Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Google va renforcer sa technologie Safe Browsing

Les internautes risquent de voir rouge
Logiciel 2 min
Google va renforcer sa technologie Safe Browsing

Google travaille actuellement à des améliorations de sa technologie Safe Browsing, présente dans Chrome, Firefox et Safari. Elle permet d’avertir l’utilisateur d’un danger potentiel et devrait d’ici quelques semaines être capable de repérer un plus grand nombre de menaces.

Les trois navigateurs savent depuis longtemps détecter certaines menaces quand l’internaute se rend sur certains sites qui peuvent être soit peu recommandables, soit piratés à leur insu. Il n’est pas rare en effet qu’un site soit attaqué via une faille de sécurité qui n’a pas été corrigée, en vue d’injecter un malware qui sera alors à l’affût d’un internaute qui ne se doutera de rien. Lorsque l’alerte survient, elle se fait sur un fond rouge difficile à ignorer. L’utilisateur peut passer outre, mais la manipulation n’est pas recommandée, en dépit de l’existence parfois de faux positifs.

Dans un billet publié hier, Google annonce que cette technologie sera prochainement renforcée. Et les utilisateurs sont avertis : ils verront un nombre plus important d’alertes, mais l’éditeur aurait cependant dû préciser que ce nombre dépendra surtout des habitudes de navigation. Cette augmentation se fera sur la base d’une meilleure détection des menaces potentielles, mais la firme ajoute que les types d’alertes ne changeront pas : il s’agira toujours de malwares, tentatives de phishing, de logiciels non désirés et ainsi de suite.

Google considère Safe Browsing comme la « dernière ligne de défense » de l’internaute, utilisée notamment pour écarter les publicités (voire les réseaux publicitaires) qui ne respectent pas certaines lignes de conduite. Il s’agit d’une référence directe à l’annonce en avril dernier d’une grande guerre lancée contre les injecteurs de publicité, particulièrement dans les extensions pour Chrome.

Évidemment, les améliorations de Safe Browsing se retrouveront partout où la technologie est déjà utilisée. Chrome, Firefox et Safari en profiteront donc, et ce sur l’ensemble des plateformes où ces trois navigateurs sont disponibles. Google a cependant beau insister sur la mission de protection de cette technologie, il sera particulièrement intéressant de vérifier dans le futur si ce renforcement ne risque pas de se solder par un nombre plus important de faux positifs.

27 commentaires
Avatar de otto INpactien
Avatar de ottootto- 17/07/15 à 12:22:15

LOL le système qui me disait hier que PCI était dangereux!

Avatar de Maicka INpactien
Avatar de MaickaMaicka- 17/07/15 à 12:33:31

Donc à venir dans Opera.

Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 17/07/15 à 12:40:30

News a écrit :

Google considère Safe Browsing comme la « dernière ligne de défense » de l’internaute, utilisée notamment pour écarter les publicités (voire les réseaux publicitaires) qui ne respectent pas certaines lignes de conduite.

Donc si je comprends bien Google qui vit principalement de la publicité sur le Web, s'autoproclame aussi défenseur des gentils internautes contre les méchants "publicitaires" :bravo:

Et après on s'étonne que dans les esprits de certains Google == Web

Avatar de bismarckiz Abonné
Avatar de bismarckizbismarckiz- 17/07/15 à 12:44:53

Mince du coup mon navigateur n'est pas cité , je risque gros ! 😁

Je n'ai pas le droit à ça :

"vous tentez d'accéder à Duckduckgo, ce site n'est pas sécurisé selon nos algorithmes poussés .... Revenir sur Google ?"

Avatar de zogG INpactien
Avatar de zogGzogG- 17/07/15 à 12:46:52

Contre les publicitaires qui autorisent la distribution de malware... la différence est notable.

Ils devraient s'occuper de Bing, qui pour la recherche "Chrome" retourne en premier lien sponsorisé un résultat qui parait propre ( Annonce · www.Google.com/Chrome ) mais qui ne doit pas vraiment l'être puisque le site derrière n'a rien à voir avec Google. Et qui ne permet même pas d'installer Chrome en fait :bravo:

Avatar de Obidoub Abonné
Avatar de ObidoubObidoub- 17/07/15 à 12:53:07

Ah voilà pourquoi sourceforge est down depuis hier soir... :mdr:
 Non mais la coïncidence est amusante.

Avatar de carbier INpactien
Avatar de carbiercarbier- 17/07/15 à 12:55:45

zogG a écrit :

Contre les publicitaires qui autorisent la distribution de malware... la différence est notable.

Il n'y a aucune différence: il s'agit ici d'une entreprise privée qui est juge et partie...

Avatar de Funigtor Abonné
Avatar de Pictou INpactien
Avatar de PictouPictou- 17/07/15 à 13:07:03

 Bah si, les pubs de google n'injectent pas de malware, ceux qu'ils veulent bloquer le font...

Avatar de vampire7 INpactien
Avatar de vampire7vampire7- 17/07/15 à 13:21:35

D'après le message de Google, il s'agit seulement un relookage du message d'alerte, non d'un renforcement des techniques de détection.

Quoi qu'il en soit, c'est le même problème que tous les antivirus : une détection au petit bonheur la chance, et tant pis pour les faux positifs et ce que ça peut coûter en temps (voire en argent) aux développeurs.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3