Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Twitter s'apprêterait à présenter un plan de licenciements

L'oiseau vole en piqué
Economie 2 min
Twitter s'apprêterait à présenter un plan de licenciements
Crédits : AndreyPopov/iStock/Thinkstock

Depuis son introduction en bourse, Twitter peine à atteindre son seuil de rentabilité. Jack Dorsey, récemment revenu à la tête du réseau social, envisagerait donc de réduire ses effectifs afin de limiter les dégâts sur le plan financier.

Chez Twitter, les fins de mois sont difficiles. Depuis son introduction en bourse fin 2013, le réseau social n'a jamais trouvé l'équilibre financier. Pourtant, à chaque trimestre la société assure que son nombre d'utilisateurs actifs mensuellement ne cesse d'augmenter. Ainsi, début 2013 il n'était que de 204 millions, contre 304 millions lors du dernier pointage au trimestre précédent. 

Dans le même laps de temps, les revenus de Twitter n'ont cessé d'augmenter, passant de 114 millions de dollars au premier trimestre 2013 à 502 millions de dollars entre avril et juin 2015. Tout irait donc pour le mieux si, sur cette période, les dépenses n'avaient pas explosé plus rapidement que ses revenus.

Twitter dépense toujours plus

Le problème de Twitter ne se situe pas au niveau de la croissance de ses revenus, mais de celle de ses dépenses. Alors que le nombre d'utilisateurs a augmenté de 50 % depuis début 2013, les effectifs du réseau social on fait plus que doubler, pour dépasser aujourd'hui la barre des 4 000 employés. Ses coûts en recherche et développement ont été multipliés par 5, les dépenses marketing par plus de 6, tandis que celles liées à l'administration ont augmenté d'un facteur 4.

Twitter résultat net 

Pour se maintenir à flot, l'entreprise rémunère ses employés en leur fournissant des actions gratuitement. Cela à un coût sur le plan comptable, mais cela a l'avantage de ne pas toucher à la trésorerie du groupe. Seulement, cette stratégie ne peut pas être maintenue indéfiniment et il devient tôt ou tard nécessaire de trouver une autre solution. Depuis début 2013, Twitter a accumulé 1,5 milliard de dollars de pertes comptables nettes, il serait donc temps de passer au plan B.

 Un plan de licenciements devrait être annoncé cette semaine

Selon des informations obtenues par le New York Times et Re/code, qui tous deux citent des sources anonymes proches du dossier, Twitter s'apprêterait à annoncer un plan de licenciements dès cette semaine. Une annonce qui ne surviendrait moins de deux semaines après le retour de Jack Dorsey au poste de PDG de l'entreprise.

Les licenciements auraient lieu à l'échelle mondiale, dans l'ensemble des 35 pays où Twitter est implanté. Le réseau social trancherait d'ailleurs dans l'ensemble des services, aussi bien dans les équipes commerciales que techniques. L'annonce peut sembler brutale, mais la Silicon Valley est habituée à ce genre de méthodes. Dernièrement, Zynga a annoncé des licenciements un mois après le retour aux affaires de son ancien PDG et fondateur, Mark Pincus. Il avait alors renvoyé 18 % de ses effectifs.

17 commentaires
Avatar de sioowan INpactien
Avatar de sioowansioowan- 12/10/15 à 08:49:42

4000 salariés ?
Hallucinant.

Avatar de Neeko INpactien
Avatar de NeekoNeeko- 12/10/15 à 08:51:06

Idem ici... 4000 salariés pour une timeline de messages de 140 caractères, c'est juste ridicule.

Avatar de Danytime INpactien
Avatar de DanytimeDanytime- 12/10/15 à 08:51:19

sioowan a écrit :

4000 salariés ?
Hallucinant.

En même temps c'est pas étonnant. Ils ont voulu entrer en bourse, se placer comme une société qui gère le monde, investir et gagner des milliards de dollars pour faire tout et n'importe quoi... alors qu'il suffisait de rester Twitter et de faire ce qu'ils savent faire le mieux.

Avatar de Gilgen Abonné
Avatar de GilgenGilgen- 12/10/15 à 08:56:25

sioowan a écrit :

4000 salariés ?
Hallucinant.

Neeko a écrit :

Idem ici... 4000 salariés pour une timeline de messages de 140 caractères, c'est juste ridicule.

C'est exactement ce que je me suis dit en voyant le chiffre, je me demande bien ce qu'ils peuvent bien faire de leurs journées...

Avatar de sioowan INpactien
Avatar de sioowansioowan- 12/10/15 à 08:58:13

A vouloir grandir trop vite, on se prend les pieds dans le tapis.

Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 12/10/15 à 08:58:47

la classe serait qu'ils reçoivent leur lettre de licenciement juste par un tweet de 140 caractères.

Avatar de anonyme_f168d692f50618cb9f3fd8cadce4e6bc INpactien

Je ne vois qu'une chose pour que twitter s'en sorte, la rémunération au bol de riz.

Édité par pentest le 12/10/2015 à 09:00
Avatar de Terrion Abonné
Avatar de TerrionTerrion- 12/10/15 à 09:33:22

le nombre d'employé est juste oufff, surtout pour un réseau qui n'avance pas des masses (je trouvent), y'a qu'à voir la gestion de compte qui ne permet toujours pas un gestion de plusieurs compte à partir d'un seul comme sur mobile ... (ou alors je ne suis plus à la page)

Avatar de Neeko INpactien
Avatar de NeekoNeeko- 12/10/15 à 09:55:19

Et l'interface web désastreusement consommatrice de ressource, lente et buguée à mort, on en parle ?

Franchement, ces 4000 employés ont l'air payé à rien foutre, ou alors ce sont que des marketeux. Mais il doit pas y avoir beaucoup de techs...

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 12/10/15 à 10:34:32

Gilgen a écrit :

C'est exactement ce que je me suis dit en voyant le chiffre, je me demande bien ce qu'ils peuvent bien faire de leurs journées...

twitter :fumer:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2