Android 6.0 permet à Translate d'être appelé directement dans les applications

Déjà qu'apprendre le français semble devenu optionnel...
Mobilité 2 min
Android 6.0 permet à Translate d'être appelé directement dans les applications
Crédits : MartenBG/iStock

Maintenant qu’Android 6.0, alias Marshmallow, commence à être disponible sur quelques appareils, plusieurs de ses nouveautés vont pouvoir commencer à être utilisées. C’est le cas notamment d’une fonction héritée de Google Translate et utilisable directement dans les applications tierces.

Android 6.0 signifie pour beaucoup une bride plus serrée pour les applications tierces, avec un système d’autorisations totalement remanié. Rappelons qu’actuellement, les applications peuvent demander ces autorisations par lots. Elles n’ont pas la maitrise de ces derniers, organisés par niveaux de détails. Voilà pourquoi certaines applications réclament l’accès à des éléments comme la géolocalisation et les contacts alors qu’elles ne devraient pas. Sous Android 6.0, chaque autorisation doit être demandée séparément, l’utilisateur pouvant contrôler beaucoup plus finement qui accède à quoi.

Traduire à la volée n'importe quel texte dans une application

Mais Marshmallow sera également synonyme de plus de souplesse dans la manière dont les applications peuvent interagir entre elles. Google en fait la démonstration avec l’une des siennes, Translate. Dans un billet de blog, Google indique ainsi que son Translate, dès cette semaine, sera capable d’aller travailler directement depuis d’autres applications.

La démonstration effectuée à travers une paire d’images GIF animées, montre comment on peut sélectionner un texte dans TripAdvisor par exemple et en appeler une traduction depuis un menu contextuel. La traduction ne fait qu’appeler Translate en sous-main, car jamais l’application ne bascule au premier plan.

Y compris un texte que l'on écrit soi-même

Plus intéressant encore, le second exemple illustre la traduction dans une messagerie, WhatsApp en l’occurrence. L’un des utilisateurs peut ainsi préparer une phrase puis, avant de l’envoyer, la sélectionner, la traduire dans une autre langue, et l’expédier. Pratique effectivement lorsqu’on discute avec un contact étranger et qu’on ne parle que très peu la langue. On rappellera cependant que les traductions sur de longues phrases peuvent se montrer parfois assez… surprenantes.

Google précise qu’il n’y aura pour les développeurs pas grand-chose à faire. Ceux qui se servent déjà de la routine de sélection du texte d’Android n’auront même rien à changer. Ceux qui en ont créé une spécifique n’auront que quelques lignes de code à ajouter dans leur application, comme indiqué par Google. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !