Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

4G totalement illimitée : Sprint et T-Mobile USA donnent la priorité aux moins gourmands

Une bonne idée ?
Mobilité 3 min
4G totalement illimitée : Sprint et T-Mobile USA donnent la priorité aux moins gourmands
Crédits : merznatalia/iStock/ThinkStock

Aux États-Unis, plusieurs opérateurs proposent de la 4G illimitée, mais sous certaines conditions. Après T-Mobile, c'est au tour de Sprint de mettre en place une gestion de la « qualité de service » afin de limiter les plus gros consommateurs lorsque le trafic sur le réseau est important.

En France, la 4G illimitée n'existe pas et tous les opérateurs appliquent en fait un « fair use » qui limite le débit - généralement quelques dizaines de kb/s - au-delà d'une certaine limite. Le maximum dont on peut actuellement disposer est 50 Go de 4G chez Free Mobile, mais sous certaines conditions (smartphone 4G et sous couverture Free Mobile pour au moins 30 Go). Aux États-Unis par contre, la 4G illimitée est une réalité pour certains, même si elle prend régulièrement un peu de plomb dans l'aile depuis l'année dernière.

4G totalement illimitée : Sprint suit l'impulsion de T-Mobile

Via un billet de blog, Sprint vient d'annoncer la mise en place d'une « nouvelle qualité de service » pour les clients qui ont souscrit à une offre illimitée ou bien qui ont demandé une migration, et ce, depuis le 16 octobre. Le but de la manœuvre ? « Empêcher qu'environ 3 % des clients aient à l'avenir un impact négatif pour les autres 97 % ».

Cette QoS a un fonctionnement différent d'un « Fair use » et Sprint en explique le fonctionnement : « les clients qui utilisent plus de 23 Go de données pendant un cycle de facturation seront prioritairement placés en dessous des autres clients pour le reste de leur cycle de facturation, mais uniquement pendant la durée et dans les lieux où le réseau est congestionné ». L'opérateur ajoute que « ces clients seront toujours en mesure d'utiliser des quantités de données illimitées sans se soucier de frais supplémentaires ». 

Le but est donc de « protéger » une majorité des clients contre ceux qui utilisent « déraisonnablement » des quantités de données très importantes, mais tout en leur laissant loisir de profiter du réseau lorsque cela ne gêne pas les autres. Un concept intéressant, mais dont il faudra voir dans la pratique à partir de quel niveau de charge cette QoS sera mise en place.

Dans les faits, Sprint n'est pas le premier à agir de la sorte puisque T-Mobile avait fait de même au début de l'été, comme l'indiquait alors TmoNews. Le principe est exactement le même : les clients qui consomment plus que 21 Go ne sont plus prioritaires lorsque le réseau reçoit beaucoup de demandes. Depuis le début du mois, l'opérateur a mis à jour ses contritions pour passer de 21 à 23 Go (quelques jours avant l'annonce de Sprint). Les deux opérateurs sont ainsi parfaitement alignés.

Bouygues préfère vendre des recharges, mais propose des week-ends illimités

Comme nous le disions en introduction, en France il n'est pas question de data illimitée. Pour rappel, au début de l'année dernière, Olivier Roussat expliquait que la 4G illimitée était un rêve.

Plus récemment, le groupe évoquait sa vision du marché de la téléphonie mobile et ne laissait que peu d'espoir à l'arrivée de la 4G illimité, même avec un QoS comme chez T-Mobil et Sprint. Il expliquait en effet que ses clients consomment de plus en plus de data et « sont ainsi de plus en plus nombreux à acheter des recharges de consommation de data », un marché lucratif qui ne devrait donc pas cesser de sitôt... sauf si un de ses concurrents devait bouger le premier. Cela n'empêche pas Bouygues Telecom de mener régulièrement des expérimentations avec de la 4G illimitée durant quelques jours, comme ce sera de nouveau le cas le week-end prochain.

54 commentaires
Avatar de anonyme_d5bf0b9f87fd15affa58563db3b0ac5d INpactien

C'est amusant comme on tourne autour du pot. En fait, "illimité" n'existe pas. Les opérateurs brident leurs clients de toutes façons.

Limitation de débit (limite technique ou limite commerciale), limitation de consommation mensuelle de données par "fair-use" ou par recharges payantes ou par consommation avec un tarif au Mo, options de services payants (TV, VOD, appli diverses, etc).

Édité par joma74fr le 19/10/2015 à 09:40
Avatar de Spidard INpactien
Avatar de SpidardSpidard- 19/10/15 à 09:42:34

C'est pas étonnant en fait : le réseau physique a lui ses limites.

On en revient en fait toujours au même point : c'est l'utilisation du terme "illimité" qui fâche.

Avatar de croustx Abonné
Avatar de croustxcroustx- 19/10/15 à 09:53:49

Question a deux balles : pourquoi en Wimax, ADSL, WifiMax, ... on arrive à faire de l'illimité;

... mais pas en 4G ?

Avatar de Mordorin INpactien
Avatar de MordorinMordorin- 19/10/15 à 09:57:05

L'illimité... ce doux rêve.

Mais perso, les 50 Go de Free me suffisent largement.
25 Go utilisés le mois dernier, et j'ai eu du mal à faire plus ! 

Avatar de 33A20158-2813-4F0D-9D4A-FD05E2C42E48 INpactien

croustx a écrit :

Question a deux balles : pourquoi en Wimax, ADSL, WifiMax, ... on arrive à faire de l'illimité;

... mais pas en 4G ?

On n'arrive pas à faire de l'illimité avec une quelconque technologie. Il se fait simplement que les limites technologiques de l'ADSL par exemple sont plus élevées  et plus facilement contournables (il "suffit" de rajouter des câbles...) que pour les technologies sans fil où, par principe, le spectre électromagnétique, donc la bande passante totale, ne peuvent pas être étendus et sont partagés par tout le monde.

Avatar de darkey INpactien
Avatar de darkeydarkey- 19/10/15 à 10:06:47

Leur façon de faire est en effet plus intelligente que la notre.
Après à 80$(sans les taxes) l'abonnement totalement Illimité l'est réellement sauf si cela nuit aux autres.
Et cette condition parait raisonnable. 

A quand Free propose cette pratique (pas sur réseau orange bien sur).

Avatar de Ohmydog Abonné
Avatar de OhmydogOhmydog- 19/10/15 à 10:16:03

Je trouve aussi leur manière de faire raisonnable.

Avatar de linkin623 INpactien
Avatar de linkin623linkin623- 19/10/15 à 10:25:17

croustx a écrit :

Question a deux balles : pourquoi en Wimax, ADSL, WifiMax, ... on arrive à faire de l'illimité;

... mais pas en 4G ?

Pour les réseaux physiques, voir la réponse de 33A20158-2813-4F0D-9D4A-FD05E2C42E48

Pour les réseaux radio, ce n'est pas du même niveau question infrastructure et usage. Le réseau GSM est utilisé par plusieurs types de trafics, dont un est particulièrement prioritaire : la voix. Même si ça reste de la data, c'est assez particulier.
Ensuite on a les SMS/MMS, et enfin la data.

Sur le Wimax, tout est considéré comme la data. Le spectre est différent, les algo et les corrections d'erreurs sont plus rapides mais avec plus d'erreurs, et les objets connectés sont moins mobile que les téléphones (mobile :ddd:).

D'autant que souvent, la borne Wimax est connecté à Internet directement. Une antenne GSM est connectée au réseau de l'opérateur, ce dernier séparant le trafic vers l'interne (typiquement les appels en abonnés), puis au réseau Internet de l'opérateur (typiquement pour les MMS ou bien le trafic vers ses services), et enfin à l'Internet. Un peu comme un oignon.

Avatar de A-snowboard INpactien
Avatar de A-snowboardA-snowboard- 19/10/15 à 10:25:46

J'ai du mal à être 100% d'accord avec l'idée.

Pourquoi ne pas diviser la connexion de l'antenne par le nombre de device connecté ?
Genre si t'as 100Mb, et qu'il y a 100 devices connecté, chacun à 1Mb ?

Comme ça autant le gros consommateur que le petit à le même débit et basta.

Bon après je pige que dalle en réseau donc je ne sais pas comment ça se passe. D'ailleurs je me dit que le raisonnement est bancal car si sur les 100 devices, t'en a 50 qui ne vont pas sur le net ça fait du débit perdu.

Avatar de Paratyphi Abonné
Avatar de ParatyphiParatyphi- 19/10/15 à 10:34:23

Moi je préfèrerais nettement pas avoir de fair use (ou beaucoup plus) et avoir du 5 méga constamment, que du 100 méga théorique pendant 4Go. J'ai pas eu internet pendant 15 jours, je me suis connecté avec mon téléphone en mode modem pour pouvoir aller sur le net, ben j'ai du prendre une rallonge d'1 Go qui à pas duré longtemps. Arrivé au bout du fair use, brider la connexion comme ils le font, c'est juste idiot, ça devient inutilisable...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 6