Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Android 6.0 : certaines applications ne retrouvent pas toutes leurs autorisations

Mais le problème est réglé
Mobilité 3 min
Android 6.0 : certaines applications ne retrouvent pas toutes leurs autorisations

Comme presque toujours avec l’arrivée d’une nouvelle version majeure d’un système d’exploitation, Android 6.0 peut provoquer quelques difficultés. Le nouveau système d’autorisations n’entraine parfois pas une bascule automatique, et certaines applications peuvent ne pas fonctionner normalement. Explications.

Parmi l’ensemble des nouveautés d’Android 6.0, alias Marshmallow, la gestion des autorisations est clairement l’une des plus importantes. Jusqu’à présent, le système mobile rassemblait les autorisations par lots. Installer une application comme Allociné réclame ainsi l’accès aux contacts, la position GPS, l’accès au téléphone, aux connexions Wi-Fi, à l'exécution au démarrage, aux paramètres Bluetooth ou encore au contrôle du vibreur. L’application a-t-elle réellement besoin de toutes ces autorisations pour fonctionner ? Non, mais là n’est pas la question.

Le fait est que ces autorisations sont agglutinées dans un lot unique. Il suffit qu’elle ait besoin d’une seule pour obtenir le reste. Un système très différent de ce qui existe sur iOS et Windows Phone, où chaque accès est demandé individuellement lorsque l’application en a besoin. Les autorisations sont donc demandées à l’unité en cas de besoin, et non toutes validées via un lot à l’installation de l’application.

D'une gestion par lots au cas par cas

Avec Android 6.0, Google bascule sur un modèle identique. L’idée est évidement d’augmenter la granularité des autorisations et donc d’octroyer à l’utilisateur un contrôle bien plus efficace de ce qu’une application peut faire ou non. La cerise sur le gâteau, c’est qu’il peut aller consulter la liste des accès pour chaque application et couper par exemple l’autorisation sur la géolocalisation de manière spécifique.

Seulement voilà, à nouvelle version majeure, petits soucis de migration. Maintenant que des images Android 6.0 sont disponibles pour certains appareils, les utilisateurs peuvent rencontrer des problèmes avec les applications, certaines ayant un comportement étrange. Par exemple, Google+ peut ne pas afficher les dernières photos prises quand on rédige un nouveau statut. Pourquoi ? Parce que le système d’autorisation a basculé sans renouveler les demandes à l’utilisateur.

Dans le cas de Google+, il manque plus exactement l’accès aux photos. L’utilisateur doit faire une démarche « active » pour provoquer la demande, comme prendre une photo depuis l’application, ce qui déclenche une demande d’accès. Tant qu’il ne fait rien, Google+ considère qu’il n’a pas l’autorisation pour piocher dans les photos et ne les affiche donc pas. Ce n’est évidemment pas un problème sérieux, mais on peut retrouver des cas similaires avec d’autres applications. Le symptôme est toujours le même : une fonctionnalité qui apparaissait avant n’y est plus.

android permissions
Crédits : Android Police

Contrôler les autorisations en cas de problème

Selon AndroidPolice, la cause pourrait être un oubli des développeurs. Dans Android 5.1, ces derniers visent l’API level 22 pour leurs applications. Avec Android 6.0, ils ont pu migrer vers le niveau 23 pour se mettre en conformité avec le nouveau système, mais en omettant d’insérer des boites de dialogue pour confirmer le renouvellement des autorisations.

Dans tous les cas, la solution est simple : aller dans les paramètres du système et contrôler les autorisations des applications, pour autoriser ce qui manque. Évidemment, ce contrôle devra se faire pour chaque application qui rencontrerait des soucis de fonctionnement.

38 commentaires
Avatar de bingo.crepuscule INpactien
Avatar de bingo.crepusculebingo.crepuscule- 09/10/15 à 09:40:16

Question, la fonctionnalité similaire présente sous CyanogenMod depuis la version 12.1 basée sur Android 5.1.1, a été forkée depuis les premières sources dispo d'android M ?

C'est quand même étrange ce revirement de Google, dire que c'est eux qui leur avaient foutu la pression à une époque, pour retirer cette fonctionnalité d'ancienne version de CyanogenMod...

Avatar de Picos INpactien
Avatar de PicosPicos- 09/10/15 à 09:44:25

Bha on va dire que y'a que les idiots qui change pas d'avis :D

Avatar de flagos_ INpactien
Avatar de flagos_flagos_- 09/10/15 à 09:45:20

Au final, je trouve que c'est l'appli G+ qui est pas forcément bien codée. L'appli devrait demander à l'OS si elle a bien la permission et ne rien présupposer. Après que l'autorisation ait été demandée de manière statique à l'install, dynamique à l'éxecution ou redfinir mais de manière statique (à la Cyanogen), ben l'appli devrait y voir que du feu.

Quoiqu'il en soit, il est evident que des combinaisons de features autorisées ou non vont apparaitre alors qu'avant c'était un lot, donc inévitablement, il va y avoir quelques bugs.

Avatar de Flogik Abonné
Avatar de FlogikFlogik- 09/10/15 à 09:45:22

Venant de google+ ça fait tache ...
 

Avatar de Ravaged INpactien
Avatar de RavagedRavaged- 09/10/15 à 09:50:13

J'ai installé android 6.0 sur mon Nexus 5, et c'est justement ces autorisations, indispensables selon moi, qui m'ont mis en, confiance, et en fait c'est une vraie déception, on est loin de tous les réglages et la transparence à laquelle j'étais habitué avec ma rom préalable. Là j'attends que Xposed avec Xprivacy soit compatible android 6.0, mais ça mettra un peu de temps... c'est vraiment le top du top de la gestion d'autorisation même si au début il n'est pas évident à maîtriser, mais là je me retrouve sans rien, je vais dans Paramètres, applications, autorisations des applicationset capteurs corporels. Qu'importent les services que ça rend ou les accessoires requis, je ne veux pas autoriser Android à s'intéresser à moi avec ces capteurs corporels : je désactive donc l'unique processus qui utilise cette fonction : Services Google Play.

Ensuite j'ouvre Gmail, et j'ai systématiquement une popup d'erreur qui s'ouvre à chaque çnstantt si je la ferme, me signalant que les applis Google ne fonctionnent pas correctement si toutes les requêtes ne sont pas autorisées. Donc en fait je suis oblgé de tout autoriser pour les nombreuses applis Google. Et c'est purement politique, rien n'oblige l'app à avoir tant de droits, c'est juste une volonté de ne rien refuser aux applis Google.

Je suis certain que si une appli tierce faisait la même chose, je n'aurais pas ce problème. Mais ce que je vais faire c'est virer toutes les applis google inutiles puisque je suis root.

Mais pour l'ensemble des apps qui exigent trop de données confidentielles : vivement Xprivacy !

Avatar de 5133 INpactien
Avatar de 51335133- 09/10/15 à 10:01:45

Perso, je trouve que ça tourne NICKEL Android 6.0 sur mon Nexus 5 !
Hâte de voir ce que le 6P a dans le ventre, je risque de craquer :D
 

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 09/10/15 à 10:43:15

bingo.crepuscule a écrit :

Question, la fonctionnalité similaire présente sous CyanogenMod depuis la version 12.1 basée sur Android 5.1.1, a été forkée depuis les premières sources dispo d'android M ?

C'est quand même étrange ce revirement de Google, dire que c'est eux qui leur avaient foutu la pression à une époque, pour retirer cette fonctionnalité d'ancienne version de CyanogenMod...

C'est surtout qu'avant le level23 de l'API ce n'était supporter par les apps. Mais bon maintenant tout le monde y gagne :)

Avatar de Stel INpactien
Avatar de StelStel- 09/10/15 à 11:41:46

Perso j'en peut plus de 99 % des application android qui demande systematiquement meme quand c'est hors sujet  l'acces au photo, a l'apn, au contact, au mail, une liste longue comme mon bras passant par la taille de ton zob et le nom de ta femme.

Manifestement ca choc personne.

Édité par Stel le 09/10/2015 à 11:42
Avatar de Zerdligham INpactien
Avatar de ZerdlighamZerdligham- 09/10/15 à 11:48:15

Manifestement si, puisque tout le système de gestion des autorisation a été revu pour pouvoir l'empêcher.

Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 09/10/15 à 11:55:16

se plaindre d'un comportement sur la news qui parle de la solution pour limiter ce comportement ... c'est fort :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4