:16

C+ c'est 40€ par mois et Netflix 9 (je ne connais pas le prix en France de l'abonnement) ? :eeek2:

Avatar de thorspark INpactien
Avatar de thorsparkthorspark- 12/11/15 à 14:18:15

Touche pas à mon poste, Les Ch'tis vs Les Marseillais...

dans l’un des plus talentueux créateurs de programmes scénarisés ou non pour la télévision et les plateformes multimédia

:mdr2::mdr2::mdr2:

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 12/11/15 à 14:20:41

tomahawk67 a écrit :

Je dirais Netflix pour la VOD et Bein Sport pour le Foot/NBA/...
Sans parler des 40€/mois de l'abonnement

40€/mois !!! ha ouai, quand même. C'est plus que le prix d'un abonnement au cinéma pour 2 personnes.
Netflix avec ses 10-12€/mois est tranquille...

Avatar de deepinpact INpactien
Avatar de deepinpactdeepinpact- 12/11/15 à 14:20:47

Dire que Canal+ perd des abonnés... Vous avez peur de rien chez NXI :stress:

DotNerk a écrit :

On sait plus précisément à quoi est due la perte d'abonnés C+? Arrivée de Netflix ou autres?

Un peu tout ?

  • La conjoncture économique défavorable (les gens sucrent dans ce qui n'est pas indispensable)

  • La politique de Bolloré ?

  • Les attaques conjuguées de BeIn dans le sport, Netflix et autres dans les séries ?

  • Un modèle économique totalement dépassé (l'obligation d'être abonné un an ste blague...)

  • Le coût déraisonnable de l'abonnement ?

    C'est un groupe qui n'a pas que des points forts CANAL...

Édité par deepinpact le 12/11/2015 à 14:22
Avatar de Ellierys INpactien
Avatar de EllierysEllierys- 12/11/15 à 14:23:36

Ca s'appelle l'INdépendance :D

Avatar de trash54 Abonné
Avatar de trash54trash54- 12/11/15 à 14:25:41

oui mais avec Netflix tu as ben que Netflix quoi
après il faut ajouter env 10 mini pour Being pour le sport
puis si c'est pas sur Netfilx ben encore 10 pour truc
à la fin tu risques de payer plus que 40€

Avatar de porl Abonné
Avatar de porlporl- 12/11/15 à 14:30:06

Nextflix ne concurrence pas canal+ (je ne parle pas de canalplay)  : pas les mêmes programmes, pas la même cible.
Bein a eu plus d'inpacts.

Le prix élevé, en cette période économiquement incertaine, est la principale raison des désabonnements, leur nouveau patron aussi un peu..

Avatar de coket INpactien
Avatar de coketcoket- 12/11/15 à 14:30:28

C+ c'est 40€, mais si tu rajoutes Canalsat suivant les options su montes à 60€, 80€ voire plus de 100€.

C'est effectivement un budget conséquent; et certains comme ma pomme ont aussi Bein; car si tu veux voir du rugby en France, faut avoir Canal+ + rugby+ +bein pour ne rater aucun match de ton équipe fétiche en Top14 et en Champion Cup; plus France2 pour les matches de l'équipe de France... Et tu peux même rajouter Canalsat pour avoir Eurosport et la ProD2...

C'est clair, il y a de l'abus.

Surtout qu'à coté de ça, vu le tarif, on pourrait s'attendre à avoir un film récent qui ne soit pas un série ZX au moins une fois par semaine, et ce n'est pas le cas, loin de là...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7