Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Opera 32 synchronise les mots de passe et redirige vers une solution VPN

Et pourquoi pas ?
Logiciel 3 min
Opera 32 synchronise les mots de passe et redirige vers une solution VPN

Opera vient de lancer la version 32 de son navigateur. Cette mouture boucle le circuit de synchronisation des données en intégrant enfin les mots de passe. L’éditeur en profite par ailleurs pour proposer à l’utilisateur de télécharger sa propre solution VPN quand il se sert du mode de navigation privée.

Opera 32 est disponible pour l’ensemble des utilisateurs sous Windows, OS X et Linux. Cette version était particulièrement attendue pour ceux qui se servent du navigateur sur plus d’une machine, car la synchronisation prend enfin en charge les mots de passe. Quand ces derniers seront utilisés sur des sites, Opera pourra donc les enregistrer sur le compte associé pour les redistribuer sur les autres machines où le même compte est présent. Une possibilité qui existait du temps de la version 12, mais qui avait disparu avec l’effondrement du nombre de fonctionnalités lors du passage au moteur Blink.

Opera propose un client VPN dans le mode de navigation privée

Parallèlement à ce gros rattrapage de retard (tous les navigateurs concurrents le font depuis des années), Opera introduit un élément plus original. L’éditeur part du principe que le mode de navigation privée peut induire en erreur à cause de son appellation. La fonctionnalité, disponible dans tous les navigateurs, permet pour rappel d’ouvrir une fenêtre spéciale qui effacera toute trace d’une utilisation locale à sa fermeture : pas d’historique, d’identifiants enregistrés, de cookies, etc. Mais il ne s’agit que de traces au sein du navigateur et sur la machine, ce mode n’ayant aucun impact sur ce qui se passe en ligne.

D’où l’idée de proposer automatiquement à l’utilisateur de récupérer une solution VPN, en l’occurrence SurfEasy. L’entreprise à l’origine du produit a été rachetée il y a quelques mois par Opera, qui en propose maintenant le client à ceux qui pourraient en avoir besoin. Pour la société, tout le monde a à y gagner : les utilisateurs peuvent disposer d’une couche supplémentaire de sécurité en passant par les serveurs de SurfEasy (donc d’Opera) qui n’ont aucune journalisation, tandis qu’Opera peut espérer voir son chiffre d’affaires augmenter.

opera 32opera 32

Pousser vers l'abonnement, et vers un plus gros chiffre d'affaires

SurfEasy n’est en effet gratuit dans sa formule de base que pour les 500 Mo de données consommées. Autant dire qu’en fonction des usages, une telle limite sera très rapidement atteinte. Les deux autres forfaits proposent des données illimitées, seul le nombre de machines prises en charge étant différent : 2,99 dollars par mois (ou 2,49 dollars avec tarification annuelle) pour un seul appareil, 4,99 dollars par mois (ou 3,99 dollars avec tarification annuelle) pour cinq appareils.

Cerise sur le gâteau, en ces temps troublés par la traque des données personnelles et des habitudes de navigation, SurfEasy permettra de bloquer le suivi des utilisateurs via les cookies et autres, coupant la personnalisation des publicités. Attention, bloquer le tracking ne signifie pas bloquer les publicités elles-mêmes. Celles-ci seront simplement génériques, aboutissant au même résultat théorique qu’un Do Not Track qui n’a jamais pris. Notez tout de même que le client SurfEasy n’est disponible que sous Windows et OS X. Les utilisateurs sous Linux, déjà les derniers servis par Opera, sont donc mis à l’écart.

Enfin, sur une note beaucoup plus anecdotique, de nouveaux thèmes animés sont proposés. Ils sont pour rappel de courtes vidéos jouées en boucle pour fournir l’illusion d’un mouvement sans fin.

Opera 32 est dans tous les cas disponible pour les trois plateformes principales. Ceux qui ont déjà le navigateur peuvent se servir de l’outil intégré de mise à jour, en se rendant dans le menu, puis dans « À propos ». Les autres pourront récupérer l’installeur depuis le site officiel.

opera 32

32 commentaires
Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 15/09/15 à 15:33:32

et est ce qu'il y aura une version 64? :troll:

Avatar de boogieplayer Abonné
Avatar de boogieplayerboogieplayer- 15/09/15 à 15:38:34

geekounet85 a écrit :

et est ce qu'il y aura une version 64? :troll:

:non:

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 15/09/15 à 15:54:03

Les utilisateurs sous Linux, déjà les derniers servis par Opera, sont donc mis à l’écart.

 
 En général ça arrive sous Linux en combien de temps ?

Avatar de gokudomatic INpactien
Avatar de gokudomaticgokudomatic- 15/09/15 à 15:59:54

Jarodd a écrit :

En général ça arrive sous Linux en combien de temps ?

Je l'ignore également, mais je le leur rend bien. J'ai mis opera à l'écart.

Avatar de goaryser Abonné
Avatar de goarysergoaryser- 15/09/15 à 16:11:52

le plus triste la dedans, c'est que la synchro des mot de passe/favori toussah fonctionnait super bien dans opéra ( jusqu'a la version 12 il me semble)..vraiment dommage de voir qu'ils ont mis tout ce temps (si je dis pas de connerie, ça doit bien faire 3 voire 4 ans) a refaire une partie des fonctionnalités(on va pas parler torrent, flux RSS, irc etc qui étaient tres pratique a l'époque dans ce navigateur).
 
 "quel gachis":roll:

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 15/09/15 à 16:19:01

Pareil... Et c'est dommage, car a priori un utilisateur Linux est bien placé pour être intéressé par cette fonctionnalité de VPN.

Avatar de jeje07bis INpactien
Avatar de jeje07bisjeje07bis- 15/09/15 à 16:32:19

geekounet85 a écrit :

et est ce qu'il y aura une version 64? :troll:

mais qu'est-ce que vous avez les gens à demander souvent une version 64 pour un navigateur?
 ca n'apporte rien de plus en performance et la consommation de RAM augmente.
 

 bon ceci dit faudra bien y passer un jour :transpi:

Avatar de Firefly' Abonné
Avatar de Firefly'Firefly'- 15/09/15 à 16:51:10

opera 15 as 2 ans et quelques, mais ça reste long..

Avatar de Hich INpactien
Avatar de HichHich- 15/09/15 à 16:55:32

J'imagine que la synchronisation des mots de passe ne reprend pas ceux d'opéra 12 ? Histoire de bien tout gâcher ?

Avatar de Bowbie Abonné
Avatar de BowbieBowbie- 15/09/15 à 17:14:40

N'ayant lu l'article qu'en diagonal, je pensais que la solution VPN était directement intégrée à Opéra (ne nécessitant donc pas d'installer un autre programme et ne fonctionnant qu'avec Opéra). Je suis déçu qu'au final ca ne soit qu'un simple lien vers un VPN "classique", avec demande d'inscription.  Je pense que ça aurait pu être un énorme plus par rapport a la concurrence de l'intégrer directement (avec une configuration bateau genre white/black list pour l'utilisation du VPN)
 
 Ce qui veut dire que si leur solution VPN m’intéresse, je n'ai absolument pas besoin de passer par Opéra...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 4