Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

France Télévisions : une chaîne numérique d'information, une redevance TV étendue

Et de la pub après 20 heures
Internet 3 min
France Télévisions : une chaîne numérique d'information, une redevance TV étendue

C’est désormais la priorité de la nouvelle présidente de France Télévisions : le lancement en septembre 2016 d’une nouvelle chaîne d’information numérique. Comme ses prédécesseurs, celle-ci rêve aussi d’une extension de la redevance TV aux nouveaux écrans, ordinateurs et tablettes notamment.

Delphine Ernotte, la toute nouvelle présidente de France Télévisions a fait connaitre dans un entretien au Monde ses projets pour l’entreprise publique. Celle qui est désormais à la tête de FTV l’a dit sans détour : sa priorité est « de concevoir un projet de chaîne d’information, lancée en septembre 2016, et qui soit accessible sur les supports numériques ». Cette diffusion se ferait d’abord et avant tout via Internet puisque « pour la diffusion plus traditionnelle, il y a plusieurs possibilités, je les étudierai ». Le passage par le Net plutôt que par la TNT évitera ainsi au groupe la douloureuse case CSA.

Pas d'information brute ou brutale

Pour cet ambitieux projet, elle compte gagner « la confiance » des téléspectateurs, avec une chaîne qui ira « plus loin que donner l’information ». Cette chaîne aura ainsi pour vocation de « permettre de comprendre, d’exposer des points de vue différents, d’éclairer et de décrypter, au-delà de l’information brute et parfois brutale qu’on peut voir sur les chaînes en continu ». Un baiser venimeux adressé en creux aux chaînes BFM TV et I-Télé.

Sur Télérama, d’ailleurs, celle-ci enfonce le clou un peu plus douloureusement dans la rétine de ses concurrents : « L'information continue implique certains codes – sans rappel des titres toutes les quinze minutes, on est mort. Comment peut-on, à l'intérieur de ces codes, donner à comprendre l'actualité et à réfléchir beaucoup plus que ne le font les chaînes d'information aujourd'hui ? Si on se contente de cloner BFM TV, le projet n'a aucun intérêt. »

Cette annonce n’est pas sortie tout droit de l’imagination fertile de l‘ex-directrice d’Orange France. Elle avait été jalonnée fin 2014 lors d'un comité central d'entreprise orchestré par l’ancien président du groupe, Rémy Pflimlin. Delphine Ernotte compte en tout cas diffuser sur le numérique « pour toucher des populations qui ne regardent plus la télévision, notamment les jeunes » ajoute-t-elle dans Télérama.

L’extension de la redevance TV aux nouveaux écrans

Cet attrait pour le numérique a également des versants sonnants et trébuchants. Dans Le Monde, la nouvelle directrice réitère les vœux de ses prédécesseurs, à savoir l’extension de la redevance TV aux nouveaux écrans. Selon elle, « asseoir une redevance sur le poste de télévision, à l’heure où on regarde les programmes sur sa tablette, n’est pas idéal », surtout quand FTV veut justement coloniser davantage ces autres écrans...

Le marronnier de la contribution à l’audiovisuel public (CAP) a trouvé un écho favorable du côté de l’exécutif. L’an passé, François Hollande avait montré un certain intérêt en faveur de l’extension. La semaine dernière, Fleur Pellerin a fait savoir à une élue de l’opposition que « le gouvernement estime qu'il est aujourd'hui injuste de limiter le fait générateur pour l'assujettissement à la CAP à la seule détention d'un poste de télévision, dans un contexte de forte évolution des usages dans la consommation des services audiovisuels en général ». Seulement, une telle extension, programmée l’année prochaine, serait peu en phase avec les promesses présidentielles sur le terrain de la fiscalité…

Delphine Ernotte envisage d’autres pistes pour nourrir les caisses du groupe, avec pourquoi pas le retour de la publicité après 20 heures voire la commercialisation des espaces web sur les sites du groupe. « La publicité est une source de revenus, qui ne ponctionne pas les citoyens. Ce n’est pas une mauvaise ressource. Enfin, France Télévisions doit être capable de monétiser ses contenus en faisant des productions ou des coproductions de dimension internationale » expose-t-elle dans Le Monde.

204 commentaires
Avatar de Reznor26 INpactien
Avatar de Reznor26Reznor26- 25/08/15 à 12:06:53

Allez, on refait 300 coms ? :transpi:

Édité par Reznor26 le 25/08/2015 à 12:07
Avatar de XMalek INpactien
Avatar de XMalekXMalek- 25/08/15 à 12:07:29

au-delà de l’information brute et parfois brutale qu’on peut voir sur les chaînes en continu

 
 personnellement je comprend dans ces déclarations  : des points de vue biaisé, des reportages foireux et mal documentés... (surtout si c'est le service d'informations de france 2)

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 25/08/15 à 12:07:50

Delphine Ernotte compte en tout cas diffuser sur le numérique « pour toucher des populations qui ne regardent plus la télévision, notamment les jeunes » ajoute-t-elle dans Télérama.

 
 :mdr::mdr::mdr::mdr::mdr:

Avatar de DarKCallistO INpactien
Avatar de DarKCallistODarKCallistO- 25/08/15 à 12:09:27

Ricard a écrit :

 
 :mdr::mdr::mdr::mdr::mdr:

J'ai ri aussi, toucher les jeunes qui ne regardent pas leurs programmes en proposant leurs contenu sur le net, ils ont bouffé un clown aujourd'hui, pas possible autrement. :D

Édité par DarKCallistO le 25/08/2015 à 12:12
Avatar de anonyme_c81656a6914322f787aebc9dfc4d2ae4 INpactien

Ricard a écrit :

 
 :mdr::mdr::mdr::mdr::mdr:

Ca n'a rien de drôle... La TV telle qu'on la connaît va mourir en même temps que l'évolution de la pyramide des âges.

Avatar de nerstak INpactien
Avatar de nerstaknerstak- 25/08/15 à 12:10:34

Je regarderais la télé via mon PC le jour où le lecteur sera en HTML5...

Avatar de Pandours INpactien
Avatar de PandoursPandours- 25/08/15 à 12:10:51

Une chaine centrée davantage sur l'INformation, sans le direct omniprésent etc. c'est une très bonne idée !
 
Manque plus que pouvoir voir les replays de C dans l'air et autre doc en hors ligne sur téléphone. Pour la redevance on verra, je suis ok pour payer pour ce que j'aime pas pour le package complet.
 
PS : Système d'abonnement à la chaine sur internet ? 2 €/mois ça me va :).

Avatar de athlon64 INpactien
Avatar de athlon64athlon64- 25/08/15 à 12:12:02

News a écrit :

asseoir une redevance sur le poste de télévision, à l’heure où on regarde les programmes sur sa tablette, n’est pas idéal

Vraie question : vous etes beaucoup a regarder la TV/films (genre Netflix ou autre) sur une tablette quand vous etes chez vous ? :keskidit:

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 25/08/15 à 12:12:11

Je ne comprends pas la logique : vouloir étendre la taxe implique qu'ils sont en manque de sous. Mais d'un autre côté ils en ont assez pour investir dans une nouvelle chaîne... du grand n'importe quoi, typique des administrations/gros groupes. Probablement une histoire de budget qui ne rentre pas dans les mêmes cases, toussa.

Avatar de digital-jedi Abonné
Avatar de digital-jedidigital-jedi- 25/08/15 à 12:13:43

XMalek a écrit :

personnellement je comprend dans ces déclarations  : des points de vue biaisés, des reportages foireux et mal documentés et jamais approfondis avec 0 analyse... (surtout si c'est le service d'informations de france 2)

:cap: :D

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 21