Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

Entre zèle et réactions extrêmes
Logiciel 4 min
Windows 10 : des mises à jour problématiques, un outil pour les bloquer

Si Windows 10 a tendance à cumuler les avis positifs, un point particulier est source de grogne des futurs utilisateurs : l’impossibilité de refuser ou même repousser des mises à jour dans Windows Update sur l'édition Famille. Microsoft a pourtant mis à disposition un outil qui permet de le faire dans les actuelles préversions.

Microsoft aime à parler de Windows 10 comme d’un service. La firme a pensé son produit pour qu'il dispose en permanence des derniers correctifs et on sait déjà que les prochains mois seront émaillés de différentes mises à jour qui ajouteront des fonctionnalités. Est par exemple attendu le centre de messagerie, dont une préversion sera proposée plus tard durant l’été. En octobre ou novembre, une importante mise à jour pourrait en apporter la version finale, ainsi que d’autres ajouts, notamment les extensions pour le navigateur Edge.

Les exemples de mises à jour problématiques existent déjà

Globalement, Windows 10 a tendance à recevoir des avis assez positifs. Malheureusement, l’impossibilité de repousser des mises à jour dans Windows Update sur l’édition Famille a provoqué l’inquiétude. L’histoire de Microsoft compte plusieurs cas de « correctifs de correctifs », certaines mises à jour ayant provoqué des fonctionnements erratiques, voire des plantages complets de la machine.

L’inquiétude est d’autant plus vive que Windows 10 lui-même n’échappe à ce type de souci. Un pilote publié par NVIDIA a ainsi causé des plantages sur des PC portables équipés de vieux GPU tels que le 9400M. Même si l’actuelle build 10240 sait détecter le souci, désinstaller le pilote et rétablir le précédent, le problème a de quoi surprendre et inquiète sur l’état général du parc de pilotes, puisqu'ils sont nécessaires à un lancement réussi. D’autant que les pilotes plus récents rencontrent eux aussi de nombreux soucis.

Durant le week-end, Microsoft a également publié une mise à jour ayant entrainé des crashs du processus Explorer chez certains. Les problèmes étaient assez particuliers et survenaient notamment lors d’un double-clic sur un élément dans Ajout/Suppression de programmes pour lancer une procédure de désinstallation. Le contournement est cependant simple : faire un clic simple puis sélectionner le bouton Désinstaller, ou passer par le nouveau panneau dans les Paramètres de Windows 10. Un autre problème survenait lors de la désactivation d’une carte réseau, la solution étant, là encore, de la sélectionner et de passer par le bouton Désactiver, plutôt que de passer par le clic droit. Nous avons effectivement constaté ces deux problèmes sur quatre de nos machines.

Des soucis qui ne vont pas calmer ceux que les mises à jour obligatoires effraient justement. Mais il faut préciser qu’à l’inverse de la situation « normale » qui va commencer dès mercredi, les mises à jour ont été envoyées sans avoir été testées par les inscrits au programme Insider. Les utilisateurs normaux recevront pour leur part des correctifs qui seront d’abord passés entre les mains des testeurs. Ces derniers continueront de jouer le rôle de Fast Ring, tandis que les clients classiques seront sur le Slow Ring, les premiers servant d’antichambre aux seconds.

Un outil peut bloquer assez facilement les mises à jour dans Windows Update

Et pourtant, Microsoft propose un outil pour bloquer tout ou partie des mises à jour. Un choix étonnant quand on sait que l’objectif est d’obliger Windows 10 Famille à rester à jour. Il permet d’analyser le contenu de Windows Update et de montrer les mises à jour qui sont en attente. Dans notre cas, nous voyons ainsi la base la plus récente de signatures pour l’antivirus intégré (Windows Defender). D’autres verront des mises à jour qui n’ont pas encore été installées, notamment un ou plusieurs pilotes éventuels.

L’outil (qui prend en charge le français) fait son travail et une fois éléments sélectionnés et bloqués, Windows Update ne les propose plus. Pour restaurer leur affichage, il suffira de relancer l’outil et de cliquer cette fois sur « Afficher les mises à jour masquées ».

windows 10 update windows 10 update windows 10 update

Le fait est que cet outil fonctionne actuellement très bien sur la build 10240 de Windows 10, et la version poussée mercredi sur les PC des utilisateurs devrait posséder le même numéro. À moins d’un blocage particulier, il devrait donc s'exécuter sur la version commerciale, permettant aux utilisateurs de s'en servir. On peut se demander si, dans la crainte de mises à jour problématiques, certains ne vont pas faire preuve de zèle et bloquer de trop nombreux éléments, surtout ceux touchant à la sécurité. L’outil se destine donc plutôt à des situations particulières, lorsque l’on sait déjà qu’un correctif comporte un risque.

L’intention de Microsoft est clairement de maintenir Windows 10 pour que la sécurité du système soit optimale. Mais, dans son désir de bien faire, la firme force la main des utilisateurs et ouvre la voie à ce type de difficultés. Il lui sera probablement difficile de contrôler chaque mise à jour pour en garantir l’absolue fiabilité, surtout quand il s’agit de pilotes (comme la situation le montre actuellement). Tant que le système n’est pas disponible dans le commerce, le bénéfice du doute reste possible, mais l’éditeur devra être particulièrement prudent dans 48 heures.

144 commentaires
Avatar de renaud07 INpactien
Avatar de renaud07renaud07- 27/07/15 à 15:02:28

Et sinon pourquoi ne pas tout simplement remettre le WU normal ? J'ai testé sur la dernière version de modifier une clé de registre, ça ne fonctionne plus. Et en plus il faut débloquer ladite clé avant car sinon ça refuse d'écrire la valeur...

Édité par renaud07 le 27/07/2015 à 15:03
Avatar de Nikodym INpactien
Avatar de NikodymNikodym- 27/07/15 à 15:02:44
Édité par Vincent_H le 27/07/2015 à 15:16
Avatar de Himurai INpactien
Avatar de HimuraiHimurai- 27/07/15 à 15:03:21

Pour moi c'est une tempête dans un verre d'eau. 
 
 Soit les gens ne faisaient pas les mises à jour et n'avaient jamais un pc avec les derniers correctifs. Soit les gens faisaient les mises à jour et se heurtaient à ces problèmes de toute façon.
 
 Ce qui pourrait être un compromis c'est de forcer sa mise à jour un mois après sa sortie par exemple. Les premiers retours auront eu lieu et les correctifs de correctifs devraient être trouvés.
 
 Win-win(dows).
 
 EDIT: On est déjà vendredi? Yeaaaaah ! Vive le week-end :)

Édité par Himurai le 27/07/2015 à 15:04
Avatar de Lyaume Abonné
Avatar de LyaumeLyaume- 27/07/15 à 15:04:18

Autant concernant les pilotes, je peux comprendre la réticence de l'installation automatique.
 
Autant pour les MAJ Windows, je trouve cela plutôt bien. Beaucoup de personnes ne font pas les mises à jours si elles ne sont pas automatique.

Et puis ça forcera peut être Microsoft a bien bosser sur leur patch pour qu'il n'y ai aucune erreur. Ca peut apporter du bon, a eux de nous le prouver.

Avatar de Davco INpactien
Avatar de DavcoDavco- 27/07/15 à 15:04:26

En ce qui concerne spécifiquement la mise à jour des drivers, ça peut toujours être bloqué, à priori.

Et pour ce qui est de ces dernières mises à jour, même sans être avec un GPU Nvidia, j'ai eu quelques étrangetés aussi, rien de méchant, des trucs avec l'explorateur:

  • décompresser un fichier, l'opération s'arrête en plein milieu, sans plantage, ni rien d'autre, reprise au bout de 30 bonnes secondes.
  • Des suppressions de dossiers/fichiers refusées pour cause de prétendue occupation, idem pour Edge que Ccleaner me disait en cours d'exécution alors qu'il n'y avait aucune trace dans le gestionnaire des tâches. Dans les deux cas, relancer l'Explorateur résolvait le truc, mais c'est pénible.
Édité par Nerdebeu le 27/07/2015 à 15:05
Avatar de Lyaume Abonné
Avatar de LyaumeLyaume- 27/07/15 à 15:06:39
Édité par Vincent_H le 27/07/2015 à 15:16
Avatar de fullsun INpactien
Avatar de fullsunfullsun- 27/07/15 à 15:10:15

c'est surtout le forçage d'installation d'un pilote(ses fichiers) en plein jeux alors que j'ai choisis me prévenir avant d'installer, me bousillant toutes les performances graphiques du PC jusqu'au reboot.
 
Quel est la cohérence de forcer une maj avant la procédure de reboot???

Avatar de fullsun INpactien
Avatar de fullsunfullsun- 27/07/15 à 15:11:02
Édité par Vincent_H le 27/07/2015 à 15:16
Avatar de zabu64 INpactien
Avatar de zabu64zabu64- 27/07/15 à 15:14:16

C'est inacceptable de retirer ce genre de fonctions. Quand on connecte son ordi à son modem 3G/4G, et qu'il y a une mise à jour "obligatoire" à effectuer, il bousille tout le fair-use...

Avatar de Davco INpactien
Avatar de DavcoDavco- 27/07/15 à 15:17:22

fullsun a écrit :

c'est surtout le forçage d'installation d'un pilote(ses fichiers) en plein jeux alors que j'ai choisis me prévenir avant d'installer, me bousillant toutes les performances graphiques du PC jusqu'au reboot.
 
Quel est la cohérence de forcer une maj avant la procédure de reboot???

Bloques les les installations de drivers. L'ancienne méthode semble toujours marcher :

Windows+pause/paramètres système avancés/matériel/paramètres d'installation des périphériques/

Édité par Nerdebeu le 27/07/2015 à 15:17
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 15