Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

La Fnac veut croquer Darty, pour 533 millions de livres

Normal pour un bouquiniste non ?
Internet 2 min
La Fnac veut croquer Darty, pour 533 millions de livres
Crédits : ollo/iStock

La Fnac souhaite se payer 100 % du capital de Darty et met sur la table 533 millions de livres sous la forme de remise de titres. Rien n'est encore signé, mais cela marque une nouvelle étape dans la concentration des revendeurs.

C'est via un communiqué de presse que La Fnac annonce « avoir remis une offre en vue de l’acquisition de Darty ». Le groupe explique que cela « consiste en l’acquisition de 100% du capital émis ou à émettre de Darty contre remise de titres Fnac. La proposition de Fnac permettrait à chaque actionnaire de Darty de recevoir 1 action Fnac pour 39 actions Darty détenues [...] cela valorise les capitaux propres de Darty à environ 533 millions de livres ». Soit une prime de 27,4 % sur le cours de bourse de Darty à la clôture de la séance du 29 septembre.

La Fnac tâte le terrain, Darty doit examiner l'offre de près

Notez que la Fnac précise en préambule qu'il ne s'agit que d'une « offre potentielle » et que « ce communiqué n'est pas un communiqué d'une intention ferme de déposer une offre conformément à la règle 2.7 du code et il n'y a aucune certitude qu'une offre sera faite ». Une manière de tâter le terrain, sans pour autant s'engager.

Dans tous les cas, l'enseigne ajoute qu'elle est « convaincue que l’opération envisagée bénéficiera aux deux groupes, à leurs employés et à leurs clients, et représente une opportunité de création de valeur unique pour les actionnaires de Darty et Fnac ». Elle précise également que « ce rapprochement présenterait un potentiel de synergies très significatif », mais sans préciser si cela passera par des coupes dans les effectifs.

De son côté, Darty indique que son « Conseil d’administration a examiné cette proposition et a conclu qu’il devrait étudier de plus près les avantages d’un éventuel rapprochement avec Fnac. Dans un premier temps, il s’agira d’examiner les risques encourus par la réalisation de cette opération afin de déterminer s’il y a une possibilité à ce qu’une offre puisse être recommandée aux actionnaires de Darty ».

La concentration est-elle en marche ? 

Depuis quelques mois, on assiste donc à un rapprochement important chez les revendeurs en ligne. Au mois de juin Grosbill changeait de mains et passait chez Mutares (qui détient déjà Pixmania), tandis que fin août Carrefour annonçait son intention de croquer Rue du Commerce et Top Achat avec la mise en place de négociations exclusives.

Ce rapprochement entre la Fnac et Darty pourrait donc créer le « leader de la distribution de produits techniques, culturels et électro-ménagers en France » selon la Fnac, avec une présence dans sept pays et un chiffre d'affaires combiné de 7 milliards d'euros.

100 commentaires
Avatar de Gigatoaster INpactien
Avatar de GigatoasterGigatoaster- 30/09/15 à 07:37:38

De toute façon les prix des produits sont alignés entre Fnac, Darty et Boulanger, malgré une condamnation pour entente il y a plusieurs années.

Donc concentration ou pas ca ca pas changer grand chose sauf pour les employés malheureusement

Avatar de k43l INpactien
Avatar de k43lk43l- 30/09/15 à 07:40:58

Mais Darty ce n'est pas français ? Pourquoi une offre en livres ? Ou alors il s'agit d'un autre groupe ?
 
 

Gigatoaster a écrit :

De
toute façon les prix des produits sont alignés entre Fnac, Darty et
Boulanger, malgré une condamnation pour entente il y a plusieurs années.

Donc concentration ou pas ca ca pas changer grand chose sauf pour les employés malheureusement

 Je pense qu'il faut faire attention. Maintenant la marge de manoeuvre sur les produits de "marque" est nul. Même sur internet la différence avec ces groupes tourne autour de quelques euros...
 Vite rattraper par un frais de ports.
 

Édité par k43l le 30/09/2015 à 07:43
Avatar de Arpago INpactien
Avatar de ArpagoArpago- 30/09/15 à 07:42:16

Aïe. Le manque de qualification des vendeurs de la Fnac (être payé au lance-pierre, ça n'aide pas à la qualification) est donc destiné à se généraliser sur les autres enseignes.

Avatar de JoePike INpactien
Avatar de JoePikeJoePike- 30/09/15 à 07:42:27

k43l a écrit :

Mais Darty ce n'est pas français ? Pourquoi une offre en livres ? Ou alors il s'agit d'un autre groupe ?

Ben le groupe étant coté à Londres ... :chinois:

Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 30/09/15 à 07:44:18

Et ça sera livraison à 70€ comme à la Fnac ? J'aimerais autant que ça ne se fasse pas tout ça...

Avatar de Kakuro456 INpactien
Avatar de Kakuro456Kakuro456- 30/09/15 à 07:44:59

Dans tous les cas, l'enseigne ajoute qu'elle est « convaincue que l’opération envisagée bénéficiera aux deux groupes, à leurs employés et à leurs clients, et représente une opportunité de création de valeur unique pour les actionnaires de Darty et Fnac ».  

 Alors, au deux groupes, faut voir, le gagnant n'existe pas vraiment. Pour les clients, ça ne va pas changer grand chose, quant aux employés, regroupement des activités, mutualisation des coûts, donc personnel sur le carreau, comme d'hab.

Avatar de Cypus34 Abonné
Avatar de Cypus34Cypus34- 30/09/15 à 07:45:34

Donc Darty vaut moins qu'une appli sociale de filtres pour photos sur smartphone...
OK.

Avatar de ZeHiro Abonné
Avatar de ZeHiroZeHiro- 30/09/15 à 07:45:51

J'ai du mal à comprendre. D'un côté, le potentiel de synergies est important, et de l'autre le deal sera profitable aux salariés.
 
Quand on parle de synergies souvent on parle fusion des services support, et donc élimination des doublons.
 
Si on ajoute à ça, "une opportunité de création de valeur unique",  ça sent quand même le sapin pour pas mal de monde.

Avatar de Lyaume Abonné
Avatar de LyaumeLyaume- 30/09/15 à 07:49:58

Je ne suis pas certain que les vendeurs de Darty soient meilleurs... En tout cas, ceux du Darty local sont vraiment nazes. La seule chose pour laquelle ils sont bons, c'est vendre des extensions de garanties à tout va.
 
Je ne connais pas du tout les conditions salariales de ces deux enseignes, mais je me doute bien que ça ne doit pas être l'El Dorado et qu'ils ne disposent d'aucune formation spécifique à leur rayon de vente.

Avatar de John Shaft Abonné
Avatar de John ShaftJohn Shaft- 30/09/15 à 07:50:23

Normal pour un bouquiniste non ?

Ce sous titre pied-de-la-lettre ! :mdr:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10