Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Music, iTunes Movies, iBooks : Apple part à l’assaut de la Chine

Un potentiel énorme, un marché difficile
Internet 4 min
Music, iTunes Movies, iBooks : Apple part à l’assaut de la Chine
Crédits : Zoonar RF/iStock/ThinStock

Apple travaille actuellement à renforcer sa présence sur le marché chinois, tout en prenant mieux soin des développeurs qui s’y trouvent. Pourtant, même si la Chine représente un véritable eldorado à bien des égards, Apple n’y commercialisait pas certains services. Avec Music, iBooks et Movies, la firme a désormais le potentiel d’une vaste augmentation de son chiffre d’affaires.

Les derniers résultats financiers d’Apple ne laissent aucun doute : la Chine est désormais le marché le plus porteur pour la pomme. En termes de chiffres d’affaires proprement dit, la Chine se place désormais juste derrière les États-Unis. Le pays du soleil levant a détrôné l’Europe. Pourtant, ce marché si particulier, sur lequel plusieurs se sont cassés les dents (notamment Google), n’est pas encore exploité autant qu’il le pourrait.

Un marché sous-exploité

On a pu voir récemment qu’Apple avait des progrès à faire avec la Chine. La problématique de sécurité des applications infestées par un malware a été provoquée initialement par le téléchargement d’une version frelatée de l’environnement de développement Xcode depuis des serveurs plus rapides. Apple ne propose en effet aucun serveur local de téléchargement, provoquant des lenteurs importantes lorsqu’il s’agissait de récupérer plusieurs Go. Apple avait communiqué auprès des développeurs chinois pour les enjoindre à ne télécharger Xcode que depuis les sources officielles. Parallèlement, la firme avait confirmé que des serveurs locaux seraient mis en place.

Le cas illustre l’ambivalence d’un marché capable de produire un énorme chiffre d’affaires, sans que tous les moyens possibles soient mis en place. La Chine est ainsi le premier marché pour la vente d’applications. Parallèlement, Apple n’y a ouvert que très peu de boutiques dématérialisées et plusieurs manquent à l’appel, y compris celles dont les occidentaux notamment se servent depuis plusieurs années.

Apple Music va faire face à une situation complexe

À partir d’aujourd’hui, Apple renforce son arsenal de services. D’une part, et c’est sans doute le point le plus important, Apple Music y est disponible. Cette ouverture au marché chinois intervient le jour même des premiers renouvellements d’abonnements après la période gratuite des trois mois que nous abordions hier. On ne sait pas exactement quelle proportion d’utilisateurs va transformer cette période en véritable abonnement (Apple avait abordé le chiffre de 79 %, mais un sérieux doute est permis).

Dans son communiqué de presse, la firme précise que l’offre préparée pour la Chine est adaptée. Apple Music contient ainsi une vaste sélection de contenus locaux. Cependant, le service fera face à deux gros problèmes. Le premier est que la concurrence est là et bien vivante, avec notamment Tencent, Baidu ou encore Netease. L’autre souci, plus important, est que la Chine est le théâtre d’un piratage conséquent de la musique. Apple doit donc attirer les mutilateurs potentiels vers un service payant. Google Music Search avait par exemple fermé en 2012, après trois ans de mauvais résultats.

Apple Music disposera dans tous les cas de la même période de gratuite de trois mois, un bon point sans doute pour tenter de rapporter l’adhésion des clients potentiels. La tarification du service n’a cependant rien à voir avec l’Occident : 10 yuan par mois, soit 1,4 euro environ.

Une tarification sans commune mesure

Le problème du piratage sera tout aussi vivace pour iTunes Movies. Si la boutique iTunes classique (avec son catalogue musical) était déjà présente en Chine, Apple n’y vendait en effet aucun film. Ces derniers sont donc maintenant disponibles, à la vente comme à la location. Les tarifs n’ont encore une fois rien à voir. Les premières locations en HD commencent ainsi à 5 yuan, soit 70 centimes environ, tandis que le tarif moyen d’achat en HD est de 18 yuan, soit environ 2,5 euros. Pour appâter les foules, Apple va même jusqu'à proposer gratuitement « The Taking of Tiger Mountain », film à très gros succès en Chine, durant un temps limité.

La dernière boutique à être lancée est iBooks. Les tarifs débutent à 0,5 yuan, soit à peine 7 centimes. Dans tous les cas, les tarifs ont été adaptés, mais Apple a encore tout à prouver sur des créneaux dont elle était complètement absente. Cela étant, la firme a réalisé visiblement un très bon score avec l’iPhone 6S, dont les ventes ont dépassé les 13 millions d’unités sur le seul premier week-end. Or, de 3 à 4 millions d’entre elles auraient eu lieu en Chine, mettant dans les mains des clients autant d’appareils qui permettent d’exploiter les nouveaux services.

Les prochains résultats d’Apple seront donc particulièrement intéressants à analyser pour mesurer l’impact de ces nouvelles boutiques en Chine.

10 commentaires
Avatar de lordv INpactien
Avatar de lordvlordv- 30/09/15 à 10:12:13

Pendant ce temps en Afrique  on doit faire de la gym pour acceder a un store avec possibilité d'acheter de la music. :craint:

Avatar de plop97 INpactien
Avatar de plop97plop97- 30/09/15 à 10:38:35

" Le pays du soleil levant a détrôné l’Europe." 

 c'est le Japon ça

Avatar de misterB Abonné
Avatar de misterBmisterB- 30/09/15 à 10:43:22

plop97 a écrit :

" Le pays du soleil levant a détrôné l’Europe." 

 c'est le Japon ça

Oui c'est plus l'Empire du Milieu pour la chine

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 30/09/15 à 10:43:26

Ici cela serait l'Empire du Milieu.

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 30/09/15 à 10:57:15

Je propose qu'on le rebaptise en Mordor pour éviter la confusion :chinois:

Avatar de graphseb Abonné
Avatar de graphsebgraphseb- 30/09/15 à 12:40:08

Un marché happé par la Chine ? :ooo:

Édité par graphseb le 30/09/2015 à 12:40
Avatar de renaud07 INpactien
Avatar de renaud07renaud07- 30/09/15 à 13:27:17

On peut pas avoir les même tarifs en Europe ? :D

Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 30/09/15 à 13:29:53

Attendons qu'ils découvrent les ayants-droits :francais:

Avatar de renaud07 INpactien
Avatar de renaud07renaud07- 30/09/15 à 13:42:30

Quand les prix augmenteront trop, il se remettrons à pirater, déjà qu'ils ne se gênent pas pour le faire avec 99% de la musique (chiffre de 2013, ça peut-être un peu baissé depuis)...

Donc les prix ont tout intérêt à rester au plus bas.

Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 30/09/15 à 13:43:17

y copient tout ce qu'ils peuvent, la musique ne peut y couper :chinois:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.