Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Bientôt un « carnet de correspondance numérique » pour les collégiens et lycéens

Star académies
Internet 3 min
Bientôt un « carnet de correspondance numérique » pour les collégiens et lycéens
Crédits : iStock/nano

Le gouvernement a publié la semaine dernière un arrêté autorisant la création d’un téléservice censé permettre aux parents « d'être informés, à distance, des événements de vie scolaire liés aux absences, aux retards, aux punitions et aux sanctions » infligées à leur(s) enfant(s). Un véritable carnet de correspondance dématérialisé se dessine ainsi, alors que le plan pour le numérique à l’école est attendu pour la rentrée 2016.

Durant toute l’année scolaire, de nombreuses informations pourront être consignées dans ce fichier concernant les élèves de la sixième à la terminale : absences, retards, retenues, exclusions de cours, blâmes, avertissements, etc. ainsi que leurs motifs et dates. Ces informations seront accessibles via Internet au jeune concerné ainsi qu’à ses parents, de même qu’aux personnels du collège et lycée en question (enseignants, assistants d’éducation, conseiller principal d’éducation, chef d’établissement). Le tout sera toutefois effacé une fois le temps des grandes vacances venu, à la fin de chaque année scolaire.

L’objectif ? Améliorer l’information des familles et la communication avec l'établissement d'enseignement, notamment afin de mieux prévenir le décrochage scolaire. Pour autant, ce dispositif ne sera pas déployé systématiquement dans tous les collèges et lycées. Si l’arrêté permet dès à présent une mise en œuvre au niveau national, ce téléservice sera uniquement proposé par les établissements volontaires. De surcroît, chaque parent aura le droit de ne pas activer le compte de son enfant.

Une phase d’évaluation dans cinq académies, avant une généralisation progressive

Contacté, le ministère de l’Éducation nationale n’était pas en mesure de répondre dans l’immédiat à nos questions concernant le calendrier de mise en place de ce téléservice. L’exécutif a cependant indiqué à la CNIL qu’un test devrait tout d’abord être mené « dans cinq académies ». Il semble ainsi fort probable que la Rue de Grenelle suive une feuille de route similaire à celle prévue pour le récent dispositif de télépaiement des frais de cantine et d’internat, dont la généralisation devrait avoir lieu à partir de la rentrée 2016, également après une phase d'expérimentations (voir notre article).

Saisie pour avis, la CNIL a d'autre part prévenu le ministère de l’Éducation nationale que « les établissements devront continuer de mettre à disposition des responsables légaux qui ne seraient pas en capacité d'accéder au téléservice proposé, ou qui ne souhaiteraient pas l'utiliser, un autre moyen d'accès aux données traitées dans le téléservice ». Les explications concernant ce recours seront adossées au courrier envoyé aux parents afin de leur présenter ce dispositif « et leur attribuer un identifiant et un mot de passe provisoires », qu’ils devront changer lors de leur première connexion.

La gardienne des données personnelles a enfin invité les pouvoirs publics à être très vigilants en matière de sécurité, au-delà de l’utilisation de protocoles HTTPS et de mots de passe complexes (huit caractères minimum, avec chiffres et lettres). La CNIL souligne en effet que « l'impact sur la vie privée des élèves en cas de dysfonctionnement d'un téléservice portant sur les absences, les retards, les punitions et les sanctions pouvant être élevé, il est nécessaire que tous les établissements scolaires garantissent un niveau de sécurité satisfaisant afin d'assurer à tous les élèves du second degré une même protection ». Le ministère de l’Éducation nationale a ainsi été prié d’alerter les principaux et proviseurs sur ce point en particulier.

97 commentaires
Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 10/08/15 à 09:00:59

En voila une bonne initiative qui va favoriser les compétences en informatique des élèves :D

Avatar de anonyme_e9710b9f0da191d87895c18d8068aae9 INpactien

Et des parents. :D

Avatar de Northernlights Abonné
Avatar de NorthernlightsNorthernlights- 10/08/15 à 09:04:08

Cette illustr :yes:

Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 10/08/15 à 09:04:46

Crillus a écrit :

Et des parents. :D

Ca motivera surtout les élèves à trouver des failles pour aller effacer ce carnet ^^

Avatar de MuadJC INpactien
Avatar de MuadJCMuadJC- 10/08/15 à 09:05:26

Autant faire ça sur facebook, comme ça "La gardienne des données personnelles" serait rassurée.

"Ghislaine Dupont a été collée pour avoir oublié son livre.
124 personnes aiment ça

-wa la tehon
..."

Avatar de WereWindle INpactien
Avatar de WereWindleWereWindle- 10/08/15 à 09:06:16

eliumnick a écrit :

Ca motivera surtout les élèves à trouver des failles pour aller effacer ce carnet ^^

Rien qu'en lisant le titre, je pensais à Ferris Bueller :yes:

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 10/08/15 à 09:07:39

  çasera moins dangereux que la version papier, perso les miens avaient tendance à prendre feu spontanément.

Avatar de blbird INpactien
Avatar de blbirdblbird- 10/08/15 à 09:12:38

Je comprends pas, à partir du collège il y a déjà un système d'accès (dont je ne sais plus le nom), avec les notes, les retards, une messagerie vers les professeurs, le calendrier, les sanctions aussi je crois d'ailleurs.
 
Où est la différence? :zarb:

Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 10/08/15 à 09:14:03

WereWindle a écrit :

Rien qu'en lisant le titre, je pensais à Ferris Bueller :yes:

Je ne connaissais pas ce film.

Avatar de jmm INpactien
Avatar de jmmjmm- 10/08/15 à 09:14:52

Dans la version papier, il y avait aussi le règlement intérieur. Recopier 3 fois le règlement intérieur sera une punition moins dissuasive s'il s'agit désormais de faire un copier/coller.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 10