Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Connexion à Internet : le drone de Facebook est prêt, Google Loon s'envole au Sri Lanka

Harder, Better, Faster
Internet 3 min
Connexion à Internet : le drone de Facebook est prêt, Google Loon s'envole au Sri Lanka
Crédits : Alexei Tacu/iStock/ThinkStock

Alors que les ballons Loon de Google se préparent à proposer une connexion Internet au Sri Lanka, Facebook présente son drone Aquila et explique ses avancées en termes de connexion laser. Deux projets avec un but commun : proposer un accès au Net au plus grand nombre.

Proposer une connexion à Internet aux personnes qui ne disposent actuellement d'aucun moyen d'y parvenir est l'ambitieux projet que se sont lancé deux géants du Net que sont Facebook et Google. Après plusieurs mois d'attente, les premiers résultats sont visibles pour les deux protagonistes.

Les ballons de Google se déploient au Sri Lanka

La société de Mark Zuckerberg propose depuis plusieurs années son initiative Internet.org dans certains pays du monde (voir cette actualité pour tous les détails), mais elle nécessite de disposer d'une connexion 3G pour fonctionner. De son côté, la firme de Mountain View dévoilait son projet Loon en juin 2013 afin de connecter des zones qui ne disposent d'aucune couverture, et trouvait même un partenaire de poids fin 2014 : le Centre national d'études spatiales (CNES).

Une nouvelle étape vient d'être franchie puisque le Sri Lanka annonce officiellement « être le premier pays à avoir accès à Internet avec Google Loon ». Il est question de « couvrir l'ensemble du pays avec une connexion Internet haute vitesse abordable », mais sans plus de détails sur les débits proposés ainsi que sur les tarifs. Un premier lancement qu'il sera intéressant de suivre de près.

Google Loon 

L'aile volante de Facebook prend son envol

Dans le même temps, Facebook annonce qu'il a terminé la construction de son premier drone Aquila, à taille réelle. Il prend la forme d'une aile volante avec quatre moteurs à hélices sur le devant. La société précise que son envergure est plus grande que celle d'une aile d'avion, tout en étant moins lourde qu'une voiture. Pour arriver à ce résultat, la fibre de carbone a largement été utilisée.

Le réseau social annonce que son drone volera en effectuant des cercles à une altitude comprise entre 18 et 27 km, au-dessus du trafic aérien donc et à peu près au même niveau que les ballons de Google (environ 20 km d'altitude). L'appareil sera en partie alimenté grâce à l'énergie solaire, avec une autonomie « pouvant atteindre trois mois ». Facebook n'indique pas ce qui se passera une fois ce délai dépassé.

Facebook Aquila

Afin d'établir une connexion entre ses drones et la Terre, la société travaille également sur une connexion laser d'un nouveau genre. Ses équipes californiennes « ont conçu et testé en laboratoire un laser capable de délivrer des données à des dizaines de Gb par seconde vers une cible de la taille d'une pièce de 1 cent, à une distance de 16 km », soit à peu de chose près l'altitude la plus basse des drones. Maintenant que les tests en laboratoires sont concluants, les essais pratiques ont commencé ajoute Facebook.

Si l'approche entre Google et Facebook est différente, l'un préférant des ballons-sondes qui se déplacent grâce aux vents alors que l'autre mise sur les drones solaires, le principe reste le même : établir un maillage au-dessus d'une zone donnée afin de proposer un accès à Internet. Pour le moment Google à l'avantage de proposer sa solution commercialement, ce qui devrait probablement pousser Facebook à faire de même dès que possible.

 

83 commentaires
Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 03/08/15 à 12:47:57

Ca fait sacrément SF la solution de FB ^^

Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 03/08/15 à 12:49:16

Mais du coup la RFC 1149 va devenir beaucoup moins drôle :(

Avatar de Merwyn06 Abonné
Avatar de Merwyn06Merwyn06- 03/08/15 à 12:59:56

IP over avian carrier ? :p

Avatar de MuadJC INpactien
Avatar de MuadJCMuadJC- 03/08/15 à 13:00:33

... et si un laser touche un ballon, ce dernier explose, afin de respecter même en plein vol la concurrence entre sociétés.

Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 03/08/15 à 13:02:58

Merwyn06 a écrit :

IP over avian carrier ? :p

Bah oui.

Pake la on a presque du "IP over balloon"

Avatar de sebcap26 INpactien
Avatar de sebcap26sebcap26- 03/08/15 à 13:03:22

eliumnick a écrit :

Mais du coup la RFC 1149 va devenir beaucoup moins drôle :(

Merci, je ne la connaissait pas celle là :inpactitude:
Elle est même mieux que le HTTP 418.

Avatar de js2082 INpactien
Avatar de js2082js2082- 03/08/15 à 13:03:28

Je sens que ça va être le bordel dans les airs bientôt.
 

 A quand les missiles sol-air grand public?

Avatar de anonyme_f168d692f50618cb9f3fd8cadce4e6bc INpactien

Il n'y  a qu'une chose à dire,  il existe des peuples incapables de ce prendre en main jouant aux opprimés.

Édité par pentest le 03/08/2015 à 13:07
Avatar de eliumnick INpactien
Avatar de eliumnickeliumnick- 03/08/15 à 13:06:43

sebcap26 a écrit :

Merci, je ne la connaissait pas celle là :inpactitude:
Elle est même mieux que le HTTP 418.

Y'a aussi la 2549 qui ajoute le QoS, et la 6214 qui est pour IPv6.

Avatar de atomusk INpactien
Avatar de atomuskatomusk- 03/08/15 à 13:15:04

Par contre il doit y avoir un paquet de météorologues qui doivent mouiller leur pantalon d'avoir une armée de ballon sonde "payés" sur lesquels placer des équipements :transpi:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9