Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Visual Studio 2015 officiellement disponible avec Roslyn, Cordova, C# 6.0 et .NET 4.6

Une touche d'ubiquité
Logiciel 5 min
Visual Studio 2015 officiellement disponible avec Roslyn, Cordova, C# 6.0 et .NET 4.6

Visual Studio 2015 est disponible depuis hier soir. Les nouveautés sont particulièrement nombreuses entre l’intégration de Roslyn, C# 6.0, F# 4.0, du réusinage de code pour Visual Basic ou encore du framework .NET 4.6. Cependant, les développeurs intéressés par les applications universelles devront attendre le 29 juillet pour la version finale du SDK.

La nouvelle version de l’environnement de développement de Microsoft a une mission particulièrement importante cette année. Elle doit faire le lien entre les nombreux renouvellements technologiques de l’éditeur, tout en incorporant d’importantes nouveautés telles que Roslyn. Cette infrastructure de compilation (devenue open source l’année dernière) permet d’incorporer des améliorations bienvenues dans la création et la gestion du code.

L'arrivée officielle de Roslyn 

Les apports de Roslyn sont nombreux et vont permettre par exemple aux développeurs de créer leurs propres alertes et méthodes de réusinage du code (refactoring), ce qui est désormais aussi supporté par Visual Basic et C++.

Roslyn permet également d’avoir une vision plus claire des classes utilisées, de ce qui est appelé ou encore des types d’arguments envoyés aux méthodes. Ce qui signifie qu'un développeur, au lieu de recevoir les avertissements lors de la compilation, les verra directement lors de l’écriture du code. Signalons tout de même qu'il s'agit là de l'intégration en standard d'une fonctionnalité que les développeurs connaissent déjà, notamment s'ils utilisent un outil tel que ReSharper.

Le principal intérêt de Roslyn se dévoilera cependant plus tard, avec l'arrivée des prochaines générations de certaines technologies telles qu'ASP.NET 5. La compilation pourra se faire à la volée, permettant au développeur de voir immédiatement le résultat concret de ce qu'il vient de modifier. Un fonctionnement à la manière de PHP et qui retirera une épine du pied des développeurs, qui n'auront plus besoin de recompiler entièrement leur code.

visual studio

Côté langages, il faut signaler en particulier un bond important pour C++ qui supporte désormais une bonne partie des normes C++ 11 et 14, avec quelques morceaux de C++ 17 en prime. Le débogueur a reçu également des améliorations et est par exemple capable de prendre des instantanés de la mémoire vive pour voir précisément où la consommation de ressources se produit. Toujours pour le C++, un outil permet en outre de surveiller les performances du GPU.

Des améliorations pour l'ensemble des langages

Par ailleurs, Visual Studio 2015 est livré avec C# 6.0, Visual Basic 14, TypeScript 1.5 (qui vient d'être finalisé), F# 4.0 ou encore ASP.NET 4.6 (qui supporte notamment HTTP/2). On notera que la version 5.0 de ce dernier (réécriture complète de la pile web) est en préparation mais devra encore un peu attendre. Elle fonctionne en effet avec le framework .NET 4.6, mais elle peut également s’appuyer sur .NET Core 5, qui n’est pas encore terminé et doit sortir pour rappel aussi bien sur Windows que sur OS X et Linux. Actuellement, une Release Candidate est prévue pour novembre, avec un lancement officiel début 2016. Traduction, il sera tout à fait possible d'avoir un serveur Linux faisant fonctionner de l'ASP.NET 5, sans aucun outil ou composant tiers supplémentaire (comme Mono).

.NET 4.6, justement, dispose d’un nouveau compilateur Just-in-Time 64 bits, baptisé RyuJIT. Les applications universelles créées avec .NET disposeront également d’un nouveau compilateur anticipé (ahead-of-time) produisant du code natif. Le ramasse-miettes se veut en outre plus efficace et .NET 4.6 supporte plusieurs jeux d’instruction SIMD, notamment les variantes de SSE et AVX (Advanced Vector Extensions).

visual studio

Visual Studio veut viser toutes les plateformes

Visual Studio 2015 renforce en outre son aspect multiplateforme, une orientation largement mise en avant désormais au sein de Microsoft depuis que Satya Nadella en est le PDG. On trouve par exemple un émulateur pour les applications Android (basé sur Hyper-V), que le développeur peut écrire en Java ou C++, avec le SDK officiel, ou en utilisant C# ou .NET avec Xamarin, comme actuellement.

Xamarin sera également utilisé pour la création des applications visant l’Apple Watch et Android Wear. Mais comme tout ce qui touche à cet outil, une licence séparée sera nécessaire, d’autant qu’un Mac sera également nécessaire pour watchOS. L’infrastructure Cordova d’Apache est elle aussi de la partie pour le développement d’applications HTML5/JavaScript sur Windows, Android et iOS.

Globalement les améliorations sont très nombreuses et passent par des détails dont certains développeurs diraient qu’ils n’en sont pas, comme le retour des minuscules par défaut pour le nom des menus et fonctionnalités dans l’interface (il s'agissait d'une option dans la version 2013). Visual Studio renforce également tout ce qui touche à la collaboration, en particulier la gestion des plannings, des flux de travaux, des procédures de tests, des statistiques et ainsi de suite. Le support de GitHub est d’ailleurs amélioré afin que les différentes branches et l’historique des commits soient mieux affichés.

On remarquera quand même que dans ce déluge d'annonces et de nouveautés, un absent brille en particulier : le SDK pour les applications universelles de Windows 10. Il est accessible actuellement en Release Candidate mais les développeurs devront attendre le 29 juillet, soit le lancement officiel du système, pour mettre la main sur la version finale. Une attente normale puisque Microsoft met les derniers coups de tournevis à sa nouvelle plateforme, mais qui empêche les développeurs de s'investir pleinement et de préparer le terrain avant que le système ne soit présent. Notez que cela ne change rien aux applications universelles actuelles pour Windows (Phone) 8.1.

visual studio

Une simplification de la gamme

La nouvelle version de l’environnement est également l’occasion pour Microsoft de faire le ménage dans sa gamme. On retrouve donc Visual Studio Professional (toujours à 1 199 dollars), mais les anciennes versions Premium et Ultimate avec MSDN sont remplacées par une nouvelle édition unique : Visual Studio Enterprise.

De fait, ceux qui sont abonnés à la version Premium passent directement à l’Enterprise. Le tarif de cette dernière est d’ailleurs de 5 999 dollars, très loin des 13 299 dollars demandés précédemment pour l’édition Ultimate. Signalons également que toutes les éditions Express disparaissent au profit de la seule Community 2015. Elle reste réservée aux développeurs indépendants et aux entreprises de moins de 250 salariés mais offre les mêmes fonctionnalités que l’édition Professionnal, sans bloquer la publication de projets commerciaux.

Ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur les nouveautés de Visual Studio 2015 pourront consulter l’annonce officielle sur le blog de Microsoft, ainsi que le billet de Scott Guthrie, qui plonge davantage dans les détails de certains apports. Le tableau complet des différences fonctionnelles entre les trois éditions pourra quant à lui être consulté depuis cette page.

22 commentaires
Avatar de Edtech Abonné
Avatar de EdtechEdtech- 21/07/15 à 13:20:17

Installé ce matin, je n'attends plus que le SDK de Windows 10 pour migrer mon apps :yes:

Avatar de Firefly' Abonné
Avatar de Firefly'Firefly'- 21/07/15 à 13:21:17

Coté c++ c'est une bonne initiative d'avoir mis Adroid et IOS de dispo, mais j'aurais bien vu linux et macOS en plus ( je sais pas si y as pas des limitation de licence de la part d'apple là dessus )

Sinon j'attend avec impatience la release de la coreCLR et du compilo basé sur llvm :) ( bon pour le compilo y as le temps je pense )

Édité par Firefly' le 21/07/2015 à 13:21
Avatar de dodo021 Abonné
Avatar de dodo021dodo021- 21/07/15 à 13:24:59

Quelle est ton application par curiosité ? =)

Avatar de van25fr INpactien
Avatar de van25frvan25fr- 21/07/15 à 13:26:18

Ben Android c'est du Linux :D
 

Avatar de Dju Popovich INpactien
Avatar de Dju PopovichDju Popovich- 21/07/15 à 13:28:06

Que du bon ! La simplification de la gamme n'est pas un mal ! 
 Des améliorations notables concernant l'intégration des services VSO ?

Avatar de dodo021 Abonné
Avatar de dodo021dodo021- 21/07/15 à 13:48:41

Nice ! J'ai aussi une grosse application qui arrive sur Windows 10 quand tout ça sera dispo.
Vivement le 29 que je fasse le ménage en installant une machine toute fraiche. =)

Avatar de Thoscellen Abonné
Avatar de ThoscellenThoscellen- 21/07/15 à 13:55:11

Nice tout ça !

Des gens qui ont utilisé TypeScript et qui trouvent ça plus avantageux que JS, Jquery ou encore NodeJS ?

Avatar de tom103 INpactien
Avatar de tom103tom103- 21/07/15 à 13:57:49

> Les apports de Roslyn sont nombreux et vont permettre par exemple aux développeurs de créer leurs propres alertes et méthodes de réusinage du code (refactoring), ce qui est désormais aussi supporté par Visual Basic et C++.

Roslyn ne concerne que C# et VB, pas C++. VS2015 apporte peut-être des refactorings pour C++, mais c'est sans rapport avec Roslyn.

Avatar de Dju Popovich INpactien
Avatar de Dju PopovichDju Popovich- 21/07/15 à 14:03:38

Si je ne me trompe pas c'est ce que dit l'auteur :) 
Il dit que les alertes dev et le refactoring sont aussi supportés par VB et C++ mais en aucun cas il dit que c'est Roselyn qui les apporte. :ouioui:

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3
  • Introduction
  • L'arrivée officielle de Roslyn 
  • Des améliorations pour l'ensemble des langages
  • Visual Studio veut viser toutes les plateformes
  • Une simplification de la gamme
S'abonner à partir de 3,75 €