Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Expedia rachète HomeAway, un concurrent d'Airbnb, pour 3,9 milliards de dollars

Expedia go home, you're drunk
Economie 2 min
Expedia   rachète HomeAway, un concurrent d'Airbnb, pour 3,9 milliards de dollars

Il n'y a pas besoin d'avoir édité Candy Crush Saga pour faire l'objet d'un rachat impressionnant. HomeAway, un concurrent d'AirBnB,  vient de se faire croquer par Expedia, une agence de voyages en ligne. Montant de la transaction : 3,9 milliards de dollars.

Le secteur de la réservation de nuitées d'hôtels en ligne - et plus globalement des comparateurs de prix dans le secteur du tourisme - est très concurrentiel. Plusieurs géants s'y affrontent, tels qu'Expedia (Hotels.com, Trivago...), TripAdvisor (Lafourchette.com) ou encore Priceline (Booking.com, Kayak...), et cherchent à se faire une place au soleil. Mais en plus de la concurrence à laquelle ils se livrent entre eux, ils doivent faire face aux assauts de nouveaux arrivants comme Airbnb, qui misent sur la relation entre particuliers.

HomeAway touche le jackpot

Deux solutions s'offrent alors à ces trois géants : soit ils se lancent eux aussi sur ce secteur par leurs propres moyens, soit ils tentent de faire main basse sur une entreprise qui y est déjà bien implantée. Expedia a choisi la deuxième option en annonçant aujourd'hui le rachat de HomeAway.

HomeAway est un des concurrents directs de Airbnb, une plateforme communautaire de location et de réservation de logements entre particuliers. Celle-ci a réalisé sur les neuf premiers mois de l'année un chiffre d'affaires de 375 millions de dollars (337 millions un an plus tôt), pour un bénéfice net de 5,9 millions de dollars (13,2 millions sur les neuf premiers mois de 2014).

Si ces résultats sont loin d'être exceptionnels, l'entreprise est tout de même valorisée à 3 milliards de dollars en bourse, grâce à son potentiel de croissance. Le marché mondial des locations entre particuliers étant estimé à environ 100 milliards de dollars par an. 

Expedia casse sa tirelire

Pour s'offrir HomeAway et tenter de s'introduire sur le terrain de chasse d'Airbnb, Expedia a dû taper dans ses réserves. L'offre de rachat s'élève ainsi à 3,9 milliards de dollars, apportés à la fois en cash (environ 950 millions de dollars) et sous forme d'actions Expedia (les 3 milliards restants). Un montant très élevé pour une entreprise qui n'affiche pour le moment qu'une faible rentabilité. 

Les marchés boursiers ont très bien accueilli la nouvelle, puisque l'action de HomeAway a grimpé de 21,7 % après la dernière séance à Wall Street, pendant que celle d'Expedia gagnait deux points et demi. Une hausse suffisante pour lui faire passer la barre des 18 milliards de dollars de valorisation.

8 commentaires
Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 05/11/15 à 09:31:58

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

1/ Et bin, je ne savais pas qu'Expedia était aussi grosse
2/ marché *estimé* à 100 milliards. Si ce sont les mêmes estimations que d'habitude, ça va être comique

Avatar de jinge INpactien
Avatar de jingejinge- 05/11/15 à 10:37:55

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

John Shaft a écrit :

1/ Et bin, je ne savais pas qu'Expedia était aussi grosse
2/ marché *estimé* à 100 milliards. Si ce sont les mêmes estimations que d'habitude, ça va être comique

100 milliards, mais la commission n'est donc que de 10 milliards  :) ?

Avatar de hellmut Abonné
Avatar de hellmuthellmut- 05/11/15 à 10:45:09

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

expedia vaudrait 18 milliards?
c'est un comparateur en ligne.
quel monde de fous, sans déconner.

Avatar de nyg22000 INpactien
Avatar de nyg22000nyg22000- 05/11/15 à 10:56:56

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Homeway est plus connu en france pour posséder Homelidays ou encore Abritel.

Avatar de hellmut Abonné
Avatar de hellmuthellmut- 05/11/15 à 11:18:06

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

wow, très haut niveau pour les noms!
 j'ai une préférence pour abritel.
de loin on dirait un opérateur mobile.

Édité par hellmut le 05/11/2015 à 11:18
Avatar de anonyme_cdb9bf0cc21e188aa2bc8cad598d294f INpactien

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Ma copine bosse chez un éditeur logiciel français filiale de expédia, et la politique de la maison mère la bas c'est plutôt austérité austérité austérité.. Il y a zéro fonds.

Franchement, s'ils investissaient un peu plus dans le développement ils n'auraient pas eu à dépenser 4 milliards pour se porter sur ce secteur (stratégique pour l'avenir certes).

La capitalisation des acteurs web en ce moment est aberrante..

Avatar de jpaul Abonné
Avatar de jpauljpaul- 05/11/15 à 13:24:29

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

hellmut a écrit :

expedia vaudrait 18 milliards?
c'est un comparateur en ligne.
quel monde de fous, sans déconner.

Ils ont aussi 49% (et des poussières) de Voyages-SNCF si je ne dis pas de bêtises.

Avatar de Bolnish INpactien
Avatar de BolnishBolnish- 05/11/15 à 15:05:48

Signaler ce commentaire aux modérateurs :

Je travaille également pour une filliale d'EXPEDIA. Dont je ne donnerais pas le nom... on sait jamais avec des mastodons pareil.. Je confirme le ressenti de ta copine. Exemple parfait de la multinationale booster par l'Etat qui fait rêver avec son modèle américain et ses créations de poste. Le bon côté ! Le moins bon, salaires figés, manque d'effectif, aucune humanité, aucun équilibre entre les acquisitions commerciales et la main d'oeuvre nécessaire, surmenage et tout ce qui va avec. Pour parler chiffre, la société en question table sur du 15% de croissance cette année! Mais difficile d'obtenir plus de 2% d'augmentation pour les petites mains !
Encore un bel exemple de repartition des richesses. :) Dictature du prolétariat quand tu nous tiens !

Édité par Bolnish le 05/11/2015 à 15:07
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.