Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Le gouvernement refuse de bloquer par défaut les sites pornos

Troubles de l’élection
Droit 2 min
Le gouvernement refuse de bloquer par défaut les sites pornos
Crédits : Pseudopixels/iStock/Thikstock

Et si l’on bloquait par défaut tous les sites pornographiques, de la même manière qu’au Royaume-Uni ? L’idée, caressée par un député durant l’été, vient d’être écartée par le gouvernement. Un tel dispositif est jugé guère efficace et techniquement « très difficile » à mettre en œuvre.

Interpelée en juillet dernier par Jean-Jacques Candelier, la secrétaire d’État à la Famille a reconnu la semaine dernière au travers d’une réponse écrite que le développement des nouvelles technologies avait « indéniablement facilité l'accès des enfants et adolescents à des contenus inappropriés ». Mais alors que l’élu communiste suggérait de « lutter contre ce fléau en proposant un code d'accès pour les sites à caractère pornographique ou en les bloquant par défaut », Laurence Rossignol a balayé avec pédagogie les propositions du parlementaire.

L’intéressée explique en effet que le blocage par défaut des sites X présente des « inconvénients importants », comme l’illustrent les « difficultés » rencontrées par les autorités britanniques (où cette solution est déployée depuis fin 2013, non sans provoquer d'importants dommages collatéraux). Laurence Rossignol fait ainsi valoir que cette piste :

  • « s'avère techniquement très difficile à mettre en œuvre, particulièrement pour les sites étrangers, les plus nombreux et les plus consultés ;
  • la mise à jour de la liste des sites interdits et les critères de choix posent également question ;
  • les stratégies de contournement de l'interdiction peuvent aisément être élaborées alors qu'a contrario des sites de prévention et d'éducation sexuelle pourraient eux aussi devenir inaccessibles. »

Au regard de ce constat peu aguicheur, la secrétaire d’État à la Famille enfonce le clou en affirmant que « le blocage systématique des sites pour adultes n'est donc pas envisagé par le gouvernement ». Celui-ci privilégie selon elle « des mesures plus efficaces comme la bonne utilisation des logiciels de contrôle parental mais aussi des actions de prévention, d'éducation à la sexualité, de respect de l'égalité femmes/hommes et de déconstruction des stéréotypes véhiculés par de très nombreux sites Internet ».

288 commentaires
Avatar de Niktareum INpactien
Avatar de NiktareumNiktareum- 14/09/15 à 12:19:49

Le sous titre : :dix: :bravo:

eh oh, faut se calmer hein :
l’idée, caressée par un député durant l’été, vient d’être écartée

:mdr2:

Édité par Niktareum le 14/09/2015 à 12:20
Avatar de PtaH INpactien
Avatar de PtaHPtaH- 14/09/15 à 12:20:38

:bravo::bravo::bravo::bravo:

Avatar de Ami-Kuns INpactien
Avatar de Ami-KunsAmi-Kuns- 14/09/15 à 12:22:03

+1 :bravo::mdr2:

Avatar de Niktareum INpactien
Avatar de NiktareumNiktareum- 14/09/15 à 12:22:33

Btw là :
de respect de l'égalité femmes/hommes et de déconstruction des stéréotypes véhiculés par de très nombreux sites Internet

Si c'est pas un gros chantier ca :craint:

Avatar de anonyme_97254becd5c5b064755d6772703ed968 INpactien

Alors là, Xavier ton sous-titre : limite harcèlement sexuel ! (à caractère graveleux, si des dames nous lisent) :mdr:

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 14/09/15 à 12:24:06

Tiens, une réponse sensée pour une fois... c'est pas si souvent, on voit bien qu'il n'y a pas de major/taxe derrière :troll:

Avatar de Soltek INpactien
Avatar de SoltekSoltek- 14/09/15 à 12:24:55

Bah oui sur quoi ils iraient nos députés et sénateurs pendant leurs journées de "travail" sinon.

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

"Une jeune idée se fait démonter par un secrétaire d’État à la Famille"

Avatar de coucou_lo_coucou_paloma INpactien
Avatar de coucou_lo_coucou_palomacoucou_lo_coucou_paloma- 14/09/15 à 12:26:42

Coquille : y a deux "E" sur le clavier sur l'image d'illustration.

Avatar de anonyme_69736061fe834a059975aa425bebeb6d INpactien

Enorme sous titre :yes:

et pis bon ,que restera t'il à nos élus à faire s'ils ont pas leur site préféré ?

Après je trouve normal de ne pas bloquer par défaut ,c'est à l'utilisateur de savoir où il veut aller et aux parents de filtrer ou surveiller leurs enfants, point ....

Marre de passer des lois pour penser à leur place ...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 29