Visa Inc rachète Visa Europe pour 16,5 milliards d'euros

Il y a des choses qui ne s'achètent pas, pour tout le reste...
Economie 2 min
Visa Inc rachète Visa Europe pour 16,5 milliards d'euros
Crédits : Orphanjones (licence CC BY 2.0)

Visa Inc, le géant américain des cartes de paiements vient d'annoncer le rachat de Visa Europe, son ancienne filiale qui avait pris son indépendance en 2007. Montant de la transaction 16,5 milliards d'euros, et même jusqu'à 21,2 milliards si certains objectifs sont tenus par l'entreprise.

Pour mieux préparer son entrée en bourse, le géant américain Visa avait décidé de donner son indépendance en 2007 à sa filiale européenne, VIsa Europe. Détenue par un ensemble de 3 000 établissements financiers européens l'entreprise continuait d'évoluer tranquillement, jusqu'à aujourd'hui. 

Visa se rachète à crédit

En effet, le géant américain a décidé de réintégrer sa filiale dans son giron. Une opération qui va lui coûter un minimum de 16,5 milliards d'euros, dont 11,5 milliards en cash et 5 milliards sous forme d'actions Visa, auxquels pourront s'ajouter 4,7 milliards d'euros de primes diverses en fonction des résultats obtenus par la société lors des quatre prochaines années.

Pour financer cette opération, Visa va lever 15 à 16 milliards de dollars de dettes, soit un effet de levier compris entre 1,4 et 1,5x l'EBITDA de l'ensemble, un taux plutôt raisonnable qui fait penser à l'entreprise qu'elle devrait garder sa note de crédit actuelle : A+ / A1.

Une transaction logique, qui va donner naissance à un véritable géant du paiement

Pour Visa Europe, ce rachat tombe au moment où l'entreprise cherche à financer de nouvelles solutions en Europe, afin notamment de limiter les risques de fraude. Pour Visa Inc, l'intérêt est de faire grossir sa base de clients et de faciliter l'utilisation de ses produits un peu partout dans le monde.

Ensemble, les deux entreprises gèrent des volumes de paiement de l'ordre de 6 500 milliards de dollars par an, répartis sur 2,9 milliards de cartes en circulation. Côté chiffre d'affaires, les 1,3 milliard d'euros générés par Visa Europe feront grimper le total a 15,5 milliards de dollars pour l'entreprise, qui devrait dégager 9,5 milliards de dollars de bénéfices opérationnels par an dès que la transaction sera validée, autour de l'été prochain.

En attendant, les marchés financiers ne semblent pas spécialement réjouis par la nouvelle et avant l'ouverture de la séance du jour à Wall Street, Visa perd 2,4 % de sa valeur, mais reste valorisée à plus de 185 milliards de dollars, contre 111 milliards pour son rival Mastercard et 72 milliards pour American Express.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !