Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Quatrième rachat pour Zimbra, cette fois par Synacor pour 24,5 millions de dollars

Patate chaude
Economie 2 min
Quatrième rachat pour Zimbra, cette fois par Synacor pour 24,5 millions de dollars
Crédits : Luc Willame/iStock

La plateforme de collaboration et de messagerie Zimbra a été rachetée une fois de plus. Le nouvel acquéreur se nomme cette fois Synacor, une société spécialisée dans la monétisation et les technologies multi-écrans pour les entreprises. La version open source perdurera et le support sera pleinement assuré.

Zimbra est une plateforme que de nombreux utilisateurs connaissent, parfois même sans en avoir conscience. La solution de messagerie est en effet utilisée par de nombreuses entreprises, à commencer par les fournisseurs d’accès à Internet. Le cas le plus connu est celui de Free, qui avait migré vers Zimbra pour se débarrasser de son ancienne solution, pratiquement considérée comme antique.

Racheté par Yahoo, VMware puis Telligent

Le parcours de Zimbra est cependant assez chaotique. Initialement, la plateforme a été développée par une société portant le même nom. La première version finalisée et commercialisée date d’ailleurs de 2005. Il n’aura cependant fallu que deux ans avant que ces travaux n’intéressent une autre entreprise, en l’occurrence Yahoo. Trois ans plus tard, en 2010, c’est cette fois VMware qui rachète l’ensemble. On notera d’ailleurs que c’est de cette expérience qu’est né plus tard le client email Acompli sur iOS puis Android, depuis racheté par Microsoft pour devenir Outlook, et qui avait été fondé par des anciens de Zimbra et VMware.

Finalement, Zimbra avait une nouvelle fois été racheté en 2013 par Telligent, qui avait ensuite décidé de changer de nom pour devenir… Zimbra. La boucle était bouclée et on pouvait imaginer que les choses en resteraient là. Peine perdue, puisque deux années auront suffi à ce que Zimbra change une nouvelle fois de mains.

24,5 millions de dollars, pas de licenciements prévus

Le nouveau venu, Synacor, a donc racheté Zimbra pour 24,5 millions de dollars, dont 17,3 millions en numéraire. On ne parle ici cependant que de la plateforme de messagerie, la partie collaboration étant partie chez Verint il y a quelques jours. Avec ce rachat, Synacor aura dans son portefeuille plus de 120 fournisseurs d’accès à travers le monde, 2 500 petites entreprises, 900 clients gouvernementaux, plus de 500 hébergeurs et un bon millier de revendeurs divers.

Synacor a en tout cas rapidement confirmé que non seulement la version open source de Zimbra continuerait d’être développée, mais aussi et surtout que le support serait assuré pour l’Open Source Edition (OSE). Mais Synacor connait surtout très bien le produit car il en a été l’un des plus gros clients pendant des années. Le rachat est donc un prolongement logique selon l’entreprise, qui y voit surtout un moyen de répondre directement aux attentes de ses clients avec, pourquoi pas, quelques synergies supplémentaires sur ses propres produits.

Par ailleurs, aucun licenciement n’est prévu et Synacor indique être « très heureuse » de recevoir les 140 personnes de l’équipe Zimbra. Pour l’instant, cette dernière restera en place dans les actuels locaux, situés à Frisco, au Texas. Synacor, pour sa part, est à Buffalo, dans l’état de New York.

23 commentaires
Avatar de Minikea INpactien
Avatar de MinikeaMinikea- 20/08/15 à 16:11:56

et c'est pas une blague à 100 Francs, Frisco?

:8

Avatar de bast73 Abonné
Avatar de bast73bast73- 20/08/15 à 16:16:55

j'aurais préféré ne pas avoir compris ...
 

 
 ... mais bien trouvé quand même ;)

Édité par bast73 le 20/08/2015 à 16:18
Avatar de coket INpactien
Avatar de coketcoket- 20/08/15 à 16:17:32

Simple et rapide zimbra. Par contre il y a peu de fonctionnalités.

HS Carrefour Telco ferme, les clients pachent chez Shoch.

Avatar de lomic2 INpactien
Avatar de lomic2lomic2- 20/08/15 à 16:19:34

le plus connu est celui de Free, qui avait migré vers Zimbra pour se débarrasser de son ancienne solution, pratiquement considérée comme antique
Moi je continue à accéder à l'ancienne interface, j'ai toujours pas migré, je me demande quand ils vont me forcer la main, depuis le temps :transpi:

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 20/08/15 à 16:24:13

lomic2 a écrit :

Moi je continue à accéder à l'ancienne interface, j'ai toujours pas migré, je me demande quand ils vont me forcer la main, depuis le temps :transpi:

en même temps qu'ils fibreront ton bâtiment

Avatar de maverick78 Abonné
Avatar de maverick78maverick78- 20/08/15 à 16:27:09

lomic2 a écrit :

Moi je continue à accéder à l'ancienne interface, j'ai toujours pas migré, je me demande quand ils vont me forcer la main, depuis le temps :transpi:

Si d'ailleurs ils pouvaient updater leur version de zimbra... Elle est tellement en retard et à vomir (et ne marche pas sur IE) !

Édité par maverick78 le 20/08/2015 à 16:27
Avatar de lomic2 INpactien
Avatar de lomic2lomic2- 20/08/15 à 16:33:55

Ca va j'ai le temps alors :D

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 20/08/15 à 16:36:15

maverick78 a écrit :

Si d'ailleurs ils pouvaient updater leur version de zimbra... Elle est tellement en retard et à vomir (et ne marche pas sur IE) !

 C'est IE qui ne marche pas sous Zimbra, nuance :cap:
 

Avatar de Ricard INpactien
Avatar de RicardRicard- 20/08/15 à 16:39:19

Je vais garder SquirrelMail pour chez moi. En général, quand ça change de mains tous les quatre matins, c'est pas bon signe.

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 20/08/15 à 16:43:45

lomic2 a écrit :

Ca va j'ai le temps alors :D

je pense que tu seras mort avant

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3