Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Numericable-SFR emprunte pour verser 2,5 milliards d'euros de dividendes

Narmol
Economie 3 min
Numericable-SFR emprunte pour verser 2,5 milliards d'euros de dividendes
Crédits : Nastco/iStock/ThinkStock

Numericable-SFR a annoncé hier soir vouloir verser un important dividende à ses actionnaires. Pour financer cette opération, l'opérateur va souscrire à une nouvelle dette, ce qui a de quoi surprendre au moment où le gouvernement surveille de près les engagements de l'opérateur dans le très haut débit.

Par le biais d'un communiqué, Numericable-SFR a fait savoir qu'il souhaitait verser un dividende de 5,70 euros par action à chacun de ses actionnaires. En sachant que le dernier cours connu pour l'opérateur est de 42,11 euros pour un titre, l'offre est plutôt généreuse avec un rendement de 13 %.

Un emprunt pour rémunérer Altice

Pour financer cette opération, qui devrait lui coûter environ 2,5 milliards d'euros, Numericable SFR annonce qu'elle souscrira à « un emprunt d'un montant minimum de 1,6 milliard d'euros » tandis que le solde sera complété avec « les liquidités disponibles ». Aux dernières nouvelles, Numericable SFR disposait d'environ 1 milliard d'euros de liquidités au 31 mars 2013.

Le financement de cet emprunt ne devrait toutefois pas poser de problème puisque sa souscription ne fera pas passer le ratio d'endettement de l'entreprise au-dessus de 4, la limite fixée par le gouvernement au moment de la fusion entre Numericable et SFR. L'opérateur a en effet soigné cet aspect dans ses résultats, avec une rentabilité en nette hausse, ce qui lui permet aujourd'hui de souscrire à de nouvelles dettes. 

Le premier bénéficiaire du versement de ce dividende, prévu de longue date par l'opérateur, n'est autre qu'Altice. En effet, le groupe néerlandais détenu pour moitié par Patrick Drahi possède 78,5 % des parts de Numericable-SFR. Cette opération lui permettra donc d'encaisser environ 2 milliards d'euros. Une aubaine.

Le gouvernement garde l'œil ouvert

Le timing de cette annonce n'est toutefois pas idéal pour la filiale d'Altice. Hier, Axelle Lemaire, secrétaire d'État au numérique, a en effet froncé les sourcils et déclaré lors de la dernière séance de questions au gouvernement en expliquant que « la fusion entre SFR et Numericable a fait prendre du retard sur le déploiement à Lille » en ajoutant que « le gouvernement sera très ferme en exigeant des opérateurs qu'ils remplissent leurs engagements qui figurent dans des conventions signées à la demande de l'État ». 

Parallèlement, l'Autorité de la concurrence a justement les yeux rivés sur le cas Numericable-SFR, suite à une plainte de Bouygues Telecom. L'opérateur français estime en effet que son concurrent ne tient pas ses engagements de déploiement sur la fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH) en zone très dense. Aux yeux de certains, il aurait donc été plus judicieux d'injecter ces quelques milliards dans le déploiement du réseau plutôt que de rémunérer l'actionnariat.

De son côté, Numericable-SFR explique que « le groupe continuera de respecter l’ensemble de ses engagements en matière d’investissements et d'innovations, notamment son plan ambitieux de déploiement de la 4G/4G+ et de la fibre avec 7,7 millions de prises d'ici fin 2015, 12 millions en 2017 et 15 millions en 2020, ainsi que la couverture mobile des zones blanches ».

181 commentaires
Avatar de BankiZ Abonné
Avatar de BankiZBankiZ- 15/10/15 à 07:03:58

Bon ben il est temps d'acheter des actions ;-D

EDIT : ben en fait il aurait fallu poster cette news quelques minutes avant l'ouverture de la bourse de Paris :-(

Édité par BankiZ le 15/10/2015 à 07:05
Avatar de Lyaume Abonné
Avatar de LyaumeLyaume- 15/10/15 à 07:07:32

Tiens, je vais aller demander un prêt pour toucher ensuite les dividendes de mon entreprise à mon banquier. Je pense qu'il sera totalement d'accord. Nikel en plus, pile pour les fêtes de fin d'année. :reflechis:

Je trouve ce genre de démarche très limite en terme de gestion, d'autant plus qu'une autre entreprise n'ayant pas "le poids" de SFR-Numéricable ne pourrait jamais faire une telle chose. On te tomberai sur le coin de la trogne en 2-2. Mais ça va, il ne dépassera pas le taux d'endettement de 4, ouf, on est sauvé. :craint:

Avatar de BlueSkyAir INpactien
Avatar de BlueSkyAirBlueSkyAir- 15/10/15 à 07:08:10

Surement une des obligations lors de la fusion. Il serait intéressant de voir le contrat signé.

Avatar de Firefly' Abonné
Avatar de Firefly'Firefly'- 15/10/15 à 07:08:33

Question innocente, faire ce genre d'opération est commun ? J'ai l'impression que c'est la première fois que je vois ça ... ( et ça me sidère pas mal.. )

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 15/10/15 à 07:14:23

Distribué un super dividendes supérieur au bénéfices? Orange la fait quelquefois si me souvient bien.
Ou emprunté pour payer un dividende? Apple la fait récemment, parce que cela été moins chères que de rapatrié son trésor de guerre.

Édité par Ami-Kuns le 15/10/2015 à 07:17
Avatar de Kakuro456 INpactien
Avatar de Kakuro456Kakuro456- 15/10/15 à 07:14:46

Ca sent de plus en plus le sapin, et surtout une charrette pour pas mal d'employés. 

Avatar de kizoras INpactien
Avatar de kizoraskizoras- 15/10/15 à 07:16:24
Édité par Vincent_H le 03/11/2015 à 09:34
Avatar de pako31 INpactien
Avatar de pako31pako31- 15/10/15 à 07:19:34

Après, on se demande comment 1% de la population mondiale peut concentrer plus de 50% des richesses... ou comment 71% de la population mondiale, soit 3,385 milliards de personnes, ne détient que 3% de la richesse totale. (source)
 
Dans un monde civilisé, ces pratiques seraient rigoureusement interdites.

Avatar de thorspark INpactien
Avatar de thorsparkthorspark- 15/10/15 à 07:21:49

Encore une preuve que la bourse et les marchés ne servent à rien, sinon à engraisser ceux qui ont déjà beaucoup.

Lorsque Drahi dégraissera N-SFR à cause d'une dette trop lourde, qui ira chercher les 2 milliards qu'il s'est mis dans les poches ?

Le problème, c'est que N-SFR, Free et Bouygues, ce sont tous les mêmes. Pas vraiment de choix éthique possible.

Avatar de TotoRhino INpactien
Avatar de TotoRhinoTotoRhino- 15/10/15 à 07:23:48

Après on viendra s'étonner de la montée du chômage, de la morosité des français, de la montée de la délinquance, de...
Quel monde merveilleux.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 19