Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

« Internet n'est pas indispensable au bien-être minimal », selon la FFT

Et la FFT ?
Droit 2 min
« Internet n'est pas indispensable au bien-être minimal », selon la FFT
Crédits : AndreyPopov/iStock/ThinkStock

Une disposition de l’avant-projet de loi d’Axelle Lemaire envisage de maintenir la connexion internet à destination des publics fragiles financièrement. L’idée a quelque peu déplu au président de la Fédération française des télécoms.

L’article 35 du projet de loi numérique (lire le texte dans sa dernière version, le détail des principales mesures) prévoit un mécanisme de maintien de la connexion internet pour les abonnés rencontrant des difficultés à honorer leur contrat.

Son principe est simple, amplifiant une mesure déjà existante dans le monde de la téléphonie ou de l’énergie. Ainsi, « en cas de non-paiement des factures, la fourniture d’énergie et d’eau, un service téléphonique restreint et un service d'accès à internet restreint sont maintenus jusqu’à ce qu’il ait été statué sur la demande d’aide ».

Si le service téléphonique restreint comporte la possibilité de recevoir des appels ou de passer des communications locales, vers les numéros gratuits ou d’urgence, celui dédié à Internet fera l’objet de restriction des débits ou en volume de données. L’abonné aura dans tous les cas un accès à son service de courrier électronique. Et c’est le fonds de solidarité au logement (FSL) qui viendra aider les ménages à éponger leurs dettes sur ces services essentiels.

« Démagogique », « pas sérieux » pour la FFT

Seulement, la mesure a violemment déplu à la Fédération française des télécoms. Dans l’Express, Jean-Yves le Moel, son président juge le projet de loi « démagogique », voire « pas sérieux » : « Nous ne sommes pas dans le même cas de figure que le gaz ou l'eau. Internet n'est pas indispensable au bien-être minimal et le service de téléphonie est déjà maintenu pour les foyers en difficulté afin de passer des appels d'urgence » a-t-il soutenu, avant de rappeler que des millions d’hotspots sont disponibles en France outre des forfaits mobiles à bas prix qui permettent de surfer sur Internet

Fait notable, Numericable-SFR, membre de la FFT comme Orange, mais non Free, s’est légèrement désolidarisé de ces propos. L'entreprise préfère rappeler l’existence d’abonnements sociaux à 4 euros dans ses formules.

220 commentaires
Avatar de indyiv INpactien
Avatar de indyivindyiv- 10/09/15 à 15:50:41

« Nous ne sommes pas dans le même cas de figure que le gaz ou l'eau. Internet n'est pas indispensable au bien-être minimal et le service de téléphonie est déjà maintenu pour les foyers en difficulté afin de passer des appels d'urgence »
...
ben si, Internet n'est pas essentiel pour vivre ... mais indispensable dans notre société.

On peut bien sûr s'en passer quelques jours, mais pas à moyen terme!

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 10/09/15 à 15:51:58

> Fait notable, Numericable-SFR, membre de la FFT comme Orange, mais non Free, s’est légèrement désolidarisé de ces propos. L'entreprise préfère rappeler l’existence d’abonnements sociaux à 4 euros dans ses formules.

Autrement dit, c'est Orange qui n'est pas content...
Pourtant y'a du fric à faire sur le dos de l'Etat : c'est pas lui a remporté une sorte d'appel d'offre pour obtenir des subventions de l'Etat en échange de proposer des forfaits mobile pas chers ?
Et il a pris les subventions, il a proposé des forfaits complètement pourris qui ont été littéralement explosés par les forfaits à 2€ de Free 1 an plus tard... (qui, eux, sont pas subventionnés évidemment)

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 10/09/15 à 15:53:56

indyiv a écrit :

« Nous ne sommes pas dans le même cas de figure que le gaz ou l'eau. Internet n'est pas indispensable au bien-être minimal et le service de téléphonie est déjà maintenu pour les foyers en difficulté afin de passer des appels d'urgence »
...
ben si, Internet n'est pas essentiel pour vivre ... mais indispensable dans notre société.

On peut bien sûr s'en passer quelques jours, mais pas à moyen terme!

je connais des gens qui n'ont pas internet et qui se portent très bien

Avatar de Nerkazoid INpactien
Avatar de NerkazoidNerkazoid- 10/09/15 à 15:54:24

Les gens fragiles financièrement peuvent avoir besoin d'internet pour chercher un travail, communiquer avec les administrations... De plus en plus d'échanges se font par internet ainsi que remplir certains formulaires pour des prestations sociales... Si le monsieur est inquiet qu'ils fassent une liste blanche pour ces personnes qui apprendront à utiliser certains outils pour bypasser cette restriction :mdr:

Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 10/09/15 à 15:54:55

indyiv a écrit :

« Nous ne sommes pas dans le même cas de figure que le gaz ou l'eau. Internet n'est pas indispensable au bien-être minimal et le service de téléphonie est déjà maintenu pour les foyers en difficulté afin de passer des appels d'urgence »
...
ben si, Internet n'est pas essentiel pour vivre ... mais indispensable dans notre société.

On peut bien sûr s'en passer quelques jours, mais pas à moyen terme!

Exactement !

En fait, tout est question de definition. Indispensable pour vivre, au sens 1er, non effectivement. Mais le telephone non plus. Voire pas non plus l'electricité si c'est pour qq jours en été...
Mais je crois que la definition du "minimum necessaire" pour vivre en France inclut la capacité a rechercher un emploi or, aujourd'hui, sans internet, l'electricité et le telephone c'est quand meme pas gagné...

Avatar de goodwhitegod INpactien
Avatar de goodwhitegodgoodwhitegod- 10/09/15 à 15:56:21

Extrapoler sois aux autres est un peu démago... Ou d'autres qualificatifs à votre appréciation.
 
Parce que pour beaucoup, c'est INdispensable !
 
 Exemple : Personnes tétrapléGeek.

Édité par goodwhitegod le 10/09/2015 à 15:57
Avatar de wagaf Abonné
Avatar de wagafwagaf- 10/09/15 à 15:59:12

OMG ces images stock :vomi2:

Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 10/09/15 à 15:59:13

darkbeast a écrit :

je connais des gens qui n'ont pas internet et qui se portent très bien

mais alors comment ils font pour liker les petits chats ?

Avatar de wagaf Abonné
Avatar de wagafwagaf- 10/09/15 à 16:01:05

Concernant la news ça aurai du être le cas depuis longtemps... les opérateurs défendent leur beefsteak donc leur réaction est "normale" mais ils n'apportent aucune élément objectif pour justifier leurs dires.

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 10/09/15 à 16:02:30

Sans compter que des forfaits à deux euros par mois pour les mobiles intègrent Internet

 
 On croirait lire du Pascal Nègre :incline:

 Master of :troll:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 22