Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Mozilla Webmaker permet de créer facilement du contenu web depuis Android

iOS est moins une priorité il faut dire
Logiciel 3 min
Mozilla Webmaker permet de créer facilement du contenu web depuis Android

L’initiative Webmaker, lancée en 2012 par Mozilla, vient finalement d’accoucher d’une version finale et exploitable sur les smartphones Android. L’orientation du projet n’a pas changé d’un iota et doit permettre aux utilisateurs de créer très simplement du contenu web pour exprimer des idées et plus globalement publier tout ce qui leur passe par la tête.

Webmaker n’est pas un projet neuf, Mozilla travaillant dessus depuis maintenant trois ans. Il s’agit dans les grandes lignes d’une application Android proposant un éditeur WYSIWYG. Ce dernier permet à l’utilisateur de concevoir rapidement un petit site web et d’y injecter du texte, des galeries de photos et à peu près tout type de contenu. L’idée est d’offrir un moyen d’expression à des populations qui n’en ont pas forcément les moyens ou même l’habitude.

Créer du contenu plutôt que le consommer simplement

Pour faciliter l’utilisation générale de Webmaker, Mozilla demande qu’un compte soit créé. Ce dernier va permettre la synchronisation des éléments et la mise en ligne du contenu. L’interface de création a largement évoluée en à peine deux mois car une bêta avait été lancée en juin. L’utilisation globale avait été jugée trop complexe et les performances n’étaient pas jugées suffisamment bonnes. Deux points qui ont été particulièrement travaillés selon l’éditeur.

Webmaker est disponible évidemment en anglais, mais le choix des langues supplémentaires reflète directement l’orientation du projet : portugais brésilien, bengali et indonésien. Mozilla cible donc des régions du monde où la technologie, si elle est bel et bien présente, est surtout utilisée pour la consommation des contenus, non pour la création. L’éditeur veut inciter les utilisateurs à exprimer des idées ou à créer d’eux-mêmes le type de contenus qu’ils pourraient publier sur des services tels qu’Instagram.

Des créations visibles depuis n'importe quelle autre plateforme

L’expression est donc au cœur du concept et les outils fournis sont adaptés. On peut écrire des titres, en choisir la couleur, la police, la taille et ainsi de suite, puis remplir un billet comme on le ferait avec un CMS (Système de gestion de contenu). En cela, on peut penser à Webmaker comme à un Wordpress extrêmement simplifié. Un utilisateur peut ainsi publier les photos d’une soirée entre amis, les arranger selon plusieurs modèles fournis et y ajouter des annotations.

Par rapport à la bêta, des fonctionnalités supplémentaires ont également été ajoutées. La plus importante est que les projets créés par Webmaker sont désormais visibles depuis n’importe quelle autre plateforme. Un point crucial dans une optique de web ouvert, et il aurait été particulièrement étrange pour un éditeur tel que Mozilla de ne laisser ces contenus lisibles que dans certaines conditions bien particulières. L’autre ajout est la possibilité de géolocaliser son contenu, permettant aux autres utilisateurs de voir ce qui a été créé autour de lui. Le projet se veut après tout communautaire.

webmakerwebmakerwebmakerwebmaker

D'abord Android, puis iOS... plus tard

La première version finale est donc disponible au téléchargement directement depuis la boutique Google Play. Cependant, plusieurs points sont à préciser. D’une part, les fonctionnalités sembleront sans doute très limitées à ceux qui ont l’habitude d’une solution CMS complète ou même de publier des sites web. Des améliorations sont donc prévues dans les prochains mois. D’autre part, le choix des langues est particulièrement limité, mais là encore, Mozilla indique que d’autres seront prochainement ajoutées.

Enfin, l’application n’existe actuellement que sous Android, mais une mouture iOS est en préparation. Mozilla dispose d’ailleurs d’un prototype fonctionnel mais ne donne aucun délai sur l’arrivée de Webmaker sur l’App Store. Il est évident cependant qu’il ne s’agit pas d’une priorité car l’application se destine à des populations souvent peu fortunées, où la part de marché d’Android écrase littéralement toutes les autres.

21 commentaires
Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 18/08/15 à 15:04:11

C'est moi ou il n'y a pas l'application sous FirefoxOS ??

Avatar de Eclek Abonné
Avatar de EclekEclek- 18/08/15 à 15:06:53

Ces contenus ainsi générés sont hébérgé où ? 
C'est une plateforme type réseau social ?
 
 Le concept est encore un peu obscur pour moi !

Avatar de Salamandar Abonné
Avatar de SalamandarSalamandar- 18/08/15 à 15:31:01

Hébergés et accessibles publiquement chez Mozilla. Mais bien sûr, tu peux récupérer tout le code html/js que tu peux recopier chez toi !
 

Avatar de Eclek Abonné
Avatar de EclekEclek- 18/08/15 à 15:36:22

Ok, merci de l'info. Alors là comme ca je vois pas du tout l'intérêt du machin (à part un espèce de montage pseudo novateur de la part de mozilla pour essayer de se placer sur les créneaux des réseaux sociaux...)
 
 Mais bon il faudrait que je teste pour me faire une idée du truc et déjà comprendre le concept.

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 18/08/15 à 15:52:09

Les applis Firefox OS étant des pages web avec un manifest spécifique et deux ou trois retouches, l'appli est bien disponible (pas forcément dans un marketplace), comme tous les sites web.

Avatar de CryoGen Abonné
Avatar de CryoGenCryoGen- 18/08/15 à 16:04:42

Traduction : il n'y a pas l'appli. J'ai bon ?

J'aime bien le libre etc. mais y a des limites à tout : si je m'en tiens à la news il n'y a pas cette appli pour FirefoxOS (un comble), et c'est tout.

Est-ce qu'il y a moyen d'avoir cette application depuis une page web donc sous FirefoxOS (ou autre même) ? Je ne crois pas. D'ailleurs après une rapide (il est vrai) recherche sur le site de mozilla, WebMaker n'est disponible que pour Android...

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 18/08/15 à 16:20:20

Non  tu n'as pas bon. Si ton smartphone a un accès web, il y a la version web. L'actu parle de l'app Android parce que c'est une nouveauté, c'est tout. Le service format web existe depuis plusieurs années.
 
 Par contre j'apprends en visitant cette page qu'ils vont arrêter ce service pour se concentrer sur l'appli Android. Ca ils évitent de le crier sur les toits, et c'est bien dommage. Mais comme c'est open source et libre, c'est l'existence en tant que produit Mozilla qui s'arrête, pas le produit en lui-même.

Avatar de brazomyna INpactien
Avatar de brazomynabrazomyna- 18/08/15 à 16:24:19

Eclek a écrit :

Ok, merci de l'info. Alors là comme ca je vois pas du tout l'intérêt du machin (à part un espèce de montage pseudo novateur de la part de mozilla pour essayer de se placer sur les créneaux des réseaux sociaux...)
 

J'ai pas tout suivi dans le détail, mais si j'ai bien compris, l'idée est de s'affranchir des dépendances avec des fournisseurs d'espace de publication, tels que Facebook ou les autres réseaux sociaux, justement.

Un exemple tout con: le jour où tu as publié 5 ans de news, mais que veux partir de Facebook pour changer de crémerie, quelles qu'en soient les raisons (aller sur G+, diaspora, ...). Tu fais comment pour récupérer tous tes posts, et les transférer vers ta nouvelle destination ?
 
Réponse: c'est à peu près impossible, parce que ton contenu a été phagocytée par le contenant (Facebook), exactement comme un format propriétaire (.doc) a historiquement permis à certains éditeurs de soft de se rendre incontournables car prenant en otage tout le contenu déjà existant à ce format.
 
Mozilla prend (comme toujours) le parti d'un web ouvert, de l'utilisation des standards, de l'interopérabilité, et donc in fine d'une concurrence non faussée, basée sur l'innovation, plus que sur la rente de situation. C'est juste une pierre de plus à cet édifice.

Édité par brazomyna le 18/08/2015 à 16:26
Avatar de Govrold Abonné
Avatar de GovroldGovrold- 18/08/15 à 16:25:38

En même temps, la création depuis la page web depuis un smartphone s'annonce balaize. La page n'est pas du tout optimisé sur le mien. 
 
 Et pour avoir eu un tel sous Firefox OS (ZTE Open C), je peux te dire que ce genre de travail me semble hors de portée sur un tel appareil. Pour des tels plus puissants, à voir (s'il existe des tel puissants sous cet OS)

Avatar de Jarodd INpactien
Avatar de JaroddJarodd- 18/08/15 à 16:49:32

Je ne fais que répondre à la demande, vu que la page web existe. J'ai prévu de tester l'appli Android ce soir, mais même si elle est optimisée, je m'attends à avoir quelques soucis sur un petit écran. Ca reste une application pour découvrir, on ne peut pas réellement développer une belle appli avec ce service. C'est une sorte de démocratisation, pour inciter à produire du web
 
Pour les téléphones Firefox OS plus puissants, ils sont annoncés pour 2016. Le ZTE n'est clairement pas assez puissant pour ça (il ne l'est pour aucune appli de toute façon, tellement le hardware est mauvais).

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3