Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Objets connectés : nouveau « Hub » Samsung et SleepSense pour analyser votre sommeil

Tu dors ?
TechIFA 4 min
Objets connectés : nouveau « Hub » Samsung et SleepSense pour analyser votre sommeil
Crédits : Wavebreakmedia Ltd/ThinkStock

Durant l'IFA, Samsung s'intéresse de près aux objets connectés et le fabricant vient d'annoncer une nouvelle version de son SmartThings Hub. Il présente également un détecteur SleepSense qui analyse votre sommeil et qui peut dialoguer avec son « Hub » maison.

Comme bon nombre de ses concurrents, Samsung répond présent à l'IFA de Berlin. Mais le constructeur avait préparé le terrain il y a quelques semaines puisqu'il avait déjà annoncé deux nouveaux smartphones : les Galaxy S6 edge+ et Galaxy Note5.

Galaxy S6 edge+ et Note5 : 5,7 pouces avec de la 4G jusqu'à 450 Mb/s

Le premier est une évolution du S6 edge, avec un écran plus grand de 5,7 pouces au lieu de 5,1 pouces, toujours avec une définition de 2560 x 1440 pixels. La mémoire vive passe de 3 à 4 Go, tandis que la batterie grimpe à 3 000 mAh. Que ce soit avec ou sans fil, elle peut être rechargée plus rapidement : 90 minutes dans le premier cas et 2 heures dans le second. La 4G+ (ou LTE Advanced) catégorie 9 est de la partie, ce qui donne un débit maximum théorique de 450 Mb/s.

De son côté, le Galaxy Note5 reprend exactement les mêmes caractéristiques techniques que le S6 edge+, les deux écrans incurvés sur le côté en moins et un stylet en plus. Côté tarif, le Galaxy S6 edge+ est d'ores et déjà disponible en France, à partir de 799 euros avec 32 Go de stockage. De son côté, le Note5 n'est pas prévu pour l'Europe, du moins pour le moment.

Samsung S6 edge+
Galaxy S6 edge+

Le SmartThings Hub passe à la vidéosurveillance

Si Samsung avait déblayé le terrain avant l'IFA, c'est probablement afin de se laisser le champ libre sur un autre domaine : la domotique et les objets connectés. Cela passe par une nouvelle version de son SmartThings Hub, un boîtier qui permet de les contrôler et qui est compatible avec les protocoles ZigBee et Z-Wave, mais apparemment pas avec ceux exploitant une liaison radio a 433 MHz. Dommage, car ils sont souvent plus accessibles.

Parmi les nouveautés mises en avant par le fabricant, il est question de vidéosurveillance. Notez que Samsung est loin d'être le premier à s'aventurer sur ce terrain, les fabricants de NAS, Nest et bien d'autres proposent déjà leurs propres solutions maison depuis parfois plusieurs années. Quoi qu'il en soit, on retrouve des fonctionnalités basiques comme la détection de mouvement, l'enregistrement et la diffusion en live d'un flux.

Le fabricant a également intégré une batterie permettant à son « Hub » de tenir jusqu'à 10 heures en cas de coupure de courant. Une bonne idée, mais qui ne servira pas à grand-chose si la coupure est généralisée dans l'ensemble de la maison.

Le constructeur annonce également son application Smart Home Monitor « qui offre un accès et un contrôle unifié contre les intrusions, la fumée et le feu, les fuites et les inondations, et d'autres problèmes domestiques, en fournissant des notifications en temps réel et des clips vidéo à partir de plusieurs caméras ». Là encore, rien de bien nouveau pour une box domotique.

SmartThings Hub

SleepSense analyse votre sommeil et dialogue avec le SmartThings « Hub »

Comme Withings avant lui, avec tout de même quelques déboires à la clé, Samsung dévoile SleepSense, un capteur qui se place sous votre matelas et qui, via une « technologie brevetée », analyse la qualité de votre sommeil et vous donne des indications afin de l'améliorer. Pour cela, il mesure votre temps d'endormissement, votre nombre de réveils et combien de fois vous vous êtes levé, votre rythme cardiaque, votre respiration, etc. Bref tout un tas de données dont il faudra voir l'exactitude dans la pratique.

Samsung met en place des synergies entre ses produits. Ainsi, lorsque le SleepSense détecte que vous vous êtes endormi, il peut automatiquement couper la télévision, éteindre la lumière et ajuster la climatisation afin d'avoir une température optimale pour passer la nuit. Une bonne idée pour les célibataires, mais rien n'est précisé concernant le cas des couples par exemple. 

Quoi qu'il en soit, le SmartThings Hub est annoncé à 99 dollars, mais aux États-Unis uniquement pour le moment. D'ici une semaine il arrivera au Royaume-Uni et il est prévu pour débarquer en Europe l'année prochaine. Les détecteurs (mouvement, ouverture de porte, température, etc.) sont généralement vendus entre 30 et 55 dollars pièce, ce qui peut rapidement faire grimper la facture. Pour ce qui est du SleepSense par contre, aucune information n'a été dévoilée.

Samsung SleepSense
Le SleepSense de Samsung

 

18 commentaires
Avatar de romainsromain Abonné
Avatar de romainsromainromainsromain- 03/09/15 à 13:49:31

Non mais lâchez nous quoi avec vos objets connectés ! 
 
&nbsphttps://www.youtube.com/watch?v=G3L-hqyd-eQ
 
 On est plus que des marchandises pour tous ces "gens" qui veulent améliorer notre quotidien ... aucun contrôle sur les données, etc ...
 
 A fuir ! ( et pourtant j'adore l'informatique, le progrès, mais j'aime pas la direction que cela prend ... )

Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 03/09/15 à 13:57:15

Qui te force à en acheter ? :eeek2:

Avatar de picatrix INpactien
Avatar de picatrixpicatrix- 03/09/15 à 14:13:57

SleepSense analyse votre sommeil

 et bientôt "slipsense" ?  :francais:

Avatar de romainsromain Abonné
Avatar de romainsromainromainsromain- 03/09/15 à 14:21:24

Personne, mais tu sais très bien comment ca marche, on ne pousse personne à en acheter, mais par besoin les industriels vont pousser de plus en plus ce genre de choses .... 
 
 Je ne pense pas qu'à moi, je pense à monsieur/madame tout le monde, qui se préoccupe pas forcément de tout ça ... 

Avatar de Ben-Bart INpactien
Avatar de Ben-BartBen-Bart- 03/09/15 à 14:31:19

ça fait flipper leurs machin pour analyser le sommeil. Et ils compte le vendre ? 
Quand j'entend parler de IoT, je pense aux portes et lumière automatique par exemple, rarement un "Analyser" de sommeil, c'est useless, et pas useless comme un iPhone, Useless comme un chien en plastique avec tête sur ressorts à l'arrière d'une voiture.
Quid des protocoles/API utilisé ( Ouvert, libre, fermé )?
 
 Bref, je partage l'avis de romainsromain Cela dit, atomusk na pas tort, et espérons que Coluche est raison aussi  ; "Quand on pense... Qu'il suffirait que les gens ne les achètent plus pour que ça se vende pas !".

Avatar de jiph INpactien
Avatar de jiphjiph- 03/09/15 à 15:04:31

Analyse votre sommeil. Résultat : "vous dormez mal" causes : "trop d'ondes BT, WiFi autour de vous".

Avatar de renaud07 INpactien
Avatar de renaud07renaud07- 03/09/15 à 16:05:48

Analyser le sommeil ça s’appelle un EEG, avec un bonnet sur la tête bourré d'électrodes et relié à un PC qui traite tout ça, c'est pas leur petit machin qui va faire le poids.

D'ailleurs j'ai lu que cette fonction là était la plus imprécise de toutes sur les bracelets connectés, non pas possible... :fumer:

Bref, un truc à pigeon pour faire joujou 5 min et dépenser son argent inutilement.

Si vous avez des problèmes de sommeil, allez consulter ou changez de matelas, ça sera bien plus efficace.

Avatar de renaud07 INpactien
Avatar de renaud07renaud07- 03/09/15 à 16:10:33

:mdr: Chez moi j'ai un point d'accès + une ubiquiti nanostation à 2 m de mon lit et je dors comme une souche, je suis pas sûr que les ondes wifi empêchent de dormir...

Avatar de jiph INpactien
Avatar de jiphjiph- 03/09/15 à 16:51:11

On peut pas rigoler ? roooo

Avatar de renaud07 INpactien
Avatar de renaud07renaud07- 03/09/15 à 17:23:03

J'ai bien pensé que c'était pour rigoler, je l'ai fait exprès :D

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2