Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Loon : les ballons stratosphériques de Google connecteront l'Indonésie

Là où l'on va, il n'y a pas besoin de route !
Internet 2 min
Loon  : les ballons stratosphériques de Google connecteront l'Indonésie

Les ballons stratosphériques de Google vont prochainement se lancer au-dessus de l'Indonésie, en partenariat avec trois opérateurs de téléphonie mobile locaux. Le but est de proposer une couverture mobile 4G/LTE là où le déploiement des antennes relais ou de la fibre est très compliqué.

Le projet Loon a été lancé il y a maintenant plus de deux ans. Pour rappel, il s'agit de lancer des ballons connectés gonflés à l'hélium dans la stratosphère (environ 20 km d'altitude) afin de créer un maillage et proposer ainsi un accès à Internet aux populations qui se trouvent dessous. L'année dernière, Google s'associait au CNES (Centre national d'études spatiales) avant de franchir une nouvelle étape importante en se déployant au Sri Lanka l'été dernier.

Ce projet continue d'aller de l'avant et il posera prochainement ses valises dans un nouveau pays. Google explique en effet que, « dès l'année prochaine, les trois principaux opérateurs de téléphonie mobile en Indonésie [NDLR : Indosat, Telkomsel, and XL Axiata] vont commencer à tester le projet de ballons connectés Loon ». Le géant du Net ajoute qu'il espère ainsi que cela permettra de proposer une connexion mobile 4G/LTE à « plus de 100 millions d'Indonésiens » au cours des prochaines années.

L'Indonésie est un pays particulier où beaucoup de gens n'ont pas accès à Internet (2/3 des 250 millions d'habitants selon Google). Il est en effet composé d'un « archipel de plus de 17 000 îles, avec des montagnes et des jungles, où il est difficile de faire passer de la fibre optique ou d'installer des relais pour la téléphonie mobile ». Afin de simplifier ce problème, les ballons de Google seront alors utilisés comme des relais de communication « flottant dans le ciel », avec une altitude de croisière deux fois plus élevée que celle des avions commerciaux afin d'éviter tout problème.

Quoi qu'il en soit, Google (Alphabet) n'est pas la seule société à s'intéresser à ce genre de solution et Facebook est également sur les rangs avec sa solution maison : une aile volante autonome baptisée Aquilla. La construction du prototype est terminée depuis quelques mois et, selon nos confrères du Mirror qui se sont entretenus avec des ingénieures du réseau social, le premier vol devrait avoir lieu d'ici la fin de l'année.

Loon

74 commentaires
Avatar de zefling Abonné
Avatar de zeflingzefling- 29/10/15 à 09:12:57

Il n'y a pas de vent à 20 km ? Comment sont stabilisés les ballons ?

Avatar de SrBelial Abonné
Avatar de SrBelialSrBelial- 29/10/15 à 09:13:31

Bonjour le ping ... :D
quelqu'un sait si la météo risque d'influer sur la transmission du signal sol/ballon ?

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 29/10/15 à 09:17:07

Pas rassurant que ce soit fait par Google mais c'est une bonne idée.
A voir comment le coût en maintenance, est-ce que les ballons vont pouvoir rester plusieurs années ? J'en doute.

Avatar de xen0m INpactien
Avatar de xen0mxen0m- 29/10/15 à 09:17:58

Possible de nous expliquer la cohabitions des ces ballons avec le flux aérien ?
Merci 

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 29/10/15 à 09:18:57

zefling a écrit :

Il n'y a pas de vent à 20 km ? Comment sont stabilisés les ballons ?

grâce à un stabilisateur :fumer:

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

xen0m a écrit :

Possible de nous expliquer la cohabitions des ces ballons avec le flux aérien ?
Merci

C'est expliqué sur l'image illustrant la news :windu:

Les ballons se situeront au dessus de l'espace aérien.

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 29/10/15 à 09:19:19

xen0m a écrit :

Possible de nous expliquer la cohabitions des ces ballons avec le flux aérien ?
Merci 

merci de lire l'article

Avatar de knos Abonné
Avatar de knosknos- 29/10/15 à 09:22:28

Je crois que ça retombe au bout de quelque semaine. Une équipe récupère le matériel et en renvoi un je suppose.

Mais bon comment gâcher un peu plus d'hélium.

Avatar de canti INpactien
Avatar de canticanti- 29/10/15 à 09:22:42

le principe est que les ballons se déplacent, mais qu'un autre ballon prend sa place . 

Dans la pratique, le système est plus simple si toute la planète est mappé.

Mais en fonction de l'altitude, il y a des vents qui peuvent partir en sens inverse, et tu peux profiter de ces vents pour repositionner tes ballons.

C'est assez complexe à gérer, et il faut une bonne connaissance en temps réels des vents de haute altitude, et justement, l'objectif de google est de modéliser précisément ces vents avec leurs ballons

Avatar de canti INpactien
Avatar de canticanti- 29/10/15 à 09:24:40

les avions sont a une altitude bien plus faible, et quand ils font monter les ballons ( ou quand ils redéssendent) ils se synchronise avec l'espace aérien local pour obtenir les permissions

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 8