Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Google teste la désactivation automatique des onglets dans Chrome Canary

Votre mémoire vive est enfin libérée, délivrééééééeee
Logiciel 4 min
Google teste la désactivation automatique des onglets dans Chrome Canary

Google expérimente actuellement une fonctionnalité dans la version Canary de Chrome qui pourrait procurer de grands bénéfices aux utilisateurs intensifs du navigateur. Les testeurs peuvent en effet activer une option permettant aux onglets inactifs de s’endormir et libérer ainsi la mémoire qu’ils occupaient.

Les utilisateurs qui se servent intensivement de leur navigateur le savent : dès lors que de nombreux onglets sont ouverts, la consommation mémoire s’envole. Il existe différentes extensions sous Chrome et Firefox notamment pour « endormir » les onglets peu utilisés, afin qu’ils consomment moins de mémoire, ou plus du tout. Firefox ne charge d’ailleurs même plus tous les onglets au démarrage : seuls ceux qui sont épinglés et le dernier onglet ouvert à la fermeture précédente sont rechargés en mémoire.

Une expérience héritée de Chrome OS

Du côté de Chrome, Google débute justement une expérience dans Canary, la version réservée aux testeurs. Via l’activation du flag « enable-tab-discarding » dans la page Chrome://flags, le navigateur débute une surveillance de l’activité des onglets. Au bout d’un moment, ceux qui ne sont plus utilisés sont totalement déchargés et leur consommation mémoire devient nulle. Revenir sur l’onglet charge alors à nouveau le contenu du site dans la mémoire.

Il ne s’agit clairement que d’un premier jet, et au contraire d’extensions telles que The Great Suspender ou Tab Suspender, on ne peut pas contrôler finalement ce qui se passe, notamment via la définition d’un timing ou d'URL en particulier. Ce choix est à la discrétion de Chrome, mais on peut manuellement désactiver des onglets en passant par la page Chrome://discards, qui permet par ailleurs de vérifier l’état général des onglets ouverts.

Chrome onglets mémoire désactivationChrome onglets mémoire désactivation

Ce système permet à Chrome de gérer automatiquement les onglets à désactiver, et comme le précise François Beaufort dans son annonce, ce processus existe en fait déjà dans Chrome OS. La technologie est désormais testée dans le navigateur, mais seulement dans OS X et Windows pour l’instant. La mouture Linux devrait a priori suivre d'ici peu de temps.

Un ordre de priorité pour décharger les onglets de la mémoire

Qui dit système automatisé dit algorithme de traitement. Il y a donc un ordre précis dans lequel les désactivations se font :

  1. Les pages d'information et des fonctionnalités de Chrome : les paramètres, la page nouvel onglet et les favoris
  2. Les onglets qui n’ont pas été sélectionnés depuis un bon moment
  3. Les onglets sélectionnés depuis un temps plus court
  4. Les onglets diffusant un contenu audio
  5. Les applications web ayant leur propre fenêtre Chrome
  6. Les onglets épinglés
  7. L’onglet en cours d’utilisation

Cette liste n’est pas précisément à prendre au pied de la lettre. Dans la page relative à ce processus dans Chrome OS, il est par exemple indiqué qu’on peut court-circuiter le déchargement d’un onglet en l’épinglant. La fin de la liste n’est potentiellement là que pour indication, parce qu’il n’est bien entendu pas possible de désactiver l’onglet en cours d’utilisation.

Chrome Canary désactivation onglets
Environ 1 Go de mémoire vive économisé après la désactivation de huit onglets

Les caractéristiques de la page sont sauvegardées

Point intéressant : il est précisé dans la page d’explications de Chrome OS que ce mécanisme n’a pas encore été implémenté dans Chrome pour Windows, OS X et Linux parce que des systèmes utilisent un fichier swap quand ils sont à cours de mémoire vive. Enregistrer des données sur le disque de manière systématique créerait donc un ralentissement. Les développeurs semblent donc avoir changé leur fusil d’épaule sur ce point.

Dans la pratique, des informations sont clairement enregistrés, même si la page semble se recharger complètement. Nous avons par exemple ouvert la page d’une actualité sur Next INpact et avons commencé à rédiger un commentaire. Nous avons ensuite désactivé l’onglet, avant d’y revenir : le chargement n’est pas instantané et la page est rechargée, mais la position de l’ascenseur est restaurée, de même que le commentaire qui était en partie écrit.

Il ne reste donc plus qu’à attendre que la fonctionnalité remonte petit à petit dans les canaux de distribution, jusqu’à une version finale, d’autant qu’aucune date n’a été annoncée pour l’instant. On peut se demander néanmoins si Google, très impliqué dans le domaine de la publicité, n’implémente pas aussi cette solution afin de freiner l’usage des rafraîchissements automatiques sur certains sites, afin de générer des pages vues. Une pratique que la firme n’apprécie guère et qui nuit à la visibilité des publicités au détriment de chiffres d'audience qui n'ont rien de concret.

En attendant, ceux qui souhaitent tester cette désactivation des onglets peuvent se diriger vers la version Canary de Chrome. Dans l’état actuel des choses, la technologie est encore un peu brute et offre moins de possibilités que certaines extensions personnalisées, mais c'est un pas dans la bonne direction.

47 commentaires
Avatar de ptitbiscuit Abonné
Avatar de ptitbiscuitptitbiscuit- 31/07/15 à 14:10:38

Votre mémoire vive est enfin libérée, délivrééééééeee
 
 :cartonjaune:
 

 A voir les gains, mais c'est certainement une bonne chose :chinois:

Édité par ptitbiscuit le 31/07/2015 à 14:11
Avatar de jjeatedi INpactien
Avatar de jjeatedijjeatedi- 31/07/15 à 14:12:09

Est ce qu'avec cette feature, les coockie clickers like fonctionnent toujours? (qu'ils soient en flash ou non d'ailleurs)

Avatar de BankiZ Abonné
Avatar de BankiZBankiZ- 31/07/15 à 14:16:18

Et si, par exemple, j'ouvre une dizaine d'onglets contenant une vidéo (disons YouTube), dans l'optique de les pré-charger en parallèle, est-ce que :
 1) le téléchargement de la vidéo va s'arrêter au bout d'un moment ?
 2) lorsque je vais revenir sur un onglet, la vidéo sera toujours téléchargée et prête à être lue ?
 
 
 
 :)

Avatar de skan INpactien
Avatar de skanskan- 31/07/15 à 14:17:37

7. L’onglet en cours d’utilisation
 

Ca doit vraiment être la dèch de mémoire!
 

 Surtout ça doit gagner en batterie quand on ne ferme jamais les onglets et qu'on passe en utilisation nomade.
 
J'ai l'impression que Firefox se comporte déjà comme ça. Quand je reprends un onglet inutilisé depuis un moment.
 

 Ceci dit, il est p'tre temps de repenser l'usage des bookmarks.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 31/07/15 à 14:19:24

ça n'a pas trop de sens comme façon de faire de toutes façons non ? (surtout que YT ne précharge pas tout d'un coup de mémoire). Il y a le buffering pour ça, mais je vois trop l'intérêt de le faire sur 10 onglets :keskidit:

Avatar de MuadJC INpactien
Avatar de MuadJCMuadJC- 31/07/15 à 14:25:54

David_L a écrit :

ça n'a pas trop de sens comme façon de faire de toutes façons non ? (surtout que YT ne précharge pas tout d'un coup de mémoire). Il y a le buffering pour ça, mais je vois trop l'intérêt de le faire sur 10 onglets :keskidit:

Je pense qu'en réalité il ne parle pas de YT mais de YP...

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 31/07/15 à 14:28:24

David_L a écrit :

ça n'a pas trop de sens comme façon de faire de toutes façons non ? (surtout que YT ne précharge pas tout d'un coup de mémoire). Il y a le buffering pour ça, mais je vois trop l'intérêt de le faire sur 10 onglets :keskidit:

Ca se faisait pas mal encore quand la connexion était lente ou que l'on devait se déconnecter... en gros quand tu es étudiant et que tu n'a que "wifirst" (aussi appeler wifist ) comme possibilité de connexion dans la résidence.

BankiZ a écrit :

Et si, par exemple, j'ouvre une dizaine d'onglets contenant une vidéo (disons YouTube), dans l'optique de les pré-charger en parallèle, est-ce que :
 1) le téléchargement de la vidéo va s'arrêter au bout d'un moment ?
 2) lorsque je vais revenir sur un onglet, la vidéo sera toujours téléchargée et prête à être lue ? 
 :)

Les vidéo ne se charge plus entièrement depuis plusieurs années, elle s'arrête automatique de se charger dès que le buffer est plein.
Je pense que firefox + vidéo downloadHelper fera un meilleur boulot.

Avatar de Shimaran INpactien
Avatar de ShimaranShimaran- 31/07/15 à 14:28:54

C'est quoi l'intérêt d'empêcher Chrome d'utiliser au maximum les capacités matérielles de nos machines ?

Avatar de Nikodym INpactien
Avatar de NikodymNikodym- 31/07/15 à 14:31:33

Shimaran a écrit :

C'est quoi l'intérêt d'empêcher Chrome d'utiliser au maximum les capacités matérielles de nos machines ?

De l'empêcher d'utiliser toutes les capacités matérielles de la machine. :fumer: :roll:

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 31/07/15 à 14:31:36

Shimaran a écrit :

C'est quoi l'intérêt d'empêcher Chrome d'utiliser au maximum les capacités matérielles de nos machines ?

d’éviter de se retrouver sans mémoire et avec un proc à 100% à cause de quelques sites mal optimisés.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5