Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Dix vidéos avec « Pixels » dans le titre supprimées sur demande des ayants droit

Vis ma Vimeo
Droit 3 min
Dix vidéos avec « Pixels » dans le titre supprimées sur demande des ayants droit
Crédits : Sony Pictures

Pensant avoir détecté des copies illicites du film « Pixels », une société spécialisée dans la lutte contre le piratage a demandé à la plateforme Vimeo de supprimer plusieurs vidéos n’ayant pourtant rien à voir avec la dernière superproduction de Chris Columbus : des courts-métrages indépendants, une bande-annonce officielle et même un film lié à un festival belge dénommé « Pixels »...

La requête d’Entura International a été transmise à Vimeo le 4 août dernier (voir ici). La société, habituellement mandatée par certains ayants droit afin de faire le ménage sur les sites de téléchargement direct ou de streaming, réclamait du concurrent de YouTube le retrait de dix vidéos. Leur point commun ? La présence du mot « Pixels » dans leur titre – Pixels étant également le nom de ce blockbuster américain en salles depuis le mois dernier, avec notamment Adam Sandler et Peter Dinklage parmi ses têtes d’affiche.

Une fois averti de la prétendue illicéité de ces vidéos, Vimeo a procédé à leur retrait en quelques heures à peine. Sauf qu’il ne s’agissait pas de copies pirates, comme l'a remarqué TorrentFreak... On retrouve en effet une bande-annonce officielle du film Pixels, mais aussi – et surtout – plusieurs courts métrages indépendants réalisés bien avant le blockbuster du même nom : « Pantone Pixels », qui date de 2011, « Pixels », produit en 2006 par une association spécialisée dans l’art moderne dénommée NeMe, « Life Buoy By The Pixels », réalisé en 2011. La cerise sur le gâteau est peut-être cette vidéo dénommée « Pixels Festival 2015 », et qui annonçait probablement cet événement qui réunit des acteurs du numérique à Mons, en Belgique.

pixels dmca
Crédits : Chilling Effects

Interpelé par un représentant de NeMe, Vimeo a invité l’association à déposer une « contre-notification ». Et pour cause, la législation américaine veut qu’une fois averti par un ayant droit de l’illicéité d’un contenu stocké sur ses serveurs, un hébergeur doit en couper l’accès – faute de quoi il devient lui aussi responsable du fichier litigieux. Si certains géants du Net ont les moyens de procéder à des vérifications (et les reins assez solides sur le plan financier pour faire face à d’éventuelles poursuites), les acteurs de taille plus modeste préfèrent parfois ne pas prendre de risques. Le dépôt d'une contre-notification permettrait en ce sens à Vimeo d'effectuer davantage de recherches avant d'envisager une remise en ligne de la vidéo concernée.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, toutes ces vidéos restent inaccessibles. Rappelons enfin qu’il y a quelques mois, la justice américaine avait condamné un Britannique à payer 25 000 dollars pour avoir frauduleusement demandé le retrait d’un billet de blog pour de prétendues atteintes au copyright (voir notre article). En France, la loi sur la confiance dans l'économie numérique punit d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende le fait, pour toute personne, de présenter aux hébergeurs « un contenu ou une activité comme étant illicite dans le but d'en obtenir le retrait ou d'en faire cesser la diffusion, alors qu'elle sait cette information inexacte ».

97 commentaires
Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 10/08/15 à 12:22:56

On retrouve en effet une bande-annonce officielle du film Pixels

 
 Tout est dit

Avatar de MuadJC INpactien
Avatar de MuadJCMuadJC- 10/08/15 à 12:24:45

Je trouve cela tout à fait normal.
Il faut empêcher par tous les moyens possibles que les gens voient ce film. Qu'attendent-ils pour fermer les cinémas?

Avatar de caoua INpactien
Avatar de caouacaoua- 10/08/15 à 12:29:26

T'es un ouf toi !
Tu imagines, plus de cinéma pour l'avant garde ?!!!
Cela est inconcevable.
Non, moi je dis qu'il faut réouvrir les camps d'la mort pour les individus qui ne rentrent pas dans l'moule. C'est la seule solution finale à toutes les problématiques.
:D

note à ceux qui sont étroit d'esprit : ceci est un commentaire satirique.

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

On peut trouver douteux ce film sorti de l'imagination d'Awesom-O, mais il est justement regrettable que les recherches menant à d'autres oeuvres ne soient plus accessibles et que seul ce film soit listé.

Avatar de Drepanocytose INpactien
Avatar de DrepanocytoseDrepanocytose- 10/08/15 à 12:32:30

Pas d'omelette sans casser des oeufs. Si c'est le prix à payer pour sauvegarder la culture face à la horde de pirates qui se croit tout permis de nos jours, c'est pas cher payé et on peut excuser très facilement les qques effets de bord...

Avatar de anonyme_751eb151a3e6ce065481d43bf0d18298 INpactien

Drepanocytose a écrit :

Pas d'omelette sans casser des oeufs. Si c'est le prix à payer pour sauvegarder la culture face à la horde de pirates qui se croit tout permis de nos jours, c'est pas cher payé et on peut excuser très facilement les qques effets de bord...

Un film sur des JV, c'est de la sous-culture :fumer:

Avatar de ragoutoutou Abonné
Avatar de ragoutoutouragoutoutou- 10/08/15 à 12:35:22

Non, mais le problème c'est le DMCA qui permet d'exiger la suppression d'un contenu en toute impunité:
 si les demandes de retrait abusives étaient proprement poursuivis et châtiés, ça refroidirait un peu les sociétés qui sont payées au volume de demandes effectuées...
 

Avatar de KarLKoX INpactien
Avatar de KarLKoXKarLKoX- 10/08/15 à 12:36:31

Le film viendrais plutôt, selon moi, de cette animation :&nbsphttps://vimeo.com/10829255
 

Avatar de ragoutoutou Abonné
Avatar de ragoutoutouragoutoutou- 10/08/15 à 12:38:01

Drepanocytose a écrit :

Pas d'omelette sans casser des oeufs. Si c'est le prix à payer pour sauvegarder la culture face à la horde de pirates qui se croit tout permis de nos jours, c'est pas cher payé et on peut excuser très facilement les qques effets de bord...

Mwais, enfin, ça vire aux deux poids deux mesures où les petits acteurs culturels peuvent se faire bouter accidentellement ou de manière malveillante d'internet.
 
Au final, vu la tournure des évènements, c'est pas une affaire de culture mais juste la loi du plus fort.

Avatar de coucou_lo_coucou_paloma INpactien
Avatar de coucou_lo_coucou_palomacoucou_lo_coucou_paloma- 10/08/15 à 12:38:08

une société spécialisée dans la lutte contre le piratage

Tellement spécialisée que sa compétence se limite à la recherche google d'un terme ou expression.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10