Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Microsoft : Office et Azure sont au sommet, les ventes de matériel reculent

La Xbox One garde le silence
Economie 5 min
Microsoft : Office et Azure sont au sommet, les ventes de matériel reculent
Crédits : Jason Doiy/iStock

Après Google, Microsoft aussi a présenté ses résultats financiers, dans une nouvelle formule. Le géant de Redmond joue aux petits cachotiers et profite de l'occasion pour laisser un certain flou autour des résultats de certaines de ses activités, comme celles liées au matériel.

Avant d'entrer dans le détail des chiffres de Microsoft, il est important de préciser que pour son exercice fiscal 2016, qui a démarré avec le dernier trimestre, l'entreprise a décidé de changer sa façon de présenter ses résultats financiers. Désormais, au lieu de diviser ses activités en six parties, il n'est aujourd'hui plus question que de trois grands blocs que voici :

  • Productivity and Business qui regroupera les revenus liés à Office, Office 365, et Dynamics
  • Intelligent Cloud, avec Windows Server, SQL Server, System Center, Azure et les services aux entreprises
  • More Personal Computing avec Windows, Surface, les smartphones, le jeu vidéo (Xbox comprise) et Bing

Cette nouvelle organisation des chiffres permet d'un côté de mieux visualiser les revenus totaux de certains produits comme Office, dont les licences classiques et Office 365 sont désormais regroupées sous le même pavillon. D'un autre côté, Microsoft peut également un peu mieux masquer les résultats de ses activités matérielles, smartphones Lumia et consoles Xbox en tête, cachés derrière les revenus de Windows.

Les revenus reculent un peu, le bénéfice se maintient

Microsoft a annoncé un chiffre d'affaires de 20,379 milliards de dollars, en recul de 12 % par rapport aux 23,201 milliards enregistrés un an plus tôt à la même période. Une baisse imputable aux résultats de la branche More Personal Computing, avec des ventes de Windows aux OEM en baisse de 6 % et des revenus tirés des smartphones en chute libre : - 58 % sur un an. 

Le résultat net de Microsoft est stable quant à lui, avec un bénéfice de 4,62 milliards de dollars, à comparer avec les 4,54 milliards enregistrés un an plus tôt, ou aux pertes de 3,2 milliards de dollars du trimestre précédent. Ce dernier avait toutefois été marqué par une charge exceptionnelle de 7,5 milliards de dollars suite à la dépréciation des actifs de Nokia, et 940 millions de dollars supplémentaires liés au coûts des licenciements annoncés un peu plus tôt.

Office 365 continue son ascension

Dans la branche Productivity and Business, les nouvelles sont mitigées, notamment pour Office. Le chiffre d'affaires de l'ensemble a baissé de 3 % et s'établit à 6,31 milliards de dollars, tandis que le bénéfice opérationnel de ces activités s'est réduit de 7 % sur un an, à 3,11 milliards de dollars. Pour justifier cette baisse, Microsoft explique que si les taux de changes étaient restés constants sur cette période, on assisterait plutôt à une hausse de 4 % des revenus.

La bonne nouvelle dans cette branche se trouve du côté d'Office 365. L'offre d'abonnement de Microsoft continue de progresser à un rythme relativement constant, avec environ 3 millions de nouveaux abonnés à chaque trimestre. Ils sont désormais au nombre de 18,2 millions dans le monde. La société annonce également que ses applications Office sur Android et iOS totalisent désormais plus de 200 millions de téléchargements. 

Ciel sans nuage pour le cloud de Microsoft

Les affaires se portent par contre très bien du côté d'Intelligent Cloud, la branche de Microsoft dédiée au Cloud (Azure), aux produits ciblant les serveurs et les services aux entreprises. En parlant d'Azure, les revenus de la plateforme ont augmenté de 135 % à taux de change constant en un an, avec une puissance de calcul consommée qui a elle aussi plus que doublé sur la même période.

En un an, les revenus d'Intelligent Cloud ont augmenté de 8 % pour atteindre 5,89 milliards de dollars. Les ventes de services aux entreprises ont progressé de 9 %, celles des produits dédiés aux serveurs sont quant à eux en moins bonne forme, et plus proches de la stagnation. L'activité reste néanmoins très rentable avec un bénéfice opérationnel de 2,4 milliards de dollars, en hausse de 14 % sur 12 mois.

Windows stagne, les téléphones et la Xbox One font profil bas

Du côté de la branche More Personal Computing, le climat est un peu moins favorable. Son chiffre d'affaires de 9,38 milliards de dollars est en recul de 17 % sur un an et son bénéfice opérationnel est relativement faible par rapport à celui des autres branches avec seulement 1,56 milliard de dollars. 

Cette baisse est due à plusieurs facteurs. D'abord, les ventes de Windows aux OEM ont diminué, aussi bien pour les versions grand public que pour les moutures dédiées aux entreprises, de respectivement 4 et 7 % sur un an. Il faut ajouter à cela des ventes de smartphones qui se sont effondrées d'une année sur l'autre (-58 %) et une branche Surface dont le chiffre d'affaires est passé de 908 millions de dollars l'an dernier à 672 millions de dollars sur ce trimestre. 

Du côté du jeu vidéo, Microsoft fait profil bas en se contentant de donner trois informations très lacunaires. On apprend par exemple que la branche Gaming (incluant les accessoires et les jeux pour PC) a vu ses revenus augmenter de 6 % sur un an, à taux de change constants, ce qui laisse entendre une stagnation dans les faits. On sait également que le nombre d'utilisateurs actifs (pas forcément payants donc) sur le Xbox Live est passé de 30 à 39 millions en un an et que les revenus issus des ventes de consoles sont en baisse, dans une proportion inconnue, « principalement en raison de volumes de ventes plus faibles pour la Xbox 360 ». On soulignera l'emploi du mot principalement qui a toute son importance.

En bourse, Microsoft est salué par les investisseurs avec une hausse de 7 % du cours de son action dans les heures qui ont suivi la fermeture de la séance d'hier à Wall Street. Plus que les résultats de l'éditeur, ils saluaient l'annonce d'une hausse de 16 % du dividende trimestriel et le rachat de 6,9 milliards de dollars d'actions lors des trois derniers mois.

37 commentaires
Avatar de eglyn Abonné
Avatar de eglyneglyn- 23/10/15 à 10:15:37

En ce qui concerne Office 365, j'avoue que c'est un très bon produit (on l'utilise au taff); Je ne vois pas trop de concurrent en face qui combine une offre assez complète, avec une installation / administration vraiment facile :)
 

Édité par eglyn le 23/10/2015 à 10:16
Avatar de Jean Sébastien Gwak INpactien
Avatar de Jean Sébastien GwakJean Sébastien Gwak- 23/10/15 à 10:22:29

Concernant la vente de smartphone, il n'y a pas d'inclu dedans les revenus des brevets lié à Android ? 

Vu les partenariats qui ont été fait avec certains constructeurs (Genre Samsung), c'est pas impossible que ces fameux brevets ne rapporte plus de manière direct. 

Parce que -58%, c'est quand même violent, il ne me semble pas que les ventes de smartphone sous WP ce soit effondré à ce point. Mais je peux me tromper.

Avatar de Mr.Nox INpactien
Avatar de Mr.NoxMr.Nox- 23/10/15 à 10:32:32

Jean Sébastien Gwak a écrit :

Concernant la vente de smartphone, il n'y a pas d'inclu dedans les revenus des brevets lié à Android ? 

Vu les partenariats qui ont été fait avec certains constructeurs (Genre Samsung), c'est pas impossible que ces fameux brevets ne rapporte plus de manière direct. 

Parce que -58%, c'est quand même violent, il ne me semble pas que les ventes de smartphone sous WP ce soit effondré à ce point. Mais je peux me tromper.

En dehors du 640 la gamle de smartphone Lumia a enormement stagné ce qui peut expliquer une partie de la baisse. Une partie seulement.

Avatar de coket INpactien
Avatar de coketcoket- 23/10/15 à 10:35:21

La part de marché mobile à baissé aux US, le reste du monde je sais pas.

Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 23/10/15 à 10:38:58

Mais, mais ... Azure ne serait-ce pas powered by le pingouin ? :francais:

Avatar de Ellierys INpactien
Avatar de EllierysEllierys- 23/10/15 à 10:58:47

Le -58 % se trouve bien devant la ligne "Phone Hardware" sur la doc de Microsoft

Avatar de oufledingue INpactien
Avatar de oufledingueoufledingue- 23/10/15 à 11:02:12

eglyn a écrit :

En ce qui concerne Office 365, j'avoue que c'est un très bon produit (on l'utilise au taff); Je ne vois pas trop de concurrent en face qui combine une offre assez complète, avec une installation / administration vraiment facile :)
 

tu as testé google apps ?
parce que je n'ai pas testé office 365 de mon coté
tu pourrais étoffé ce que tu appelles "installation / administration vraiment facile" ?
je ne cherche pas à lancer spécialement un débat mais plutot obtenir un témoigne de satisfaction/mécontentement

Avatar de kronoss INpactien
Avatar de kronosskronoss- 23/10/15 à 11:06:01

Concernant la branche matérielle, il faut compter que la plupart des gens attendaient le renouvellement de la gamme surface. Il n'y a eu également aucun téléphone haut de gamme depuis un certain temps.

Je pense que c'est a partir de maintenant qu'il vont faire du profil: nouvelle gamme surface, surface book, nouveaux lumia, énormément d'exclusivités pour la xBox en cette fin d'année.

Wait and See

Avatar de Folgore INpactien
Avatar de FolgoreFolgore- 23/10/15 à 11:09:09

Azure ont certes une jolie interface (même si au bout d'un moment c'est gonflant), faut dire que finalement les prix sont chers surtout si on veux héberger juste du une application web en asp.net (mvc, owin, webapi, front angular et compagnie).

En plus l'espace disque est très limités et a la consommation les prix a l'heure peuvent exploser. Heureusement que j'ai trouvé un hébergeur européen ou pour 3€ par mois y a tout en illimité et ça fonctionne exactement comme azure (webdeploy, iis tout pret et bien configuré) et pour 5€ y a l'offre cloud, scalabilité et compagnie.

Avatar de CM-S INpactien
Avatar de CM-SCM-S- 23/10/15 à 11:13:00
Édité par atomusk le 23/10/2015 à 13:10
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4