Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

EA retarde le lancement de Mirror's Edge Catalyst et affiche des pertes

Ne sois pas trop arrogant gamin
Economie 3 min
EA retarde le lancement de Mirror's Edge Catalyst et affiche des pertes

La valse des résultats financiers continue et c'est au tour d'Electronic Arts de dévoiler ses chiffres. Malgré le lancement des nouveaux opus de ses licences sportives, l'éditeur a affiché d'importantes pertes au dernier trimestre, une situation attendue par l'entreprise.

Habitué à annoncer des bénéfices, Electronic Arts doit faire profil bas sur le dernier trimestre. L'éditeur affiche en effet un chiffre d'affaires de 815 millions de dollars, contre 990 millions un an plus tôt, une baisse qui transforme le trimestre à l'équilibre de l'an passé en 140 millions de dollars de pertes nettes sur les trois derniers mois.

Des pertes attendues

Ces résultats, Electronic Arts s'y attendait. L'éditeur avait en effet tablé sur 815 millions de dollars de revenus, et a visé parfaitement juste, mais estimait que ses pertes trimestrielles atteindraient 181 millions de dollars. La société est toutefois parvenue à réduire un peu ses dépenses opérationnelles, ce qui lui a permis de souffrir un peu moins que prévu.

L'éditeur ne s'étale pas sur les raisons de la baisse de son chiffre d'affaires, mais les données publiées montrent que si les ventes de contenu dématérialisé sont restées stables par rapport à celles enregistrées l'an passé, la chute se mesure uniquement au niveau des produits physiques.

Du retard pour Mirror's Edge et des prévisions optimistes

L'un des principaux enseignements de la conférence de présentation des résultats d'EA concerne Mirror's Edge Catalyst. Absent lors de la Paris Games Week, le titre ne sortira pas en février prochain comme prévu, mais le 24 mai 2016. Un décalage que les équipes de DICE veulent mettre à profit pour rendre le jeu « aussi divertissant, impressionnant et mémorable que possible », espérons que cette promesse sera tenue. 

Il était également question de Star Wars : Battlefront. Electronic Arts a revu ses prévisions de ventes à la hausse, passant de 9 millions d'exemplaires à 13 millions d'unités d'ici la fin du mois de mars, tous supports confondus. « Si Han Solo était là, nous dirons "génial, mais ne sois pas trop arrogant gamin" », s'amuse Peter Moore, le directeur exécutif d'EA. « Les précommandes sont excellentes. Nous sommes très confiants sur le chiffre de 13 millions d'unités » poursuit-il. 

Ce n'est pas la seule prévision un peu optimiste de l'éditeur. Electronic Arts estime être en mesure de réaliser un chiffre d'affaires de 1,075 milliard de dollars au prochain trimestre, tout en affichant 52 millions de dollars de pertes nettes. Mais surtout, EA vise un bénéfice net de 776 millions de dollars sur l'ensemble de l'exercice.

En sachant que sur les six premiers mois de l'année, l'éditeur a réalisé 302 millions de dollars de bénéfices, et en soustrayant les 52 millions de pertes attendues au prochain trimestre, EA devra dégager 526 millions de dollars de bénéfices sur les trois derniers mois de l'année pour remplir ses objectifs. En sachant que l'an passé à la même période, l'éditeur n'avait réalisé que 395 millions de dollars de profits nets, la tâche s'annonce ambitieuse. 

Les marchés boursiers eux, ne semblent pas aussi optimistes que l'éditeur, et ont sanctionné ses résultats avec une baisse de plus de 5 % du cours de l'action lors de la séance de vendredi dernier. EA reste valorisé à hauteur de 22,5 milliards de dollars, à quelques encablures d'Activision (25,3 milliards) et loin devant Ubisoft (3 milliards d'euros)

53 commentaires
Avatar de anonyme_c81656a6914322f787aebc9dfc4d2ae4 INpactien

Mirror's Edge :craint:

J'avais adoré ce jeu. Dommage que l'histoire quasiment anecdotique n'ait pas été à la hauteur du gameplay et de la direction artistique.

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 02/11/15 à 13:08:53

J'ai une suggestion pour eux : lâchez Bioware ! Rendez-leur leur indépendance :francais:
Comme ça ils économiserons et nous on retrouvera des bons jeux !

Quoi ? Comment ça c'est trop gros ?

Édité par Obidoub le 02/11/2015 à 13:09
Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 02/11/15 à 13:16:17

Nathan1138 a écrit :

Mirror's Edge :craint:

J'avais adoré ce jeu. Dommage que l'histoire quasiment anecdotique n'ait pas été à la hauteur du gameplay et de la direction artistique.

Clair, j'ai l'impression que c'est un proof-of-concept.

Mais finalement c'est un peu comme portal (le 1 du moins, j'ai jouer au 2 encore) : un gameplay original mais un scénario inexistant.

Avatar de Zyami Abonné
Avatar de ZyamiZyami- 02/11/15 à 13:16:55

CryoGen a écrit :

Clair, j'ai l'impression que c'est un proof-of-concept.

Mais finalement c'est un peu comme portal (le 1 du moins, j'ai jouer au 2 encore) : un gameplay original mais un scénario inexistant.

Dans le 2 le scenario est sympa, Glados ne voudra pas te lâcher ;)

Édité par Zyami le 02/11/2015 à 13:18
Avatar de Dr.Wily INpactien
Avatar de Dr.WilyDr.Wily- 02/11/15 à 13:22:53

Pas grave c'est de daube pour ados ce jeu... quand on vois la fin merdique du premier et l'enrobage "Be$son approved" c'est pas la fin du monde si le jeu ne sort pas.

Avatar de Citan666 Abonné
Avatar de Citan666Citan666- 02/11/15 à 13:23:48

CryoGen a écrit :

Clair, j'ai l'impression que c'est un proof-of-concept.

Mais finalement c'est un peu comme portal (le 1 du moins, j'ai jouer au 2 encore) : un gameplay original mais un scénario inexistant.

Je ne partage pas le sous-entendu que tu fais qui est que dans Portal seul le gameplay a été réfléchi. :)
C'est sûr que, résumé, le scénario tient en autant de lignes qu'un blockbuster hollywoodien classique (soit 2 en moyenne). 
En revanche, la mise en scène et surtout l'écriture sont réellement excellentes et apportent beaucoup au jeu.

 Là où Mirror's Edge, dans mes souvenirs (pas fini donc je me plante peut-être) jouait effectivement la carte du scénar classique dont on te distille vite fait quelques infos entre deux niveaux juste pour légitimer le fait de changer de carte...

Avatar de linkin623 INpactien
Avatar de linkin623linkin623- 02/11/15 à 13:39:22

C'est surtout les dates de sorties des autres jeux qui risquent faire passer ME 2 à la trappe...

Et puis on sait tous que les jeux EA ne sont pas finis quand ils sortent, donc c'est pas plus mal.

A moins que le temps supplémentaire soit pour faire des DLC, tant que des dev' sont sur le jeu :devil:

Avatar de shadowfox INpactien
Avatar de shadowfoxshadowfox- 02/11/15 à 13:39:22

Retourne jouer à Megaman 2 :D

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 02/11/15 à 13:44:04

en même temps, EA a une réputation à tenir .

T'imagines les gros titres ? "Electronic Arts sort un jeu fini et conforme aux attentes des joueurs. L'industrie vidéoludique est dans l'incompréhension"

Avatar de ginuis INpactien
Avatar de ginuisginuis- 02/11/15 à 13:48:49

Quand on voit tous les reports des jeux annoncé à l'E3 et après on accusait Nintendo d'annoncer que quelques jeux... En attendant Tout leur line Up prévu à l'E3 sort à date à l'exception de Star Fox qui est repoussé.

Les seuls qui sont maintenu parce que star wars et les licences de sport parce que c'est le jeux des saisons. Le reste c'est olé olé :) .

EA c'est moisi de toute façon avec leur budget Marketing > Que le développement des jeux. ça pu le commercial qui a fait des études qui gagne 10 fois plus que le développeur qui boss comme un acharné pour rentrer dans le line up.
Je stop Troll :) me tapez pas svplé :D

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6