Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Facebook vidéo : vers un onglet dédié pour un micro-YouTube maison

Chez Twitter d'ici décembre
Mobilité 2 min
Facebook vidéo : vers un onglet dédié pour un micro-YouTube maison

La guerre continue sur le terrain de la vidéo. Facebook vient en effet d'annoncer sa volonté de vouloir mettre en place un onglet dédié à la découverte de tels contenus et de nouvelles fonctionnalités, afin de se rapprocher de YouTube.

Après avoir annoncé la mise en place d'une section dédiée au Shopping, Facebook vient d'en évoquer une autre, centrée sur les vidéos cette fois. Dans un billet publié hier soir, le réseau social revient sur ses évolutions récentes et évoque celles à venir sur ce terrain qui va l'opposer à YouTube, ainsi qu'à Twitter.

Ainsi, on apprend que des tests ont été effectués sur la mise en avant de vidéos relatives, avec un certain succès. Les utilisateurs concernés vont donc être plus nombreux, avant une extension bien plus générale... et l'intégration de publicités. Cela va être mis en place sur iOS, puis le mois prochain sur Android. 

Un affichage au sein d'un écran flottant va aussi être testé, afin de permettre une gestion multi-tâche. Ceux qui préfèrent attendre pourront exploiter une fonction de sauvegarde, à la manière de ce qui est déjà en place sur les publications. Mais la modification la plus flagrante sera l'apparition d'un espace « Vidéos » dans les onglets principaux de l'application. De quoi recréer une sorte de micro-YouTube au sein de l'application.

Les utilisateurs pourront y retrouver leurs éléments sauvegardés ou des éléments à découvrir en fonction de leurs goûts et des pages qu'ils suivent. Une phase de test va être ouverte, le temps de voir comment les utilisateurs interagissent et découvrent des éléments. Là encore, si les résultats sont concluants, une extension plus large pourra être décidée.

 
Testing New Video Experiences on Facebook

 

Posted by Facebook Media on mardi 13 octobre 2015
7 commentaires
Avatar de xen0m INpactien
Avatar de xen0mxen0m- 14/10/15 à 07:25:35

 "Chez Twitter d'ici décembre"

 J'en doutes avec 336 licenciements, ils vont jamais pouvoir développer une si grande évolution.
:ooo:

Édité par xen0m le 14/10/2015 à 07:25
Avatar de zefling Abonné
Avatar de zeflingzefling- 14/10/15 à 07:58:56

Ils sont encore ~3864 (336 c'est juste 8% des 4200)

Avatar de A-snowboard INpactien
Avatar de A-snowboardA-snowboard- 14/10/15 à 08:34:35

zefling a écrit :

Ils sont encore ~3864 (336 c'est juste 8% des 4200)

Perso ca le troue de savoir qu'il y a autant d'emoloyés autour d'une application ^^

Avatar de kizoras INpactien
Avatar de kizoraskizoras- 14/10/15 à 08:40:03
Édité par Vincent_H le 03/11/2015 à 09:34
Avatar de Blood_Man INpactien
Avatar de Blood_ManBlood_Man- 14/10/15 à 09:30:21

Quand tu vois déjà toutes les vidéos postées sur Facebook + le temps que passent certaines personnes sur cette plateforme, je serais moins sûr à ta place...

Avatar de Zorglob INpactien
Avatar de ZorglobZorglob- 14/10/15 à 15:41:38

kizoras a écrit :

Ils ont déjà perdu, sur Internet, il n'y a de la place que pour le 1er, les copieurs échouent, tels Google+ qui a copié Facebook.
Donc Youtube n'a rien à craindre de cette pâle copie intrusive dont les gens ne veulent absolument pas.

Ce que tu dis est très probablement faux, mais je n'ai pas le temps de t'expliquer pourquoi :D :oops:

Avatar de Seelgram INpactien
Avatar de SeelgramSeelgram- 14/10/15 à 20:51:30

Youtube a un moteur de recherche très performant (en même temps venant de Google....), je doute que Facebook arrive à faire mieux donc ça perd forcément de son intérêt.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.