HTC : 213 millions d'euros de pertes en 6 mois et 2 200 postes supprimés

HTKC
Economie 3 min
HTC : 213 millions d'euros de pertes en 6 mois et 2 200 postes supprimés
Crédits : prosot-photography/iStock/Thinkstock

HTC a dévoilé la semaine dernière ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2015. Depuis fin 2014, le constructeur taiwanais fait face à une importante baisse de ses ventes, ce qui l'oblige à lancer un plan de restructuration de grande envergure.

La période est plutôt difficile pour HTC. Le spécialiste taiwanais des terminaux mobiles souffre d'une concurrence de plus en plus féroce venue de Chine et d'ailleurs. Précédemment acclamée pour certains de ses modèles comme le One ou le Desire, la marque peine à retrouver le même lustre qu'à son apogée et cela commence à se ressentir sur ses résultats financiers. 

La chute

Au deuxième trimestre, HTC a déclaré un chiffre d'affaires de 33 milliards de dollars taiwanais, soit 916 millions d'euros. Un chiffre en baisse de 49 % sur un an, et de 20 % sur les trois derniers mois. Une chute plutôt brutale que le constructeur explique par une demande plus faible que prévue pour ses terminaux haut de gamme sous Android, et de ventes en berne sur le marché chinois. Seul motif de satisfaction pour la société : ses volumes de ventes ont augmenté « dans certains marchés émergents ». Pas de quoi pavoiser.

HTC Q2 15HTC Q2 15

Fatalement, la rentabilité de HTC a suivi le même genre de progression. Ainsi, si l'on compare le résultat net sur les six premiers mois des deux derniers exercices, le changement est radical. En 2014, la société dégageait un bénéfice net de 376 millions de dollars taiwanais (10,4 millions d'euros). Un an plus tard, c'est un trou de 7,7 milliards de dollars taiwanais (213 millions d'euros) qui s'affiche dans le bilan. Pire encore, la marge opérationnelle de HTC est inférieure à 0,5 % sur les quatre derniers trimestres.

Une restructuration pour renverser la vapeur

Pour tenter de redresser la barre, l'entreprise a annoncé hier le lancement d'une phase de réorganisation. Et comme dans la plupart des restructurations, cela signifie qu'une part non négligeable du personnel va se retrouver à la porte. Dans le cas de HTC, il est question de se séparer de 15 % des effectifs, ce qui correspond à environ 2 200 de ses 15 000 salariés. La société espère ainsi réduire ses dépenses opérationnelles d'environ 35 %.

Avec cette nouvelle organisation, HTC estime être en mesure de pouvoir établir de nouvelles divisions dans l'entreprise afin de mieux se focaliser sur certains marchés comme celui des smartphones haut de gamme, celui de la réalité virtuelle ou encore celui des objets connectés.

Si dans le domaine des smartphones HTC reste relativement bien implanté, tout ou presque est encore à faire dans les deux autres secteurs. Son capteur Grip dédié au fitness présenté lors du MWC cette année a vu son lancement repoussé à la fin 2015, tandis que le projet de casque de réalité virtuelle en collaboration avec Valve ne donne plus vraiment signe de vie depuis l'annonce du partenariat entre les deux sociétés.

Les marchés boursiers ont quant à eux accueilli la nouvelle avec bienveillance et ont gratifié l'action d'une hausse de 2,7 % lors de la dernière séance. Un petit regain qui ne suffit toutefois pas à compenser la baisse de 25 % enregistrée sur les 30 derniers jours.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !