Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Snapchat répond à la polémique sur ses nouvelles conditions générales d’utilisation

Snapchat, c'est vraiment toi
Droit 3 min
Snapchat répond à la polémique sur ses nouvelles conditions générales d’utilisation

Ce 28 octobre, Snapchat a revu les termes de ses conditions générales d’utilisation, ces fameuses clauses qui fixent les règles à suivre pour les abonnés de ce service en ligne. Ce service de partage éphémère de photos a du coup provoqué un petit tsunami de réactions et d’articles négatifs sur Internet.

Qu’on en juge : avec ces nouvelles CGU, Snapchat se réserve une licence perpétuelle mondiale, gratuite, sous-licenciable, transférable pour héberger, stocker, utiliser, afficher, reproduire, modifier, adapter, éditer, publier, créer des contenus dérivés, exécuter publiquement, diffuser, distribuer, promouvoir, exposer, afficher publiquement le contenu dans n’importe quelle forme, et sur n’importe quels médias ou méthodes de distribution.

Si cette licence est limitée aux seuls buts de « développement, fourniture, promotion et d'amélioration des services » ainsi qu’à des fins de diffusions commerciales, les termes sont si vastes qu’ils suscitent bon nombre d’inquiétudes, d’autant que l'éditeur s'offre un droit perpétuel à utiliser votre nom, image, voix, etc. dans tous les canaux, connus ou à venir. « Cela signifie que vous n’aurez aucun droit à dédommagement si votre nom ou votre voix est transporté à travers ces services. »

Déjà en substance dans les anciennes CGU

Ainsi, on ne compte plus le nombre de posts, tweets, articles dégommant cette démarche. De fait, ces dispositions sont bien loin de révolutionner les CGU précédemment en vigueur. Il suffit, pour s’en convaincre, de se plonger sur Archives.org, la mémoire du Web : on constate ainsi qu’avant la mise à jour du 28 octobre, Snapchat s’offrait déjà en substance, une licence irrévocable, non exclusive, mondiale, perpétuelle, gratuite, sous-licenciable, transférable pour utiliser, reproduire, adapter, éditer, publier, créer des travaux dérivés, distribuer, promouvoir les contenus proposés par les utilisateurs du service…

Face à cette vague d’articles négatifs, Snapchat a tenu hier à déminer le terrain, évoquant poliment « une certaine confusion à propos des termes de cette licence mise à jour ». À ceux qui craignent l’inverse, l’éditeur assure que les Snaps et Chats continueront à être automatiquement effacés des serveurs une fois que le logiciel aura détecté leur consultation ou expiration. D’ailleurs, cette politique intangible est toujours prévue dans les nouvelles CGU relatives cette fois à la vie privée (section « Message Deletion and Retention »).

Bien entendu, si les utilisateurs peuvent toujours faire des copies d’écran des contenus (voir à ce titre les remarques de la CNIL ou de la FTC), l’éditeur le dit et le répète : de son côté, Snapchat n’est pas un service de stockage. « Nous continuerons à effacer ces contenus de nos serveurs aussitôt qu’ils ont été lus. Nous ne pourrions pas – et nous ne le faisons pas – les partager avec des publicitaires ou nos autres partenaires commerciaux. »

Accompagner juridiquement ses nouvelles fonctionnalités

Si l’éditeur affiche cependant des ambitions plus amples dans les autres parties de ses CGU, c’est simplement – assure-t-il – pour accompagner juridiquement des services comme Live Stories, par exemple, lequel permet de raconter et partager une histoire en direct, entre plusieurs utilisateurs de la communauté. Identiquement, l’éditeur avait besoin de ces dispositions contractuelles pour blinder sa fonctionnalité payante Replay, laquelle permet de rejouer une seconde fois, une photo ou une vidéo. 

Snapschat n’a cependant pas répondu à un point également dénoncé depuis quelques jours : l’éditeur y expose en effet qu’ « alors que nous ne sommes pas tenus de le faire, nous pouvons accéder, examiner, masquer, effacer votre contenu à n’importe quel moment et pour n’importe quelle raison, notamment si nous pensons que votre contenu viole les présentes conditions ». Si ce silence peut nourrir tous les scénarios, remarquons que ces dispositions se retrouvaient déjà dans les anciennes CGU comme on peut le constater ici... 

48 commentaires
Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 02/11/15 à 09:24:24

Essayez Telegram.org :) C'est de l'opensource.

Avatar de Soltek INpactien
Avatar de SoltekSoltek- 02/11/15 à 09:31:02

Le client est sous GPL v2 mais côté serveur non ce n'est pas open.

Avatar de marsou INpactien
Avatar de marsoumarsou- 02/11/15 à 09:31:10

«l’éditeur assure que les Snaps et Chats continueront à être automatiquement effacés des serveurs....».  aujourd'hui, mais demain avec ces conditions, ils peuvent faire ce qu'ils veulent..       :windu:

Édité par marsou le 02/11/2015 à 09:31
Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 02/11/15 à 09:34:55

Soltek a écrit :

Le client est sous GPL v2 mais côté serveur non ce n'est pas open.

C'est un premier pas.
A mon avis le mieux est de ne rien utiliser du tout, ça bouffe la batterie.

Avatar de wawadou INpactien
Avatar de wawadouwawadou- 02/11/15 à 09:36:10

Les users sont pas content mais vont tout de même continuer à utiliser l'appli :transpi:
 

Avatar de Wikus INpactien
Avatar de WikusWikus- 02/11/15 à 09:45:57

wawadou a écrit :

Les users sont pas content mais vont tout de même continuer à utiliser l'appli :transpi:

Comme d'habitude avec les réseaux sociaux, ayant bien souvent (toujours ?) le même genre de conditions...

Avatar de tigui56 INpactien
Avatar de tigui56tigui56- 02/11/15 à 09:58:39

Comment peuvent-ils assurer la fonction Replay si le contenu a bien été supprimé ? Il doit me manquer une info pour trouver ça cohérent. 

"Nous continuerons à effacer ces contenus de nos serveurs aussitôt qu’ils ont été lus."

Édité par tigui56 le 02/11/2015 à 09:59
Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 02/11/15 à 10:00:36

tigui56 a écrit :

Comment peuvent-ils assurer la fonction Replay si le contenu a bien été supprimé ? Il doit me manquer une info pour trouver ça cohérent. 

"Nous continuerons à effacer ces contenus de nos serveurs aussitôt qu’ils ont été lus."

Ou plutôt tu as réussi à utiliser tes neurones ^^ Attention, cela fait de toi un mauvais user ^^

Avatar de Spirit_twin INpactien
Avatar de Spirit_twinSpirit_twin- 02/11/15 à 10:04:46

"l’éditeur avait besoin de ces dispositions contractuelles pour blinder
sa fonctionnalité payante Replay, laquelle permet de rejouer une seconde
fois, une photo ou une vidéo. "

A priori, c'est pour pouvoir regarder le snap une seconde fois uniquement. Après faut voir dans quelles conditions ce deuxième visionnage est fait, si il doit etre fait dans les 24h suivant le premier ou non par exemple...
 Donc il y aura un stockage, mais limité lui aussi, enfin ce que je comprends c'est ça. Les snaps sont déjà stockées le temps que la personne les regarde, donc si c'est un peu plus c'est pas ça qui changera la donne ^^

Avatar de latlanh INpactien
Avatar de latlanhlatlanh- 02/11/15 à 10:08:44

Le replay existe déjà et en gratuit, je crois que tu peux que quelque minutes par contre...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5